Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

15/07/2003

Une marche traditionnelle pour la Muge

Lionel Lopez auteur et compositeur de la chanson du Muge avec Philippe Carcassès ne se doutaient pas comme leurs homologues du "Truc" Alain Barry et Jean-Marie Doire que le succès de leur "gros alevin" viendrait couronner leur créativité respective.

En cela Lionel est heureux! Lui qui croit dur comme fer que la tradition est quelque chose de vivant et de neuf. "Elle se doit de sortir du cœur" indique t-il. Le Muge pour Lionel est la "création d'une tradition. Cela ne transgresse pas les fondements de la culture populaire. Bien au contraire cela les renforcent! Si on regarde le poulain de Pézenas ou le bœuf de Mèze eux aussi ont eu un an 01. Il faut bien commencer! Le Muge c'était en 2002, cela ne lui enlève rien, bien au contraire cela lui donne pour longtemps la possibilité de s'enrichir de nouvelles idées." Peaufiner une tradition est l'objectif de la "Marche du Muge" que les "Mourres de Porc" ont créé et interprèteront durant les deux sorties de l'animal totémique balarucois. Sur un air de "scottish chaloupé" selon l'expression de Lionel, le Muge pourra danser et plaisanter avec chacun des balarucois ou visiteurs qui oseront s'adresser à lui! "Le côté galejade, du Muge, qui se paye la tête de l'autorité en la personne du Seigneur Evêque c'est l'esprit d'amusement, de fête, tout simplement le plaisir d'être bien ensemble! Le hautbois et le tambour permettent "d'organiser" la cérémonie : Chanson et promenade, air adapté, légende, vrai tradition font du Muge un événement culturel adopté par toute une population et donc pérennisé. En cela, le Muge est un cadeau aux générations futures, comme le clame la chanson : Cantem ensems lo mùjol de Balaruc, Que l’an quilhat sus la glèisa dau truc ! O Monsenhor, siàs estat colhonat, Ambe de mùjols Balaruc t’a pagat. Traduction : Chantons ensembles le muge de Balaruc, Que l’on a placé au sommet de l’église de la petite colline, O Monseigneur, tu as été bien attrapé, Avec des muges, Balaruc t’a payé.

Les commentaires sont fermés.