Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/08/2010

Gissac : Montaigut : Les "Molotof" mangent au Mactof'fff

Ca ne rigole pas chez les « Molotof ». Ils ne font pas dans la demi-mesure. L’empire Macto’fff représenté par son big boss Mister Mactof’fff, se déploie « in the world ». Dé-lo-ca-li-sa-tion, ca-pi-ta-li-sa-tion, con-som-ma-tion, ex-ter-mi-na-tion, en 4 mots le projet de « Mactof’fff empire », prononcez à l’anglaise ! Plutôt, ça rigole bien avec les « Molotof » !

Gissac = Montaigut = Molotof chef Mactof'fff.jpg

De la farce à l’état pur ! Du 100% pure mal bouffe ! Du libéralisme débridé comme on ne l’aime pas ! Tout y passe, les « Molotof’fff, un pouvoir se servant de l’émigration et de la nationalité comme de bons sujets pour se redorer son blason, une multinationale –suivez mon regard- qui n’a de cesse que de vouloir nourrir toute la planète avec son big burger super gigantesque, la Carlita en reine de bêtise et en trompettiste débridée, l’immigré à qui l’on prend sa carte de séjour, la complice vile et perverse qui n’a de cesse que de virer Mister Mactof’fff de son trône pour le remplacer ! Que dire de l’ignoble Mactof’fff qui veut installer son nouveau restaurant à la place du Château de Montaigut une fois rasé ? Le décor est planté –si j’ose dire- car la scène est surtout occupé par les 4 acteurs de la Compagnie Molotof. Pas besoin d’en rajouter avec je ne sais quel artifice. Ca virevolte, ça joue du violon de la trompette, de la guitare, ça chante l’agrément si doux et si merveilleux de manger Mactof’fff ! Sarah Carlini, Élodie Combes, Nicolas Ibanez, et Thomas Soudan les quatre compères sont « à fond » et ne lâchent pas les spectateurs, zygomatiques bloqués, prêts à reprendre les banderoles, à chanter l’internationale à démonter tous les Mactof’fff qui se construisent. La partie est vite gagnée par les acteurs, qui visiblement finissent leur pièce bien lessivés au ketchup et à la mayonnaise ! Beurk !…Ces quatre jeunes là sont à suivre de prêts ! Ils nous ont donné, lundi soir, l’énergie et la dérision, qui fait défaut à notre temps ! Issus de l’option théâtre du lycée Jean Vigo de Millau où ils se rencontrent, ils construisent leur carrière de comédiens pas à pas et  depuis ne cessent de travailler. On notera leur première pièce « Royaume d’Artistes » puis le spectacle jeune public « Le Voyage de Tyltyl » . Depuis le musicien Jonathan Born compose toutes les créations musicales de la troupe. « Hiatus, La partie est-elle finie? » est créée en 2006. En mai 2007 Michel Geniaux les met en scène sur le texte contemporain de Jean Pierre Siméon "La Lune des Pauvres". Parallèlement aux représentations de ses spectacles la troupe intègre de Septembre 2007 à juin 2009 l’Atelier « Esprit d’incertitude ». Elle participe en janvier 2008 aux stages de professionnels confirmés tels que Rodrigo Garcia et Oskar Gomez Mata. Les « Molotof » animent des interventions ou ateliers en écoles, collèges ou lycées. A Montaigut ils ont  donc présenté « Mactof’fff »,  une histoire écrite pour tourner en dérision toutes (ou presque)  les avanies entendues au journal de 20h !

Les commentaires sont fermés.