Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/12/2007

Toujours à l'écoute de Ségolène

Intéressante extrait de l'interview, sans concession, de Ségolène Royal lors de l'émission "On n'est pas couché".
Précisions, analyses, sur la campagne des présidentielles. Et pour l'avenir...



Marc Ayral

26/12/2007

Le Père Noel rend visite aux "patineurs du Sud"

025740bf2ed25ac3563834e4fa8fee7a.jpg

Comme on le sait le Père Noël vient du pays des patineurs du Nord! Il ne pouvait oublier ses amis de Balaruc le Vieux qui l’accueillerent dans le village des remparts. Venu directement de son village finlandais de Korvatunturi près de Rovaniemi, le pays des lacs gelés, il est arrivé en traîneau chargé de cadeaux et de bombons. Sa visite a été très appréciée des enfants petits et grands et s’est terminée par un agréable goûter où pâtisseries et friandises furent disposés en bonne place dans le buffet dressé pour l’occasion. Le Père Noël, remercia les patineurs du Sud du Roller-Club pour leur accueil et se souvenant de son jeune temps où il patinait lui aussi mais sur les étendues gelées de son pays natal. Partant poursuivre sa très longue tournée, il a souhaité une très bonne saison de patinage avec de beaux succès pour l’année 2008 et une très bonne santé à tous. Se séparant de ses amis patineurs il s’exclama : « Je vous attends l’an prochain dans mon cher village de Kovatunturi avec vos patins…à glace !"

 

Marc Ayral

 

   

23/12/2007

Les Filles à l'honneur !!!

cf8561d85ebb5341b6a41918b60babd2.jpg
Depuis sa création, le Balaruc Tennis de Table attache une importance particulière à la pratique féminine, l'école du ping mise en place porte ses fruits  puisque le club est leader régional depuis 2 ans dans les catégories jeunes féminines.

 

Gros plan sur deux d'entre-elles : Laura BARRAL et Elora BARDOU sont désormais inscrites sur la liste Haut Niveau du Ministère Jeunesse et Sport. Elles participent au niveau National en compétition individuelle et emmènent l'équipe 1 en Pré-Nationale dès janvier. Agées respectivement de 11 et 12 ans, elles ont commencé le tennis de table en 2004. En trois ans, elles ont déjà un beau palmarès : championnes départementales et régionales, plusieurs sélections nationales et internationales pour représenter la région. Ces résultats découlent d'un long travail à la salle. Les prochains rendez-vous pour le TTB sont : la reprise du championnat le 12 janvier, où les équipes 2 et 3 accèderot à la division supérieure et les Tops Régionaux pour nos jeunes les 19 et 20 janvier. Pour plus de renseignements sur notre activité, contactez-nous au 04.67.43.36.29 ou sur le site du club : http://pageperso.aol.fr/BalarucTT .

 

Sandrine Ivars pour Paroles de Balaruc  

19/12/2007

Premier récital pour la nouvelle chorale d’Antoine Alleman : Les Chants de Thau

bd2355217ea0e9875b238a381b59b1a7.jpg

Depuis deux mois à peine, une cinquantaine d’amis de la musique, se retrouvent tous les jeudis (et quelquefois le week-end ), sous la direction du chef de chœur bien connu : Antoine Alleman. Cette jeune formation «Les Chants de Thau » a fait ses premiers pas sur un programme très éclectique (chants de la renaissance ou modernes), mais, beaucoup plus ambitieux, elle a choisi d’articuler tout cela autour d’une œuvre de grande envergure : « El Canto General ». Ces poèmes de Pablo Neruda mis en musique par Mikis Théodorakis lors de son exil, ont enthousiasmé les choristes et bien que la tâche soit énorme, ils se sont mis tout de suite au travail. Ce vendredi 21 Décembre à 20h 30 « le chants de Thau » et le chœur des enfants de l’école élémentaire associés dans cette entreprise, vont donner leur premier concert gratuit dans la belle église Saint Maurice qui risque d’être trop petite pour l’occasion.

