Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

27/08/2007

C'est la rentrée!

C'est la rentrée! Evidence, oui, rappel que le temps du repos et des réjouissances sont terminés. Quoique! A en juger par le programme politique et électoral qui s'annonce les blogueurs politiques auront de quoi, dans les mois qui viennent, se mettre sous leurs doigts lourds ou graciles à pianoter leur clavier!

Entre la Sarkomania, la vendetta socialiste qui ne saurait tarder à reprendre, les gauchistes qui rêvent de leur union sacrée et les élections municipales les "poliblogueurs" auront largement de la matière.

Hier, (25/08/07) Ségolène est sortie du bois, tançant "l'immobilisme frénétique" de Nicolas Sarkozy, le vieux sage, Michel Rocard, l'avait précédé pour rappeler que le PS n'était plus en situation de gouverner pour longtemps parce qu'il avait oublié "ses références anciennes". Jean-Luc Mélenchon s'est fendu de l'une de ses nombreuses déclarations inutiles et stupides contre Ségolène Royal, enfin quoi le spectacle démocratique qu'on espère à la hauteur de celui proposé lors de la présidentielle re-commence!
Ouvrons donc le ban!

Localement, les élections balarucoises se jouent encore curieusement dans la coulisse. L'été a permis au 4 adversaires de se croiser mais pas de se parler. Les Serres, Garcia, Durantin et Herrada ont fourbi leurs armes en attendant de rentrer dans le vif du sujet. Alternance, continuité le débat est lancé. Paroles de Balaruc vous proposera de le suivre de près, au fil des semaines de la campagne de la municipale qui s'ouvre.

Restez connecté sur Paroles de Balaruc.

Marc Ayral

26/08/2007

Michel Rocard en mouche du coche!

medium_michel_rocard-paroles_de_balaruc-marc_ayral.jpg

Dans une interview accordée au Parisien Pour Michel Rocard : "Le PS n'est plus en situation de gouverner", Extrait:

"Mon sentiment principal est que le PS français n'est plus pour un paquet d'années en situation de gouverner, à la différence de la plupart des autres partis socialistes européens", juge-t-il. "Ce n'est pas du tout faute d'idées nouvelles mais parce qu'on a oublié nos références anciennes qui ne sont pas entrées en application".

Remis de son accident cérébral, Michel Rocard analyse la situation du PS par le fait que "ce parti est né en 1905 sur une ambiguïté qu'il n'a jamais levée: il ne sait toujours pas s'il doit accepter l'économie de marché où s'il doit 'tout casser". "Résultat: nous sommes la dernière formation du parti des socialistes européens (PSE) à n'avoir pas fait clairement ce choix".

"On vient de perdre non pas une mais trois élections présidentielles de suite parce qu'on ne sait plus quoi dire", lâche l'ancien Premier ministre qui "se bat avec l'espoir que la reconnaissance d'un nouveau niveau de projet, autrement charpenté, et sur la base d'un vrai accord international, fera l'accord entre nous, indépendamment des règlements de comptes".

Interrogé sur son adhésion au "Gracques" qu'il qualifie de "lieu de réflexion et de pensée", devant lequel il prendra la parole aujourd'hui (26/08/07), Michel Rocard souligne que, "dans la déshérence de la gauche française, il faut des lieux où on pense et cela ne peut pas être dans les partis". "Je me suis aperçu de manière indiscutable qu'on ne peut pas réfléchir dans des conditions soumises à des votes".

Marc Ayral

18/08/2007

Berger des Pyrénées ou Labrit?

medium_blog10.JPG

Souvent lorsque nous croisons des randonneurs il s'exclament : "Qu'ils sont beaux vos labrits!" Essayant d'être pédagogiques nous leur indiquons que ce sont des Bergers des Pyrénées et non des Labrits. Mais les personnes restent perplexes. Un jour même l'un d'eux nous a dit comme argument suprême : "Moi je suis des Pyrénées, je sais de quoi je parle..." Depuis, las pour les "ceux qui savent" ce sont des labrits et pour "ceux qui connaissent simplement" ce sont des Bergers des Pyrénées. Ce petit mémo je l'adresse aussi à Virgine Hayette qui dans un post m'a invité à lui préciser la différence. Qui mieux que Joël Herreros grand spécialiste des cette race peut conforter "ceux qui connaissent simplement" et déjuger "ceux qui savent".Extrait de son livre "Bergers des pyrénées paru aux Editions de Vecchi"
medium_blog2.JPG

"Mon Dieu, qu'il est joli votre Labrit! Il va falloir vous y faire' Pour la grande majorité des gens, votre chien sera un Labrit! Il faut avouer que bien des bergers entretiennent la confusion en appelant leur chien du petit nom de Labrit. Bref, même avec le récent succès de la race. La confusion reste profondément ancrée dans les esprits. Elle ne date pas d'hier: en 1922, M. Dhers soulignait déjà dans la revue L'éleveur que « certains désignent encore le Berger des Pyrénées sous le nom de Labrit ou le confondent avec celui-ci."
medium_blog8.JPG

En réalité, le terme de Labrit est le nom d'une localité des Landes proche de Mont-de-Marsan et résulte d'une déformation d'Albret (pays du bon roi Henri V. Mais pourquoi cette confusion? « Il y a, dans cette région infra pyrénéenne, un chien qui ressemble assez à notre véritable Berger des Pyrénées dont il descend vraisemblablement, explique Dhers. Mais il a plus de taille que celui-ci. Ce n'est plus un chien de montagne, mais un chien de plaine, un chien qui a été grandi par la plaine. »
medium_blogtdb.JPG

