Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/07/2012

Michel Wolkowitsky, le Festival de Sylvanès c'est : « l’engagement et la volonté de toute une équipe »

 

Trente cinq! Oui vous avez bien lu c’est le nombre d’éditions du festival de Sylvanès, devenu emblématique de la politique culturelle de toute une région. Pour son directeur artistique et fondateur, Michel Wolkowitsky, ces 35 années à construire cet événement se traduisent par « l’engagement et la volonté de toute une équipe »

Michel Wolkowitsky,sylvanès,festival de sylvanès,

PDS : Le 35ième festival de Sylvanès s’ouvre le week-end prochain quels en sont les temps fort. ?

Michel Wolkowitsky : Nous aurons comme le veut maintenant notre tradition la subtile association des musiques sacrées et des musiques du monde. En raccourci de la Messe de Rossini à l’Opéra de Pékin ! Sans oublier le voyage musical de l’Inde à l’Ethiopie ! Avec, en août, une création entre danse et musique, entre Orient et Occident avec le danseur indien Raghunath Manet et le jazzman Didier Lockwood. Nous aurons aussi la joie d’accueillir Ariana Savall qui sera accompagnée de l’Ensemble la Fenice. Un très beau festival en perspective !

 PDS : Le Festival de Sylvanès compte maintenant parmi les grands évènements musicaux, quelle est la recette pour durer ?

Michel Wolkowitsky : Cette année le festival de Sylvanès est à une charnière. La crise s’est installée en France comme ailleurs avec sont lots d’angoisse, de replis identitaires et d’inquiétude du lendemain. La Culture est justement là pour tracer une voie d’espoir, donner le vrai sens à nos vies, nous construire en valeurs et en humanité. Les sociétés qui réussissent sont celles dont l’investissement culturel est fort et durable. Il suffit d’observer ce qui se fait dans les régions et les pays qui sont souvent cités en exemple.

 PDS : L’an passé vous nous disiez votre engagement pour ce territoire comme acteur économique mais aussi comme élu. Quelle est la situation de la culture dans l’Aveyron ?

 Michel Wolkowitsky : Je ne veux pas éluder votre question. Je me place d’abord comme acteur professionnel de la culture et du tourisme. Car, la politique culturelle dans l’Aveyron est là, non pour le seul divertissement, mais est un vecteur puissant de développement économique dans un terreau touristique de grande valeur. Sylvanès est un très bel exemple du développement local par la culture et le tourisme culturel, qui contribue à l’attractivité de notre territoire Il est bon de rappeler que notre secteur est créateur d’emplois. En cela, professionnels –j’insiste- que nous sommes doivent être considérés avec sérieux au même titre que tout entrepreneur générateur de développement.

 PDS : En clair, il faut continuer à soutenir la culture et le spectacle vivant, n’est ce pas ?

 Michel Wolkowitsky : Oui, c’est cela ! Nous avons besoin du maintien des aides des collectivités publiques, c’est déterminant pour l’avenir de tous ! Imaginez, scénario catastrophe, un Aveyron sans l’Abbaye et le Festival de Sylvanès ! Non, vous ne voulez même pas y penser, nous non plus ! Pour cela nous sommes déterminés à poursuivre cette extraordinaire aventure. N’oublions pas que l’abbaye de Sylvanès à près de 900 ans, l’histoire est longue et nous allons faire en sorte qu’elle dure encore très très longtemps.

 Propos recueillis par Marc Ayral

Les commentaires sont fermés.