Des chants du monde, des Noëls traditionnels, de grands classiques chantés par les solistes, des voix enfantines mêlées à des voix plus mûres vont éclater sous ces vénérables voûtes. Deux extraits du Canto General seront également proposés au public pour la première fois.

Rendez-vous donc est pris, en cette veille de fêtes, pour les amateurs de belle musique. : Eglise St Maurice, vendredi 21 décembre à 20h30.

Françoise Bédes pour Paroles de Balaruc


 

14/12/2007

Le Balaruc-Tae Kwon Do Fighting sur la première marche!

 

 
4c15b67ad59e0bd8d4b6b67209773fee.jpg
Dimanche dernier l'équipe du Balaruc-Tae Kwon Do Fighting s'est déplacée à Marseillan pour le critérium régional des enfants. Cette manifestation est organisée en trois parties : le combat, le coup de pied sauté et le parcours du combattant. Dans la catégorie combat Clément Soto et Melvin Molino remportent une médaille d'or. La médaille d'argent a été gagnée par Mélie Manzano, Léa Da Benta, Chloé Marchadier , Steve Pichon, Quentin Andorra. Enfin pour le bronze c’est Dorine Lassale et Pierre Pichon qui l’empotèrent. Dans la catégorie coup de pied sauté la première place a été acquise par Clément Soto et Chloé Marchadier. A noter que cette dernière effectue sont saut à une hauteur de deux mètres. Remarquable ! Pour La médaille d'argent Steve Pichon l’a accroché à son cou. Pour le bronze Dorine Lassale, Charlotte Soto, Joris Brouzet et Melvin Molino peuvent se targuer d’être montés sue le podium d’un critérium très disputé. La compétition s’est poursuivie avec le parcours du combattant. Très bons résultats des des jeunes combattants balarucois : Médaille d'or : Morgane Grygier, Clément Soto et Steve Pichon. Médaille d'argent : Mélie Manzano, Charlotte Soto, Yacin Bounnaanaa et Joris Brouzet. Médaille de bronze Mathieu Grygier. Ainsi a été clôturée cette pluie de médaille qui permettra aux couleurs balarucoises de rapporter sous les remparts un total de 24 médailles et qui a ainsi propulsé le Balaruc-Tae Kwon Do Fighting sur la plus haute marche du podium au classement par Club. Raymond Molino peut être très fier de la prestation des élèves qu'ils entraînent depuis le début de l'année. Pour tout renseignement : le club sur internet : www.taekwondo-fighting.com  ou par téléphone au : 06-73-00-85-03 

 

11/12/2007

Liste Alain Herrada : "Pour une bonne gouvernance en 2008"

La note intitulée L'Etroiture à fait réagir Y. Mourot de la liste conduite par Alain Herrada je vous la livre in extenso, le débat s'engage enfin... Marc Ayral :

 

"Une nouvelle liste s'élabore autour d'Alain Herrada afin d'optimiser les chances de renouvellement de la municipalité en place. Quelle est notre finalité? Quels sont nos objectifs?
Femmes, hommes de Balaruc le Vieux, jeunes, actifs, retraités dynamiques, anciens Balarucois ou néo Balarucois, nous souhaitons insuffler une impulsion nouvelle sur Balaruc au titre d'une gestion minicipale juste, réaliste, en adéquation avec les aspirations de nos concitoyens.


Il est évident que l'équipe en place est en manque de vrais projets cohérents. 3 gestions successives, sans vrai relais dans l'opinion, elle travaille en cercle fermé et propose actuellement des opérations spectaculaires pour redorer son blason.
- Céder la cave coopérative à un grand groupe immobilier dans quel but véritable?
- Se lancer dans la promotion immobilière avec un projet insensé de 300 logements dit-on  qui ferait en sorte que la population de la commune progresserait de 50% environ!
Tel n'est pas notre but!

