Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/10/2006

Débat sur l'emploi...Précisons!

Intéressant, maintenant que de jour en jour l'on se rapproche de l'investiture de Ségolène Royal, les acteurs de la blogosphère entre dans le vif des sujets. Les contenus quoi!
Parmi les éléments de réponse donnés par Geneviève Tapié avant qu'elle ne s'envole pour le Quebec, il y a ce qu'elle appelle la « Sécurité sociale professionnelle ». Sans trop développer, elle indique sa préférence pour ce dispositif porté par la Cgt et qui consiste à une obligation pour l’entreprise de garantir aux salariés un contrat à vie. Personne ne sera étonné de mon inclinaison pour le processus développé par la Cfdt qui consiste à faire en sorte que le salarié soit acteur de son parcours professionnel. C'est ce que la Cfdt de François Chérèque, medium_chereque.jpgappelle la "sécurisation des parcours professionnels". Ainsi, la responsabilité est partagée entre l’entreprise – dans la mise en place d’une politique de ressources humaines fondée sur l’anticipation et le développement des compétences –, et les pouvoirs publics – par l’impulsion et par la garantie de parcours sécurisés pour tous, avec les partenaires sociaux et les salariés. Plutôt que d'assister et de déresponsbiliser, au contraire, il importe de reconnaître l’aspect positif des mobilités, de reconsidérer ces périodes de transition professionnelle, qui sont certes des périodes de risque, mais peuvent être aussi des phases pour faire le point et redéfinir des stratégies. Cela implique un accompagnement collectif sans laisser la seule responsabilité aux salariés. Bien sûr, il sera difficile de faire admettre en France ce que les Danois désigne par la "flexsécurité"*. Et pourtant, la voie à tracer est bien -entre autres- celle-là. N'est-ce pas Mme Tapié?

*En 10 ans, le Danemark a réduit son taux de chômage de 9,6 % de la population active (1993) à 6,2 % (novembre 2004), loin de la moyenne européenne (8,8 %) ou du taux français (10,2 %).

Mardi 17 octobre à 20h30 : le premier des trois débats télévisés organisés par le Parti socialiste, mettant en présence Laurent Fabius, Ségolène Royal et Dminique Strass-Khan.

En direct dès 20h30 sur les chaînes parlementaires LCP AN et Public Sénat
(disponibles sur le câble, TNT, satellite)
Et sur http://lcpan.fr/

Le debat du 17 octobre est précisément consacré aux questions économiques et sociales.


Marc Ayral ©

Les commentaires sont fermés.