Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/01/2004

Tous mes vœux!

medium_marc-2002.jpgL'année 2004 s'ouvre à nous avec l'espoir toujours renouvelé, comme une quête perpétuelle! Balaruc le Vieux, village aux traditions partagées entre la terre et l'étang, la vigne et la pêche vit depuis vingt ans de profonds bouleversements.

L'implantation de la zone commerciale, l'arrivée de nouveaux balarucois dans des quartiers - souvent qualifiés du terme péjoratif de lotissements- sont des évènements qui ont modifié considérablement la vie de notre communauté rurale. Le voeu du balarucois de souche est de conserver l'âme du village qui l'a vu grandir. Le vœu du néo-balarucois est de s'intégrer dans la nouvelle communauté et y apporter un peu de lui-même et/ou de bénéficier de son implantation géographique centrale permettant d'accéder au plus vite sur le lieu de son travail. Quelques centaines d'habitants il y a deux décennies aujourd'hui presque deux milliers. Rude défi à relever pour la collectivité! Comme préserver un environnement fragile : Garrigues, Crique de l'Angle. Ceci n'est pas un vœu mais une impérieuse nécessité. De plus, les besoins en services de proximités publics ou privés (santé, social, éducatif -école et collège- sportif et culturel sont de plus en plus nombreux. L'administré est exigeant vis à vis de la qualité de chacun d'entre eux. Il endosse très vite et tour à tour les habits du client, de l'usager et plus rarement celui du citoyen. C'est ainsi que parmi les vœux prioritaires souvent exprimés par les balarucois il y a une nouvelle école, un collège sur les Balaruc, un gymnase, une pharmacie, une halte-garderie. Un autre vœu primordial à exaucer est l'accès au logement social. La communauté d'agglomération a sur tous ces aspects des réponses mais pas toutes. Le vœu le plus utopique, quoique, serait celui qui imaginerait un village où anciens et néo balarucois seraient engagés dans la vie de la collectivité et que chacun est le sentiment d'y appartenir. Fiers d'être Balarucois, en quelque sorte! Bonne année à tous : santé, travail et "tot ba plan*"! (*et tout va bien). Je suis à votre disposition pour tout article ou communiqué pour cela n'hésitez pas à me contacter au 06 80 32 75
65.

Marc Ayral
votre correpondant