Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/02/2007

Le droit au premier emploi

medium_jeunes.jpg« Je ne veux plus qu’un jeune qualifié ou diplômé reste sans rémunération et au chômage au-delà de six mois sans avoir, soit une formation complémentaire rémunérée, soit un emploi. J’appellerai les entreprises à exercer leur devoir, parce que tendre la main à un jeune qualifié ou à un jeune diplômé, c’est préparer la ressource professionnelle qualifiée de demain et il est de l’intérêt même des entreprises que de faire cet effort pour donner à tous les jeunes, ceux qui n’ont pas de piston, ceux qui n’ont pas de soutien, ceux qui n’ont pas de relations et qui, souvent, à diplôme égal, n’ont pas la chance de faire leurs preuves. » Ségolène Royal

Marc Ayral ©

Commentaires

Les entreprises ne demandent qu'à aider les jeunes en leur donnant leurs premières expériences professionnelles mais il faut aussi les aider quand on voit qu'elles croulent sous les charges !

C'est du donnant - donnant !

Écrit par : RF | 05/02/2007

Encore une contre vérité
Les charges !
- Un chinois est payé 20 fois moins qu'un Français.
- Les baisses de charges n'ont jamais créé d'emplois. (Sources INSSE)
- D'après les stat de 2006, la France n'et pas du tout le pays où les prélèvements sont les plus élevés. (il n'y a que 2 pays européens mieux placés)
- l'Allemagne fait du dumping social. C'est ça l'Europe ? Se faire la guerre économique au lieu de la guerre de tranchées ?

Pas un mot sur les flux financiers qui ne créent aucune richesse, sur les Hedges founds qui achètent des entreprises saines pour les démanteler.
Rien sur les paradis fiscaux qui drainent 50 % du fric mondial, sans contôle de provenance, quasiment sans taxe.
Rien sur le scandaleux prix des transports qui brûlent toujours plus de ressources non renouvelables. permettant les déliocalisations...
Pourquoi l'Euro n'est-il pas une monnaie d'échange internationale ?
Nous sommes à la merci des USA qui possèdent la planche à billets

La mondialisation existe. Pour les finances, pour les marchandises.

Le débat ne se situe plus au niveau de Paris ou du Poitou, il est mondial.

La campgne présidentielle est futile. Aucune réponse aux vrais problèmes.
On va dans le mur, on nous propose d'accélérer...
Ça me rapelle le Titanic, en 1912.
Le capitaine fonçait... le navire étant insubmersible

Écrit par : rachien | 07/02/2007

Les commentaires sont fermés.