Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/11/2007

Candidats aux élections municipales : Voici notre Proposition de Charte!

La mollesse de ce début de campagne électorale à Balaruc le Vieux  traduit à nouveau  le sentiment général des au moins 4 listes candidates de ne rien dire et de ne rien faire avant que l'une ou l'autre des listes ne se positionnent. Se calquant sur la tactique "serrienne" d'observer mais d'agir dans la coulisse, le citoyen est donc privé de toute information, d'un quelconque diagnostic et a fortiori de la moindre proposition. Pour être objectif Jean-François Durantin a le mois dernier fait son catalogue des choses qui ne vont pas bien, mais depuis silence radio de tout le monde, ce qui entre parenthèse fait le jeu de Max Serres qui doit s'en frotter les mains. L'attente du jaguar avant de saisir sa proie. Tous les candidats seraient donc bien inspirés de dire ce qu'ils pensent de la gestion de la commune et de ce que sont leur projet. Pour l'heure, une des choses qui semblerait le minimum "syndical" d'un candidat serait de définir une Charte Ethique de "bonne gouvernance communale".

En 2005, avec mon ami Maurice Portes nous avions réfléchi à un texte allant dans le sens de ce que nous pensons être indispensable dans ce cadre. Je vous livre le fruit de nos réflexions, certes impartafaites et amendables mais au moins base de départ des exigences auxquelles doivent satisfaire les candidats et à plus forte raison les élus du scrutin de Mars. Le titre en est pompeux mais finalement il veux bien dire ce qu'il dessinne. 

 

EBAUCHE de PROPOSITIONS pour une "Charte Ethique de bonne gorvenance communale"

explicitant les engagements tacites et communs à celles et ceux qui y adhèrent.

FONCTIONS de la CHARTE 

Elle dit les principes sur lesquels se fonderons l'action des signataires

Elle vaut engagement avant et pendant la campagne des municipales et, le cas échéant, après l’élection.

 

PRINCIPES

1)      « Républicains»

            « responsabilité »

            « solidarité »

            « d’autonomie et de décentralisation »

            « d’éducation »

            « d’acculturation »

 

Les élus ont reçu un mandat provisoire de la collectivité.

Ce mandat leur assigne une mission, et leur attribue des pouvoirs et des moyens.

Ils les remplissent, les exercent et les utilisent PLEINEMENT mais sous contrôle permanent de leurs mandants

(En l’absence d’opposition au sein du CM nous devrons prendre l’initiative de créer des structures, des lieux, d’imaginer des modalités permettant ce contrôle) 

La dynamique démocratique suppose la participation de tous les citoyens

qui le souhaitent à la réflexion sur le devenir de la commune.

(Nous associerons la population aux réflexions et à l’aide à la décision des élus et lui communiquerons toutes les informations disponibles )

Les valeurs fondamentales de responsabilité du citoyen dans ses actes personnels ou liés à la vie publique doivent être développé par une approche réfléchie et renouvelé d’un dialogue ininterrompu entre représentant et électeurs. La solidarité –les solidarités- devront s’exercer tant sur le plan local qu’international. Très liés à la responsabilité dont elles sont les moteurs et le carburant l’autonomie et la décentralisation sont la reconnaissance des cultures différentes, de méthodes ou de processus locaux autorisées et encouragées, d’initiatives régionales ou locales volontaristes mais s’inscrivant dans des perspectives plus globales de développement.  L’éducation ne peut être confiée à la seule éducation nationale, l’élu local, les associations, les relais sociaux, les organismes de formation permanente, et bien sûr les parents ont chacun un rôle fondamental à jouer. Faire appel à l’intelligence plutôt qu’aux plus vils et bas instincts doit être la règle. L’acculturation –mieux que l’intégration, qui a d’ailleurs largement échouée- devra permettre l’échange l’assimilation de ce qu’il y a de mieux dans nos cultures différentes. N’oublions jamais que la France et tout particulièrement le Languedoc sont un creuset d’une kyrielle de cultures qui ont fait ce que nous sommes aujourd’hui. Ce phénomène est en perpétuel mouvement, d’où l’utilité de rénover sans cesse nos traditions  ou modes de vie au contact d’autres et faire que chacun d’où qu’il vienne se sente appartenir à une communauté globale et non à sa micro communauté d’origine.

2) « Ethiques » 

Etre élu est une charge, pas une sinécure ou une rente de situation

(Nous nous engageons :  à ne pas accepter les risques de conflit d’intérêt entre intérêt général et intérêt d’un où plusieurs élus à ne pas accepter de cumul de mandats électif, sauf si un mandat électif incombe, de droit, à un élu à ne pas tolérer dans la commune que des intérêts particuliers pénalisent gravement et illégalement l’intérêt général) 

3) « Méthodologiques »

  La commune est un système qui doit, dans ses évolutions, avoir une cohérence (L’urbanisation,le type et la localisation des équipements collectifs,  par exemple, ne seront pas conçus au « coup par coup » comme c’est le cas aujourd’hui) toutes les initiatives quels qu’en soit le domaine seront appréhendé de manière globale en concertation avec la population –comme déjà indiqué- mais aussi avec les partenaires inter-communaux éventuels ou les financeurs publics ou privés.

05/11/2005 rédacteurs :  Maurice Portes et Marc Ayral

Commentaires

Salut Marc

Cette ébauche de Charte fleure bon la passion, l'amour des choses justes et le respect que l'on doit redonner aux fondements démocratiques de plus en plus bafoués par nos élus.
Je suis en parfait accord avec vous et Maurice sur ce combat à mener pour essayer de redonner à la politique ses lettres de noblesse.
Introduire et développer la "démocratie participative" est un des point forts de la Charte que je prépare.
Je pense que nous pourrions confronter nos travaux et nos idées et envisager, qui sait, une charte commune aux deux Balaruc... comme un parfum de fusion n'est-ce pas !?
Cordialement Robert

Écrit par : BERTRAND | 04/11/2007

Bonsoir,
Je trouve qu'une charte de la démocratie locale à proposer aux différentes listes est une excellente idée, quelle que soit la commune. Sur le territoire de Thau, il y a déjà celle élaborée pour le SCOT (téléchargeable sur le site du SMBT http://www.smbt.fr, rubrique SCOT / participation).
D'autres chartes sont aussi proposées sur le site http//www.comedie.org, rubrique Documents à télécharger.
Cela peut donner des idées.

Écrit par : alaloupe | 02/12/2007

Les commentaires sont fermés.