Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/11/2007

La Vène ou l'Avène?

medium_blvx-assainir-pour-proteger-la-nature.2.jpgParmi les questions qui alimentent souvent les conversations des balarucois, il y a celle de l'orthographe de La Vène ou de l'Avène?
Il est vrai que les tenants du modernisme ont pour eux beaucoup de preuve : les cartes récentes et autres plan communaux. C'est les partisans de "La Vène". Côté tradition les défenseurs de "l'Avène" se targuent de défendre le patrimoine linguistique languedocien. Le débat tourne entre usage et toponymie, la science des noms de lieux. Pour éclaircir la polémique, remontons à la source : Le pêcheur - il y en a encore- ou le promeneur lorsqu'il en longe les rives ignore quelquefois d'où cette onde capricieuse peut venir. Entre Montbazin et Cournonsec aux pieds des Monts d'Aumelas apparaît une résurgence. Cette source est alimenté par les infiltrations et les ruissellements d'un bassin versant d'une superficie de 70 km2, entre les Cournons, Antonègre, Aumelas et Villeveyrac. Ces eaux "guidées" par une roche calcaire qu'on appelle karstique se gonfle par l'apport d'une autre source avant de se jeter dans la Crique de l'Angle du Bassin de Thau. Ces précisions apportées pourraient, de manière scientifique, donner raison au partisans de ''L'Avène". Pourquoi ? Outre les cartes anciennes qui l'orthographie de cette manière, l'étymologie occitane consolide encore cette version. "avenar" signifie en occitan "Sourdre" qui sort de terre. C'est bien le cas de l'Avène (ou La Vène). On remarque aussi le mot "avenc" de même origine qui désigne un gouffre creusé par les eaux dans une roche calcaire. C'est encore le cas de La Vène (ou l'Avène). Voilà beaucoup d'arguments qui plaident en faveur de l'appellation historique, scientifique et linguistique : l'Avène. Mais les consignes de francisation de la fin du XIXème siècle se sont aussi appliquées ici. L'usage a fait le reste : "L'Avène" et devenue "La Vène". Mais pas pour tout le monde, tradition et sentiment languedocien oblige!

Marc Ayral ©
publié dans ML le 20/01/03

Commentaires

et pour ilustrer ton très intéressant débat et conforter ton hypothèse mon cher Marc il existe dans les hauts cantons la station thermale d'Avène que tu connais bien évidemment fondée sur une source

Écrit par : ulysse | 02/12/2006

Il y a aussi ce qui fait que 90% des consommateurs de produits cosmétiques en France : la grande marque de dermocosmétique qui tire comme l'indique Ulysse tout son potentiel des eaux elles mêmes exploitées par la station thermale d'Avène. La marque des laboratoire Pierre fabre est sans doute la marque la plus vendu en pharmacie (en France en tout cas)

Écrit par : Avène | 21/01/2008

Les commentaires sont fermés.