Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/08/2009

Sylvanès : les voix polyphoniques de Georgie

Sylvanès - Polyphonies de Georgie.jpg

 

Dimanche dernier, l’acoustique de l’abbatiale de Sylvanès a permis aux sept chanteurs georgiens de l’Ensemble Simi  de pousser leurs basses, de nuancer leurs polyphonies, d’abord sacrée puis profane, chants d’amour et de travail ou chants de guerre et de festin. L’ensemble SIMI qui a été créé en 1989 est composé de  Ilia DATUASHVILI - Premier ténor, David ABESADZE - Premier ténor, Revaz GELASHVILI - Second ténor, Zourab TSKITISHVILI Baryton, Beka GVINASHVILI Basse, Zurab KOBAKHIDZE Basse, et Phridon MKERVALISHVILI Basse, Ces voix masculines "a capella", puis accompagnées d’instruments traditionnels, se mettent aux service, grâce à un mélange de sons puissants et riches, de la narration des légendes, des joies et des douleurs du peuple georgien qui a su garder, la richesse de ses traditions musicales. Il est anecdotique de préciser que le nom «SIMI» signifie, en français, «corde» (d’instrument), Mais leur présence, leur attitude  sur la scène sylvanésienne donnait au public l’impression par le mixage subtil de ses voix robustes mieux qu’une corde, d’une chaîne dont chaque maillon solidaire ne pourrait jamais être rompu. La meilleure des chaînes haute fidélité ne pouvant en aucun cas restituer les sons virevoltants du fond au cœur, du déambulatoire aux chapelles de l’abbatiale. La romanité du lieu soulignée par des harmonies et des textures de voies venant de l’Est orthodoxe. Il est vrai que Sylvanès cultive depuis toujours son œcuménisme !

Les commentaires sont fermés.