Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/07/2005

Séverine Beltrame en Fed Cup

medium_beltrame.jpgCeux qui, nombreux, la connaissent autour du Bassin de Thau, seront attentifs aux résultats sportif dimanche soir : La balarucoise Séverine Beltrame, 25 ans sera la cinquième joueuse des Bleues lors de la demi-finale de la Fed Cup qui opposera la France à l’Espagne ce dimanche 10 juillet à Aix en Provence.

Elle rejoint Amélie Mauresmo, Nathalie Dechy, Mary Pierce et Virginie Razzano. Séverine, fille d’Anne-Marie et Alain Barry, est licenciée au Country Club d’Aix-en-Provence. Après deux bonnes performances à Roland Garros et à Winbledon où elle a été battue au second et au troisième tour la voilà pour la première fois capée de la tunique bleue. Pour Sévérine c’est néanmoins « une super surprise et une énorme joie que de participer à cette demi-finale. En plus à Aix devant mon public c'était quelque chose d'impensable il y a encore quelques jours » s’est-elle exclamée à l'annonce de sa sélection. A 26 ans, classée 92ème joueuse mondiale, Séverine est, bien sûr, prête à saisir sa chance si l'opportunité se présente. Le précédent tour en Autriche a démontré que les remplaçantes pouvaient être bien plus que de bons supporters à l'image de Virginie Razzano, déterminante lors de ses trois rencontres. Pour la balarucoise, ce baptême sous le maillot tricolore est comparable à une première entrée dans le tableau d’un tournoi du grand Chelem : « Emotionnellement, ça se vaut. J'attache beaucoup d'importance à cette sélection. C'est une chance énorme pour moi. Cela peut être le déclic pour ma carrière comme chez beaucoup d'autres joueurs ou joueuses. Ca représente un gage de confiance et surtout une reconnaissance de ses pairs » Partenaire de Camille Pin en double, elle se dit prête à assumer n'importe quel statut en cas de forfait : « J’ai abordé cette semaine de stage comme n'importe qu'elle autre joueuse. Il est vrai que mon objectif personnel actuellement est de jouer le plus souvent en double pour améliorer mon classement. En cas de forfait il est plus probable que mon intégration dans l'équipe se fasse davantage dans ce type de rencontre. Mais on ne peut rien prédire, on sait jamais… ». Quoiqu'il en soit, plus qu’une remplaçante, Séverine a bien l'intention de mettre sur de bons rails une équipe de France en route vers sa quatrième finale de Fed Cup….depuis les tribunes ou sur le court ! De quoi enchanter ses parents et tous les balarucois !

Marc Ayral ©

Les commentaires sont fermés.