Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/02/2002

La chanson du "Muge de Balaruc" in extenso

La chanson du Muge de Balaruc ne pouvait être qu'en occitan; version dialecte de Thau , ceci pour les puristes. Lorsque Alain Barry, le président du "Truc" et Marc Ayral ont proposé de créer une chanson à la gloire de l'animal local, Lionel Lopez et Philippe Carcassès des "Mourres de Porc n'ont pas hésité une seconde : "C'est une superbe manière de faire vivre notre culture populaire locale!". S'exclame Lionel. En effet, la culture ce n'est pas seulement les beaux arts, la musique et la littérature mais c'est aussi toutes les choses partagées par la mémoire collective. "Le Muge de Balaruc" en est un exemple vivace. Chantons-le ensemble!

Lo Mùjol de Balaruc

L’ estanh de Tau amaga tant de monde
Que gausan pas se mostrar au sorelh
Totes franc d’un , un peis qu’a pas vergonha
De sautar naut faire lusir sa pèl .

Refranh :
Cantem ensems lo mùjol de Balaruc
Que l’an quilhat sus la glèisa dau truc !
O Monsenhor , siàs estat colhonat ,
Ambe de mùjols Balaruc t’a pagat .

O peis d’ argent au front coronat d’ aur
Totjorn content e que jamai rondina
Se ditz aqui qu’ as trobat un tresaur
En graufinhant lo fons d’ una robina.

Refranh

Monde d’ estanh , monde de la Gardilha ,
Fai ja de temps que lo melhor ,es el,
Per saludar lo garçon e la filha :
Car de l’estanh es lo còp de capèl !

Refranh

Traduction :

Le muge de Balaruc

L’étang de Thau cache tant de monde
Qui n’ose pas se montrer au soleil !
Tous , sauf un , un poisson qui n’ a pas honte
De sauter haut faire briller sa peau.

Chantons ensembles le muge de Balaruc
Que l’on a placé au sommet de l’église de la petite colline
O Monseigneur , tu as été bien attrapé,
Avec des muges ,Balaruc t’a payé.

O poisson d’ argent au front couronné d’or,
Toujours content et qui jamais ne rouspète
Il se dit par ici que tu as trouvé un trésor
En grattant le fond d’un petit canal d’irrigation.

Gens de l’ étang , gens de la Gardiole
Il y déjà longtemps que le meilleur c’est lui
Pour saluer le garçon et la fille :
Car de l’étang c’est le coup de chapeau !

Au refrain deux fois.
Lionel Lopez le 10/02/2002.
Philippe Carcassès
D'après une idée de Marc Ayral

Les commentaires sont fermés.