Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/03/2003

Que se passe t-il donc au Club des Remparts?

Beaucoup de balarucois se sont posés la question suite à la très houleuse assemblée générale qui s'est déroulée lundi dernier. Le club des aînés du village des remparts a subi une sacrée coup de grain.

Une assemblée générale qui enregistre l'adhésion de plusieurs dizaines d'adhérents, leur donnant du même coup le droit de vote, faisant passer l'association de 37 à 147 adhérents. Un bureau sortant divisé qui a subi des défections durant le précédent exercice, un passif entre Maurice Métivier, le président sortant, et la précédente équipe dirigeante sur l'opportunité d'adhérer à l'Union Nationale des Retraités et Personnes Agés (UNPRA), des interventions d'huissier, en 1997, pour récupérer les comptes de l'association, tout pour électriser une atmosphère déjà bien lourde. En témoin et conciliateur Max Serres, le maire et Jean Montagut son adjoint ont assisté à la chaude soirée. Maurice Métivier se remet à peine du déroulement des derniers évènements qui l'ont conduit à quitter la séance avant son épilogue : "Lorsque j'ai été élu en 1997, j'ai rompu avec l'UNRPA qui n'apportait rien au Club bien au contraire puisqu'elle nous demandait une côte part sur la montant de la cotisation des adhérents. Cela a déplu au président et au trésorier d'alors. Cet acte conduisait à ce que l'association soit libre et indépendante de tout engagement quel qu'il soit et à plus forte raison d' une orientation politique sous-jacente. Les personnes âgées attendent qu'on les aide, qu'on les considère, qu'on leur apporte un peu de chaleur et de joie et se moque complètement des orientations politiques d'un tel ou d'un tel." Le décor est posé. Il apparaît que le choix d'adhérer ou pas à l'UNPRA est le filigrane de la polémique. Pour la nouvelle équipe dans laquelle se sont engagés d'anciens dirigeants, présidé par Aimé Clément : "L'assemblée générale a tranché. Pour moi les constats sont les suivants d'une association qui comprenait plus de 150 membres avant 1997 on en était arrivé à 37 membres. Notre action dépasse le problème des personnes. Ce que nous voulons c'est dynamiser ce club qui s'endormait autour d'une unique animation, le loto. Par ailleurs, je ne veux pas entrer dans une polémique stérile, je tire un trait ainsi que mon conseil d'administration sur ce qui s'est passé ce qui m'intéresse c'est l'avenir et toutes les actions que nous allons monter en direction des personnes âgées." Sur l'adhésion à l'UNPRA, le président Clément est on ne peut plus clair : "Le club ne sera pas une section de l'UNPRA. Il est indépendant. Si une personne souhaite y adhérer elle le fait à titre personnel." Maurice Métivier conserve sa bonne humeur de titi parisien et conclut en remerciant "toutes les personnes qui ont manifesté leur sympathie à mon endroit, cela fait chaud au cœur après 5 ans de présidence et d'investissement personnel".Pour sa part Aimé Clément parle déjà des actions qu'il mènera à court terme : "Nous envisageons, pour donner aux adhérents le plaisir de se rencontrer, l'ouverture du foyer des anciens plusieurs fois par semaine. Nous prévoyons d'avoir de nouvelles activités, des sorties à la journée, des repas et goûters dansants et des voyages de deux jours et plus." Après la tempête le calme revient peu à peu sur le Foyer des Remparts, qui à frôlé les écueils côtiers!.