Le docteur Luquet* confirmera ses propos et présentera le Labrit comme un « berger des Landes descendant vraisemblablement des Bergers des Pyrénées ayant grandi dans la plaine. » La description qu'il en dresse est la suivante: " Un chien de berger assez peu sélectionné et de type pas très fixé, notamment dans la taille, du poil hirsute de chèvre, aux oreilles droites ou semi-tombantes. A la queue basse se terminant en crochet et toujours ergoté. Les couleurs dominantes sont le fauve, le gris foncé, le noir. Il y a aussi des robes tachetées. » À la suite de l'exposition de Dax en 1930, un standard sera rédigé par le vétérinaire Chêne et Léon Boulet. Le Berger des Landes diffère du Berger des Pyrénées par une taille plus élevée, un corps bâti en cob (inscriptible dans un carré alors que le Berger des Pyrénées s'inscrit dans un rectangle), un poil plus court et un chanfrein plus allongé. Ce standard ne permettra pas à la race d'accéder à la reconnaissance officielle, et le Labrit, contrairement au face rase, passera aux oubliettes de la cynophilie.
medium_uei-bébé-_-somi.jpg

Aujourd'hui, cette race n'existe malheureusement plus. En revanche, le Berger basque d'un type très proche des descriptions du Labrit des Landes ne devrait pas tarder à être homologué par la cynophilie espagnole."

* Les Chiens de berger français.

Photos : Somi de l'Oustaou de Padel, 6 ans et Uei de l'Oustaou de Padel 4 ans.

Marc Ayral

11/08/2007

C'est les vacances!

Pub pour la Kangoo ou les Bergers des Pyrénnées?
Somi et Uei s'interrogent.

medium_DSC00078.JPG

Entre 2 randos nos bergères se reposent...
medium_DSC00080.JPG


Marc Ayral

05/08/2007

Trio féminin à la tête de l’Entente !

medium_BlVx-AG_Entente_course_à_pieds.jpg

L’assemblée générale du 1er juillet de l’Entente de course à pieds Balaruc-Poussan a permis d’élire un nouveau bureau et tirer le bilan de la saison écoulée. Ainsi c’est un trio féminin qui préside au destinée de l’Entente. Pas machos pour deux sous les coureurs hors stade !

Ainsi, Isabelle Alibert devient présidente, Marie-Noëlle Federici, secrétaire et Aline Loubière, trésorière. Lors de son élection Isabelle Alibert a indiqué : «La course à pieds» est un sport difficile qui demande une grande forme et un entraînement régulier, nous participons aux courses dans la bonne humeur et un bon esprit de compétition, nous sommes appréciés et reconnus et représentons avec brio nos deux communes, c'est toutefois très dur de faire des podiums, ce sport aujourd'hui est très prisé et de nombreux coureurs de nos jours sont quasi professionnels, mais nous ne faiblissons pas, « le principal est de participer ! ». Pour sa part, Aline Loubière en tant que trésorière n’a pas manqué de remercier à cette occasion « les municipalités qui nous apportent une aide financière appréciable et utile, que nous utilisons le plus souvent pour nos déplacements et nos inscriptions aux courses .» Enfin, Marie Noëlle la très dynamique secrétaire a, avec joie, retracé les résultats de l’ensemble des coureurs : « Nos résultats sont satisfaisants : Au Trail de Gignac 26km se distinguent Eric Granier, Laurent Colell et Jean Robert Galliana, un peu plus tard moi-même Marie-Noëlle Fédérici, Didier Martinez, Anita Garda et Cameroun Chetoui venaient à bout de cette course superbe et ensoleillé, sur le 10 Km Serge Bayle arrive en force ainsi que Martine Loiseau et enfin André Federici et Kathy Martinez en finiront également. Au Marathon de Paris notre espoir Bastien Aigouy 23ans de POUSSAN, est allé pour la première fois se mesurer au plus grands, il a terminé très honorablement nous sommes très fier de lui , il prépare le marathon de Barcelone. A La Salvetat sur Agout nos trois féminines: Alexandra L'Hostette, Blanche Colell, Martine Loiseau ont fait 1ère équipe Féminine, les garçons Michel Salabert, André Loubière, Eric Granier, Jean-Michel Garcia, Laurent Colell, Jean-Robert Galliana, se sont classés dans les meilleurs. Ensuite à Entraigues dans l'Aveyron 3 équipes sympathiques ont couvert les 95 km de courses par équipe dans la plus grande convivialité, l'occasion pour Karine Garcia et Kathy Galliana de découvrir le stress de la compétition.- Le Viaduc de Millau, a attiré 3 coureurs: Anita Garcia, Bastien Aigoui et Eric Granier qui en ont pris plein les yeux, et pour parler de Millau encore toutes nos félicitations à Christophe Morgo 2ème du 100km. Enfin à Mèze, comme tous les ans, l'Entente s'est montrée présente auprès de leurs amis «Les milles pattes » et ce jour là, Véronique Tubert a créé la surprise en terminant le semi marathon en l h42 malgré les montées rudes, sous la chaleur, conduisant à Bessille. Une nouvelle recrue qui promet. » Conclut Marie-Noëlle.
Les responsables de l’Entente ont rappelé que des coureurs se distinguent aussi très souvent dans les Trails, les Raids et les courses à thèmes alliant parfois à la course à pied, le vélo et le canoë.

Avis aux amateurs en quelques sortes : Pour tout renseignement pour rejoindre l’Entente Balaruc-le-Vieux-Poussan. Contacter Marie-Noëlle Federici au 04 67 43 53 03

Marc Ayral