Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/06/2018

Sète : Exposition "Ma petite Jeannie chérie"

Exposition proposée par le service des archives municipales de Sète

paroles du sud,marc ayral,sylvanès


du 11 au 29 juin 2018
à la Station marine de Sète
2 rue des Chantiers / du lundi au vendredi de 10h à 18h


Bernard Collin est biologiste à la station zoologique de Sète quand éclate la première guerre mondiale. Sous-officier au 21e régiment d’infanterie, il rejoint le front le 7 novembre 1914 près de Béthune dans le Nord Pas-de-Calais. Il est tué au cours de la 3e bataille d’Artois à l’automne 1915. Il a 34 ans à peine.
D’août 1914 à sa mort, Bernard Collin et sa femme Magali s’écriront quasiment tous les jours. Leur correspondance témoigne de l’intensité de leurs sentiments mais aussi du conflit sanglant qui ravage l’Europe. Magali Collin évoque leur fille Jeannie née en 1911. Bernard Collin livre à sa femme ses réflexions d’homme cultivé et sensible sur ce qu’il subit au front. Cet humaniste s’adresse aussi à sa fille, à qui il destine esquisses et dessins.
Exposition itinérante
C’est à partir de cette très belle correspondance – plus de 600 lettres conservées par la petite-fille de Bernard et Magali Collin – que le service des archives municipales de Sète a créé l’exposition « Ma petite Jeannie chérie ».
Une exposition itinérante constituée d’un film documentaire et de 23 panneaux présentant de multiples originaux, lettres mais aussi photos, dessins, cartes postales, journaux, documents d’archives…
Fruit d’un minutieux travail de collecte, ils témoignent d’une époque et d’une histoire d’amour remarquable ressuscitée aujourd’hui.

10/06/2018

EXPOSITION “Les peintres vus par les poètes”, au musée Paul-Valéry de Sète, à partir du 30 juin

Peintres sétois et poètes du Monde. (article ML 10/06/18)

paroles du sud,marc ayral,sylvanès

Lire la suite

16/04/2018

Thau souffre encore...

paroles du sud,marc ayral,sylvanès


Urbanisation excessive, lagunage sous-dimensionné, réseau pluvial servant à évacuer plus que l'eau de pluie, dépôts d'ordures sauvages, fosses septiques dans les garrigues, produits phyto lessivé s'écoulant vers Thau côté bassin versant, pollution par les coques des péniches des touristes et l'usine SUd fertilisants (cofaz) à l'entrée de Sète etc etc. Cela fait 10 ans que nous avons quitté ce territoire où les ostréiculteurs se plaignaient, déjà, de ces situations, hélas les problèmes restent entiers. C'est désolant!

22/08/2017

Le Sétois Simon Caselli a remporté le 275e tournoi de la St Louis

paroles du sud,marc ayral,sète


Un sétois gagne le 275ème tournoi de la St Louis, sera t-il le successeur d'Aurélien Evangelisti? Ou est-ce, comme cela arrive quelquefois pour des vainqueurs chanceux, décrochant le pavois une seule et unique fois suite à un concours de circonstance.A suivre dans les 10 prochaines années!

30/06/2017

La recette de la tielle de Mamie Ginette Ayral

paroles du sud,marc ayral,sylvanès



Pour la tielle sétoise, recette transmise de ma grand-mère Léa à ma mère Ginette (elle doit se faire avec avec une pâte levée, mais peut se décliner avec une pâte brisée peu travaillée) l’une comme l’autre sont aussi bonnes.


400 gr de pâte environ divisé en 300gr pour le fond 100gr pour le couvercle de la tourte (environ).

Pour l’appareil de la tielle il faut :
1kg de poulpes nettoyé.
2/3 oignons
2/3 tomates coupées en cubes sans les graines
2 boîtes de concentré de tomates
Huile d'olives
Un ou deux bouchons de vin blanc doux, sel, poivre, piment d’Espelette (un creux de main environ), 1 petite gousse d’ail. olives noires.

Faire cuire les poulpes à la vapeur (20 mn), une fois cuit, retirer le peau rose/violette sous l’eau froide, puis les hacher mais pas trop petit (disons il faut des morceaux d’une grosseur du petits pois au pois chiche environ). Réserver.

paroles du sud,marc ayral,sylvanès


Dans une poêle, faire roussir les oignons, rajouter les petits bout de tomates, laisser réduite à petit feu, lorsque les tomates ont rendu leur eau, rajouter le concentré de tomates, amalgamer, sibesoin rajouter un peu d’eau. Assaisonner puis laisser cuire à tout petit feu ¼ heure à couvert. Rajouter ensuite vos poulpes hachés, bien mélanger et laisser cuire 5 à 10 minutes. Rajouter les olives noires en fin de cuisson.

paroles du sud,marc ayral,sylvanès


Dans votre plat à tarte sur lequel vous aurez étendu votre pâte, vous couvrez avec votre appareil, qui doit être d’un beau rouge vif foncé et brillant. Vous couvrez ensuite d’un voile léger de pâte pour fermer votre tourte en soudant les bord (en pinçant, tout simplement. Enfourner ensuite à four chaud 195° durant 35 à 40 mn.