Ce que nous souhaitons vraiment :

- C'est la prise en considération de l'intéret général et non l'intéret particulier de quelques uns , propriétaires fonciers , en mal de mannes spéculatives.
- C'est un vrai dialogue avec les administrés autour, par exemple  d'une création de maisons de quartier, de lieux concrets de démocratie directe.
- C'est un vrai projet alternatif et cohérent  pour notre commune pour une gestion prospective , sage et raisonnée qui permettra à notre cité de se développer harmonieusement et sans à-coups, dans le cadre de l'agglo de communes existantes.
- C'est l'installation le puls tôt possible d'une pharmacie sur Balaruc le Vieux.
- C'est aussi une écoute et un dialogue envers les jeunes et les adolescents, plus ou moins délaissés par l'équipe actuelle.
- C'est une finalité, une envie de travailler pour et avec les Balarucois  pour une vie locale agréable, apaisée, ou chacun trouve sa juste place, son épanouissement quotidien, dans le respect de l'autre, pour le bien être de tous.


Tels sont , notre éthique, notre envie , notre motivation de parvenir demain à une bonne gouvernance en 2008."

 

Y Mourot, membre de l'équipe autour d'Alain Herrada

09/12/2007

L'étroiture

 

a8193e1c82325fd19984f8b7ebdfca41.jpg
Nous y sommes! Nous y sommes dans l'avant dernier virage avant le sprint final...Nous y sommes dans l'étroiture de l'entonnoir...Là, à cet instant nos candidats balarucois aux élections municipales entrent dans une période de fébrilité : Boucler sa liste, piquer les meilleurs éléments aux concurrents, intoxiquer, désinformer faire croire que l'adversaire à dit cela ou a fait cela...Tactique donc...Mais bien sûr toujours en coulisse. Les balarucois, j'ai entendu cela récemment, seraient peu enclin à s'intéresser à la Politique sauf à leur seuls et uniques problèmes de poubelles, de plots en plastiques de stationnement et autres soucis de ramassages de feuilles mortes. Par le petit bout de lorgnette en quelque sorte!

 

J'ai même entendu que la campagne devait rester "terre à terre" pour espérer gagner! Cela semble être partagé par beaucoup des candidats! Donc, le débat reste à couvert, je me répète, c'est dommage. Le seul diagnostic présenté publiquement est celui de Jean-François Durantin à partir duquel les 2 autres listes "challenger" se basent et paraissent se contenter. Passer au projet sans avoir défini le fondement du plan d'action...Curieux : Comme administrer un médicament au hasard à un malade sans savoir de quoi il souffre! La tactique du "terre à terre" à de drôles de contours...

 

Côté urbanisme, le lotissement les Vignés a été autorisé par la signature du permis de lotir, le classement de l'aqueduc romain a obligé les lotisseurs à revoir un temps leur copie, l'évacuation des eaux pluviales aurait trouvé une solution...Tout roule nous dit-on... Attendons la suite. Des questions demeurent auxquelles personne n'a répondues côté municipalité : Quid de la circulation (entrée et sortie), quid des aménagements, quid des espaces verts, etc? 900 nouveaux balarucois sont attendus d'ici 2 ans. Qu'a t-il été prévu comme services pour les accueillir quand on sait qu'actuellement rien ou si peu existe sur la commune. La belle école maternelle est l'arbre qui cache la forêt, il suffit d'aller faire un petit tour du côté de l'école primaire pour s'apercevoir des conditions très dégradées dans lesquelles enseignants et élèves vivent leurs années scolaires...

 

Dans l'étroiture, ça se bousule en coulisse. Patientons encore un petit mois. Il est souhaitable, que le débat s'ouvre et que chacun puisse poser les questions fondamentales pas simplement celles qui concernent le goudronnage de son chemin et autres questions triviales. Mais aussi comment contibuerà la déprécarisation de nombreux salariés? Quelle politique pour la jeunesse? Quelles exigences en matière d'environnement?

Et puis, la fameuse question de l'autorisation des diminutions des superficies dans le PLU des terrains de la Garrigue pour permettre la construction à partir de 2500m2 au lieu de 4500 m2 devra être enfin tranchée ouvertement, pas par une pirouette, les balarucois ne seraient pas dupes!

Aprés l'étroiture, demain l'ouverture du débat...

