Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/04/2010

Sylvanès: Récital de Chant sous la direction d'Elène Golgevit

Le Récital qui s’est tenu samedi soir à Sylvanès était la conclusion de la classe de maîtres en chant lyrique dirigée par Elène Golgevit pour la partie vocale et l’interprétation et Frédéric Rubay en tant que pianiste et chef de chant. Sept chanteuses professionnelles était venues en Sud-Aveyron dans le cadre de leur formation professionnelle pour affiner et encore progresser dans leur art. Il s’agit de Sophia Castiello, Violaine Fournier, Majdouline Zerari, Anne-Emmanuelle Davy, Pauline Rinvet, Aurélie Loilier, Sevan Manoukian.

Récital 17-04-10 Sylvanès.JPG

Pour Michel Wolkowitsky, directeur de l’Abbaye et du Festival : « L'idée de ce stage est née l'an passé, lors de la résidence de création de l'Ensemble Hé­liade, fondé et dirigé par Elène Golgevit. Charmée par le lieu et l'accueil chaleureux du public lors du concert donné le 8 août dernier, elle a décidé de monter un projet de formation vocale à  destination de chanteurs professionnels ou en fin d'études » De leur côté les élèves s’expriment sur leur présence à Sylvanès durant cette semaine de stage : « Nous avons fait le choix d’une pédagogie hors pair portée par Elène Golgevit et Frédéric Rubay qui, à notre écoutent, déploient des trésors de patience et de concentration pour nous accompagner dans cet art minutieux qu'est le chant lyrique. Et puis, il y a  le cadre exceptionnel de cette vallée forestière et de l'abbaye de Sylvanès, dont la symbolique et l'histoire nous permettent d'aller chercher au plus profond la note juste et la force d'interprétation »…Comme cela est bien dit ! Les sept jeunes femmes purent le démonter lors du récital dans des morceaux choisis interprétés avec ardeur et l’application d’une fin de formation. Au fond de la salle, Elène Golgevit, à chacun des passages de ses élèves vivait leur interprétation avec la même intensité et le même tract ! Il est vrai que l’air du Marchand de Sable de Gretel (Sevan Manoukian) ou l’air de Norina de Donizetti (Aurélie Loilier) par exemple ne sont pas les plus simples à chanter. Mais il vrai que le lieu incite à se surpasser !

Marc Ayral

Les commentaires sont fermés.