Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/06/2007

Balaruc : Petits pas et tortillages pour les municipales

La création de l'association créé par l'UMP Richard Garcia "Agir pour l'Avenir" -voir note précédente- avait été devancée par "Balaruc le Vieux Autrement" de Jean-François Durantin (déjà candidat en 2001). Hier, comme à l'accoutumé la tête de la liste de 2001 "Mieux Vivre" a diffusé dans la commune un tract en forme de premier bilan de l'action de la municipalité actuelle dirigé par Max Serres. On peut y lire sur ses thèmes favoris le diagnostic sans concession suivant :

"NOUVELLE ÉCOLE MATERNELLE:
Le tribunal administratif de Montpellier, par jugement en date du 12/12/06 a annulé l'arrêté préfectoral déclarant d'utilité publique l'expropriation de l'ancien propriétaire du terrain, Bruno Escaffre.
- - Le tribunal-administratit-a-fait observer-notamment que-le dossier soumis à enquêtepubliquè--comportait une appréciation sommaire des dépenses, ne tenant pas compte du coût des acquisitions foncières nécessaires à la réalisation des opérations.
Quel revers pour les élus de Balaruc le vieux!
A terme l'école maternelle risque de coûter cher au contribuable balarucois.
D'autant que reste posée, eu égard au choix d'implantation, la question de la sécurité aux abords de l'école.

URBANISATION:
L'urbanisation massive du village est annoncée. Ainsi l'ont décidé nos élus. Rappelons qu'ils ont prévu, dans le cadre d'une enquête publique maintenant terminée, l'augmentation de la hauteur des constructions, de 8 à 12 mètres, sur une zone importante du lotissement des « Vignés ».
On ne saurait méconnaître, je l'ai toujours dit, les besoins dans le domaine de l'habitat, pour les jeunes particulièrement. Reste que Balaruc le vieux tend à devenir une cité dortoir, une banlieue. "Le village", c'est fini.!

EQUIPEMENTS:
Si encore les élus, en place depuis si longtemps, avaient parallèlement anticipé cette expansion: Il ne suffit pas d'une école!
Il faut aussi penser espaces verts, zone de loisirs, équipements sociaux, culturels, sportifs, de proximité.
Il faut penser à la jeunesse, aux besoins des adolescents, aux aînés qui attendent des salles spacieuses.
Rappelons aussi qu'il n'y a toujours pas de pharmacie à Balaruc le vieux.

SECURITÉ - ENVIRONNEMENT:
Un réseau routier saturé (02), un environnement peu valorisé, trop d'habitations non
raccordées à l'assainissement collectif: Il y a beaucoup à faire.
Et la protection de la Gardiole? Et la crique de l'Angle?
Qui peut être satisfait de la situation faite aux piétons, aux cyclistes, dans la commune. L'accès à la zone commerciale est de plus en plus problématique.
A quand une gendarmerie sur les deux Balaruc!

CHAMBRE RÉGIONALE DES COMPTES:
Je vous invite à prendre connaissance du rapport de la Chambre Régionale des Comptes Languedoc Roussillon, en date du 31/01/2007 sur la SA. ELIT."


En attendant le positionnement officiel de la municipalité sortante, que je ne manquerai pas de vous proposer à découvrir, ainsi que celui de la liste qu'est en train ce constituer Alain Herrada d'autres initiatives sont en couveuses tant au sein de l'actuelle équipe où des positionnements distincts sont possibles -tant la disparité des familles politiques est grande- que du côté de balarucois encore isolés. A suivre...

Marc Ayral

Commentaires

Nouveau à Balaruc je suis allé me promener autour de la crique de l'angle pour admirer le paysage de l'etang de Thau. J'ai été tres surpris d'observer sur une zone qui devrait etre et rester naturelle des construction pratiquement les pieds dans l'eau et particulierement un batiment genre blockhaus perpetuellement en construction et dont les abords ressemblent plus a une decharge ou a un squat qu'a un environnement nature. Est ce que vous pensez que la municipalité est parfaitement informée d'une telle degradation du site. Si c'est le cas c'est vraiment dommage !!!
Yan

Écrit par : Yan Lytton | 06/06/2007

Bonjour Yann,
je ne sais pas si la mairie est informée? Mais il m'étonnerai beaucoup qu'elle ne le fut pas. Pour votre information, sachez que la loi permet au maire d'exercer son autorité de police et peut contraindre le propriétaire à débarrasser à ses frais les immondices ou dépôts de gravats. Autorité qui n'est malheureusement pas utilisé ni à Balaruc le Vieux ni dans dans les autres communes du rivage de la Crique de l'Angle Poussan, Bouzigues et Balaruc les Bains. Les électeurs auront à s'exprimer aussi sur ses sujets environnementaux en mars 2008. Pour l'heure je vous encourage à contacter la mairie pour leur faire part de vos remarques tout à fait pertinentes.
Marc Ayral

Écrit par : Marc Ayral | 06/06/2007

Les commentaires sont fermés.