 

Marc Ayral

07/12/2007

Citoyen et libre!

f83c9089ae481aba2cdf6997aa21b8c2.jpg

Balaruc,village de près de 2000 habitants conserve les vieux -c'est le cas de le dire- réflexes du temps pas si lointain où il n'en comptait qu'à peine 400. L'autre jour discutant avec une connaissance engagée du côté de la municipalité, elle me disait qu'elle avait appris que j'étais sur la liste candidate aux municipales concurrente à Max Serres et animée par Alain Herrada, vigneron sur la commune. D'autres, naturellement me voyaient sur la liste qu'essait de constituer Jean-François Durantin. Normal pour ce dernier, car j'étais son second en 2001. Des aigrefins m'auraient même vu en conversation avec le Maire et par conséquent me voyaient déjà sur sa liste. Rumeurs et conjectures le sport du moment! Encore heureux que personne n'ait -a priori- pensé que j'aurai viré casaque pour être candidat avec la liste UMp en cours de constitution...

 

Peut-être parce que je suis correspondant pour Midi Libre et que je connais beaucoup de monde sur la commune, peut-être parce que je suis socialiste, peut-être parce que ma citoyenneté et mon attachement à des valeurs fondées sur la responsabilité, le fédéralisme régional et européen, pour ces "peut-être" beaucoup me verrait inéluctablement  m'embarquer dans tel ou tel wagon pour participer à la gestion de la cité.

 

Je serai jésuite de dire que je n'y ai pas pensé, non pas comme faire valoir mais comme animateur d'une liste. Mais après quelques mois de réflexion et compte tenu de la situation politique locale -si on peut la qualifier ainsi- tant chacun se cache espérant ainsi dans une tactique de non communication tirer le bénéfice de la léthargie feinte, je préfère continuer à observer et à conserver la liberté de dire et d'agir selon mon plein et entier libre arbitre.

 

Je serai donc présent durant la campagne électorale qui s'ouvrira un des ces jours -sûrement en janvier- pour poser les questions essentielles que j'espère chaque balarucois se pose :

-Comment développer le village en harmonie avec son site et sa nature à 5, 10 et 20 ans?

 

-Comment s'inscrire dans une politique globale intercommunale : Agglo de Sète, Grande Agglo avec Montpellier?

 

-Quelle sera la politique d'urbanisme? Développement? Moratoire? Permissivité ou repression contre la cabanisation?

 

-Quelle politique de l'eau? L'Avène, l'Agau, la Crique de l'Angle?

 

-Et la démocratie locale sera t-elle enfin au rendez-vous?

 

Et la fameuse question que certain considère comme tabou, mais y a t-il des questions tabous lorsque qu'on a l'ambition de gérer la collectivité? Je la pose donc :

-Comment gérer l'intérêt général quand on est propriétaire de nombreux terrains sur la commune, n'y a t-il pas un risque de confusion entre intérêt privé et intérêt général?

 

-Comment valoriser patrimoine et la culture languedocienne?

 

Les enjeux sont dans ses interrogations sans oublier les aspects sociaux et économiques...

 

Sur Paroles, le ban est ouvert, vos commentaires de balarucois ou de citoyens d'ailleurs contribueront j'espère à ce que les candidats soient précis et comme dit le président de la République :"Dire ce qu'on va faire et faire ce qu'on a dit"

Photo : les barris de Balaruc et la Crique de l'Angle

Marc Ayral

01/12/2007

Festival des Cheminots...Il y a 40 ans!

48562124cc51455395e936451bd12d1e.jpg

Du temps (années 60-70) où les cheminots sétois organisaient un festival au profit de leur orphelinat. De grandes vedettes de l'époque -dont certaines encore des stars -se sont succédées sur la scéne alors aménagée devant la Gare sur l'actuel parking. Là, durant 4 jours Johnny Hallyday, Sylvie Vartan, Mireille Mathieu et bien d'autres dont Sacha Distel apportèrent leurs contibutions artistiques à l'action humanitaire portée par une équipe de bénévoles motivées, mon père en était (à droite de Sacha Distel). Je reconnais quelques collègues cheminots, notamment Jacky Montagne assis à droite de Marcel Ayral. Nostalgie...

NB : La photo est de Jimmy Rague, célèbre photographe de star.

Marc Ayral