paroles du sud,marc ayral,sylvanès



tielle8.jpg


03/01/2017

Sète : Redoutable poison! (COFAZ, aujourd'hui TIMAC Agro)

Article du 14/01/2007.
medium_13012007456.jpgRedoutable poison! Panache de fumée distillé depuis des décennies, au moins 6! Les vieux sétois l'appellent encore la Cofaz (compagnie française de l'azote) du nom de la societé propriétaire de cette usine dans les années 70. Avant cela c'était la "Bordelaise", puis cela a été "Norsk Hydro" et aujourd'hui "Sud Fertilisants". Une vie de pollution de l'air, des sols où sont implantés l'usine, des sols qui reçoivent les engrais produits par celle-ci. L'eau aussi, quand j'étais enfant on allait se baigner au "Creusot" du temps de l'ancêtre de l'actuelle usine. Là insouciamment on pataugeait autour d'un gros tuyau...Je vous laisse imaginer notre inconscience et celle de nos parents. Je nous revois, il y avait là, Valette, Gilibert, Berthod, Ouillastre, Nébout, Leboffe le pointu* de la bande. Et lui, il en a respiré toute sa vie durant des saletés de la verrue locale. Des familles entières de pointus ont bien essayé de faire bouger les choses. Mais pot de terre contre pot de fer. Et puis dans un secteur où le bassin d'emploi est sinistré, le chantage a été le meilleur argument des dirigeants qui se sont succédés à la tête de cet outil industriel digne de l'exigence medium_13012007455.jpgenvironnementale d'un pays du tier monde. Il faut reconnaître à François Commeinhes qu'il a eu un certain courage au début de son mandat d'essayer de faire déménager le pollueur. Mais le périmètre "Sévéso" a été annulé, les normes et les contraintes s'imposant ont été revues à la baisse, le député a plaidé en faveur du maintien de l'activité, un coup de peinture, AZF oublié, un nouveau filtre installé dont selon l'ancien directeur de l'usine "sort un pourcentage important de vapeur d'eau". Nous voilà donc toujours, cher pays de mon enfance, avec ce beau ruban blanc sur fond de ciel bleu qui grâce à un léger "levant siroc" va se déposer sur la surface de la lagune à quelques centaines de mètres des premiers parcs. Mais suis-je bête de la "vapeur d'eau" nous a t-on dit, c'est sans risque. Et puis l'étang est classé en "B", donc c'est top. Dormons, dormons citoyens, tout va bien! medium_13012007454.2.jpg


* Pointu : nom des habitants du quartier de la Pointe Courte (quartier bordant la cocotte minute sétoise...)
Marc Ayral ©

22/10/2016

Inventons un axe de développement Aveyron-Méditerranée

paroles du sud,marc ayral,aveyron,sète


Rassurez-vous je ne vais pas faire la chronique des déplacements de la Présidente de la Région Occitanie, Carole Delga (qui était hier (21/10/16) à Sète et non à Montpellier comme indiqué par erreur dans ML Millau. Mais si vous avez intérêt pour le sujet, je souhaite mettre en exergue la création du "parlement de la mer" instance de concertation du monde maritime languedocien. Ceci aussi, pour me permettre de préciser que lors de l'élaboration, par les services de l'Etat, du Plan Aveyron 2030, aujourd'hui un peu oublié, j'avais eu l'occasion de proposer de nouer des liens économiques forts avec le Port de Sète. CCI Aveyron, Département, Sud-Aveyron, PNR, Ville de Millau, et tous les acteurs du monde économique et politique pouvant en synergie élaborer un plan de développement fort. L'Aveyron cherche son développement sur l'axe Ouest-Est grâce à la RN 88, sûrement que les Sud-Aveyronnais, à ce sujet, voient les choses de loin et pensent que de manière complémentaire, l'Axe Sud ne doit pas être délaissé. L’accès à la Mer et au Port de Sète en particulier est une potentialité trop longtemps délaissé, croyant que Toulouse est la seule voie possible de la prospérité. Un autre équilibre est à inventer.

Article ML édition du 22/10/16

05/06/2014

Robert Combas, mélancolie joyeuse : Une ancienne église inspire des oeuvres en noir et blanc, épurées, ironiques, poétiques. (Midi Libre 05/06/14)

paroles du sud,robert combas,figuration libre,sète

30/05/2014

Pierre Soulages dans sa maison de Sète

Le séto-aveyronnais que je suis se doit de rappeler, en ce jour d'inauguration du Musée Soulages, que le peintre vit à Sète. Un temps les sétois ont espéré que son Musée fut fondé en "île singulière". Mais l'amour de sa ville natale et la fidélité à son enfance l'ont décidé aidé de la conviction de l'ancien maire de Rodez, Marc Censi à choisir le Piton ruthénois. Et c'est bien!
Dans cette vidéo le peintre Pierre SOULAGES explique le choix architectural de sa maison à Sète au bord de la mer. Il commente la première période de sa peinture. L'inscription du mouvement de la main l'a d'abord intéressé puis lui a semblé devenir anecdotique.

21/05/2014

Des éoliennes flottantes au large du Golfe du Lion


éoliennes,Golfe du Lion,paroles du sud