Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/08/2009

Le Pacte des fous inaugure le festival de Montaigut

Gissac = Le Pacte des fous inaugure le festival de Montaigut1.JPG

 

Le festival de théâtre de Montaigut s’est d’abord ouvert par un magnifique orage, toujours annonciateur d’humeurs et de délires. Reporté à ce dimanche soir pour cause d’intempérie, le Pacte des Fous de la compagnie le Mystère Bouffe, s’est donc bien inscrit dans la météo du moment. Inspiré du « Marchand de Venise » de Shakespeare le Pacte des Fous est l’histoire de la recherche d’un amour impossible, autour des mensonges petits et grands et des trahisons les plus viles. Dans ce cheminement, somme toute, très classique, les comédiens servent leur auteur – Gilbert Bourébia - qui a voulu prolonger son travail sur la confrontation des cultures, des origines sociales et ethniques. Le choix de la commedia dell’Arte comme vecteur de transmission n’est pas non plus étranger à ce postulat. Masques, musiques, les acteurs virevoltent dans des éclats de voix et de musiques. La couleur des costumes sur la pâleur des pierres du château de Montaigut rehausse encore le trait caricatural. La spontanéité et peut être l’improvisation semble ici présentent à chaque ligne d’un texte que l’on sait pourtant bien écrit. Entre stand-up bigarré et drame humain d’aujourd’hui le Pacte des Fous abouti là où on ne l’attend pas. Faire se parler les plus opposés, faire se rencontrer les montagnes. Beau début de festival dans le château seigneurial de Montaigut.

Les commentaires sont fermés.