Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

09/08/2010

Sylvanès=Tsarivny, des princesses à la bandoura

Jeudi dernier, les voûtes de l’abbatiale de Sylvanès ont résonné des airs traditionnels ukrainiens.

Sylvanès=Tsarivny, des princesses à la bandoura.JPG

Les "Tsarivny" (féminin de tsar, princesse) ont joué leur répertoire aux sonorités inattendues accompagnées d’un instrument inconnu de la plupart des spectateurs, la bandoura. Cet instrument typique fut mentionné dès le 6ème siècle dans des chroniques grecques. Au Moyen Age, la bandura fut un des instruments les plus joués dans les cours de l’Europe de l’Est tandis que le luth prédominait au sein des cours de l’Europe de l’Ouest. La bandoura devint très rapidement un instrument très populaire chez les cosaques ukrainiens qui développèrent un répertoire spécifique pour cet instrument. De là naquit une nouvelle école de musiciens professionnels comparables aux troubadours en France. La bandoura utilisée par les Tsarivny comporte 65 cordes qui se pincent à l’aide de griffes. Les "Tsarivny" utilisent leur instruments pour accompagner leur chants folkloriques. Ainsi, lors du concert de Sylvanès les 7 voix de « princesses » se sont mêlées harmonieusement aux notes de la bandoura pour ravir le public présent et étonné de l’Abbatiale. Robes traditionnelles et accents slaves donnèrent encore plus l’impression d’un voyage instantané du côte de Lviv ou d’Odessa.

Les commentaires sont fermés.