Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/03/2007

Abus de sondages : l'anti-citoyenneté!

A la demande de quelques amis je re-publie cette note, il semble qu'elle corresponde à un sentiment partagé ?

medium_sondage.jpgEn regardant la fébrilité avec laquelle les sondeurs s’agitent, je me disais en lisant l’un de ces quotidiens et quelquefois contradictoires scanner de la société française : « Pourrait-on vivre dans une société sans sondage? » Le marketing politique avatar de la démocratie moderne s’appuie sur des techniques complexes de décryptage de la société qui ont des effets pernicieux. Ainsi, j’apprenais que certains sondés disent aux sondeurs exactement l’inverse de ce qu’ils pensent, histoire de troubler le jeu "sondagier" ! Les experts analystes ayant repéré cette maligne pratique rectifient systématiquement par processus statistique et mathématique sur des panels suspects quantifiés entre 20 et 40%. Oui vous avez bien lu ! Cela veut dire qu’outre les indécis réels, les manipulateurs décrédibilisent les sondages qui deviennent une indication précaire. Il ne faut pas les réfuter mais en tirer des analyses politiques savantes est risqué. D’autre part, qu’est ce cette Démocratie qui veut absolument scorer, segmenter, citoyennes et citoyens ? Enfermer les individus dans des familles étiquetées est un syndrome très français. Ajouté à cela la fébrilité mercatique, vous entretenez un manque de maturité politique qui conduit les candidats à des réponses sous forme de catalogue. Tout le monde doit avoir la réponse à son problème. Si on regarde les sociétés modernes les plus évoluées, les sociétés scandinaves, certes le marketing politique y est présent, mais la conscience politique est tôt inculquée ce qui permet à chacun d’apporter à un moment ou à un autre de sa vie, sa contribution civique soit par un mandat d’élu, soit par une responsabilité associative. Il est vrai aussi que la parité, le mandat unique y sont la règle. Ce qui rend ces démocraties vivantes, capables de répondre aux défis présents et à venir !

Photo : Rappel des performances sondagières de 2002..!

Marc Ayral ©

Commentaires

de toute façon le nouveau jeu des sondés est de répondre n'importe quoi et c'est ce que je ferai personnellement !

Écrit par : ulysse | 01/03/2007

difficile de répondre n'importe quoi car le sondé a envie d'être entendu.

si vous avez écouté, hier sur la 2 envoyé spécial, vous aurez certainement compris pourquoi F. BAYROU monte dans les sondages, je me suis prise à sourire par moment ( jaune) car on nous a fait le coup de la France profonde, de la vie est un long fleuve tranquille (!) ce dont rêve beaucoup d'entre nous : travail, famille patrie, cela ne vous rappelle rien? et tout cela dans un consensus sirupeux et bien organisé
ah que la France est belle.....

Écrit par : ginette | 02/03/2007

L'abus de sondages nuit gravement au débat démocratique et conséquemment à la Démocratie !

Lolo34

Écrit par : Lolo34 | 22/03/2007

Les commentaires sont fermés.