Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/04/2007

Azouz Begag : "Sale connard que je suis"

medium_begag-sarko.JPGAzouz Begag a démissionné du gouvernement pour reprendre sa liberté (sic). Ou plutôt a été démissionné, avant la sortie de son livre "Un mouton dans la baignoire". Ce livre révèle avec précision les méthodes employées par Nicolas Sarkozy pour arriver à ses fins. L'intimidation et les pressions de tous ordres, l'insulte même à l'encontre de son collègue ministre. Ainsi, on connaissait le peu de d'égard que les 2 hommes avait l'un envers l'autre. Mais suite au évènement d'octobre 2005, en banlieue, les positions, les mots prononcés par le ministre de l'Intérieur ont pour le moins définivement convaincu Azouz Begag de l'énorme fossé qui les séparait, sur des points essentiels. Le livre révèle surtout la manière utilisée par Nicolas Sarkozy pour marginaliser son principal opposant au sein du gouvernement. Manoeuvre, menaces physiques. Ainsi, le devenu candidat suite à l'expression contradictoire d'un point de vue exprimé par le ministre délégué à la Promotion de l'égalité des chances lui gueula -il n'y a pas d'autres mots- : "Tu es un connard! Un déloyal, un salaud,! Je vais te casser la gueule! Tu te fous de mon physique...Tu te fous de mon nom, Je vais te casser ta gueule connard, salaud, connard!"Ambiance. Le livre d'Azouz Begag aura t-il au sein des médias le même retentissement que le livre d'Eric Besson pamphlet anti-Ségolène? J'en doute!

Un mouton dans la baignoire, d'Azouz Begag, Fayard.

Marc Ayral ©

Commentaires

ça fait deux ans et il se barre une fois bien gavé.

Écrit par : pierrot le zygo | 12/04/2007

Je te conseille la lecture de Marianne de cette semaine et tu te feras une idée plus précise des pratiques de NS. En ce qui me concerne je refuse le "tous pourris" que tu sembles susciter.

Écrit par : Marc Ayral | 12/04/2007

je ne suscite rien du tout marc, j 'hésite même entre deux candidat! (ni sarko, ni ségo, ni bayrou, ni lepen)

Écrit par : pierrot le zygo | 13/04/2007

A priori, Azouz Begag n'a pas monnayé sa démission ni son adhésion dans le camp adversaire. Qu'il ait mis deux ans avant de s'apercevoir qu'il se faisait rouler n'a rien de surprenant, on a vu pire !
En Polynésie, les élus qui se gavent sont "monnaie courante". La majorité étant de quelques sièges seulement compte tenu du nombre des représentants (57), certains changent de camp régulièrement en se faisant offrir des avantages divers (postes importants pour des proches, ministères,...). Bien sur, ils risquent fort de ne pas être réélus, ce qui les poussent à se gaver un max pendant 5 ans.

Écrit par : carabasse pierre | 13/04/2007

marc je ne lis pas et ne lirai jamais marianne

Écrit par : pierrot le zygo | 13/04/2007

Quand Pierrot voudra bien enfin lire quelque chose....

Plus sérieusement, bien content de te revoir dans les blogs politiques. Et de plus, pourvu que ça doure en haut de page en bonne compagnie avec Zyna "les verts"

Je te réitère ma demande d'adresse mail, car j'ai des infos à te faire passer qui ne peuvent pas l'être dans ce commentaire.

nous contacter : rag34@laposte.net

DEVOIR DE VICTOIRE !

Bien à toi socialiste.

Lolo34

Écrit par : Lolo34 | 13/04/2007

Re Marc,

Par avance, je préfère te dire qu'il est selon-nous prématuré avant le premier tour de sauter trop vite sur les dernières déclarations de M.Rocard appelant à nous rapprocher de Bayrou.

Les esprits à gauche sont suffisamment déjà bien embrouillés...

Par contre son récent rapport remis à notre candidate pour proposant le haut débit à 5 €/mois pour réduire la fracture numérique nous parait excellente.

Lolo34

Écrit par : Lolo34 | 13/04/2007

tu vois tu as la meilleure place marc!
et Ginette on a plus de nouvelles ?

Écrit par : pierrot le zygo | 13/04/2007

Mami est rentrée elle a été souffrante, mais ça va mieux.

Écrit par : Marc Ayral | 13/04/2007

Monsieur avec respect et sympathie.

Monsieur, merci pour vos propos à canal + le 24 avec Monsieur Donisot.
Oui, un capitaine ou un robin des bois n’abondonne jamais, ni sont bateau, ni ses convictions, ni ses valeurs. Et surtout de penser à ses proches et aux gens qui vous font confiance.
C’était la classe, vous n’aviez pas volé, pour vous sauver au contraire on vous craint pour votre franchise qui est rare.
Oui Bayrou je l’aime bien, il a fait une compagne digne d’un démocrate, mais il faut qu’il se tourne vers Ségolène, pour être le futur président vers 2012 ça je le sens à 100 % s’il reste dans les mêmes conditions que maintenant, il est bien admiré, il serai un bon premier ministre pour la France. « Un citoyen qui cherche la sincérité humanitaire et qui veut éviter une catastrophe ». Monsieur Devilpin qui m’est très sympathique, que j’admire.
« Dommage ? » cordialement à vous Monsieur Azouz.

Écrit par : REGRAG Mohamed | 25/04/2007

Les commentaires sont fermés.