Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/07/2012

Le petit chemin qui mène au Musée Zamoyski

 

andré gouzes,musée zamoyski,auguste zamoyski,sylvanès,sculpteur

Comme une récompense les œuvres du sculpteur Auguste Zamoyski sont toutes là sous vos yeux dans un admirable petit musée au milieu des bois. « Ca se mérite ! » peuvent s’exclamer les cyclotouristes millavois qui visitent ce matin le musée que le Père André Gouzes leur ouvre comme un écrin. Au bout d’une côte qui raidit le mollet du cycliste ou du randonneur, n’épargne par les pneus de l’automobile du touriste le musée inauguré en juillet 2009 s’offre à eux ! Généreux et opulents comme « les femmes d’Auguste », ce remarquable lieu regroupe parmi les œuvres les plus notables du plasticien polonais. Depuis 3 ans, tant au sens figuré qu’au sens propre, ce lieu vit à l’ombre de l’église Russe située sur le piton boisé qui domine les Granges de Pessales où il est lové. Belles grâces, plus de trois, bustes, taillés dans la pierre et le bois, font ressentir le combat de l’artiste avec la matière. De cela, s’extirpe en autre, un immense St Jean Baptiste des mains de l’artiste qui aimait dire : « l’art n’est pas une création, l’art est une découverte ». Serait-ce l’illustration de ce que Zamoyski pouvait comparer à l’invention d’un trésor ? Oui, prenons ce postulat, comme on peut l’écrire, le dire : Ce trésor d’art cubiste  et là posé en terre sud aveyronnaise « Comment passer à côté d’une telle expression, comme un cubisme avant la lettre. Qui peux passer devant la statue de St Jean Baptiste sans être subjugué par sa hauteur et par sa force. » S’enthousiasmait André Gouzes lors de l’inauguration. Aujourd’hui, le musée est baigné d’une lumière qui transcende les œuvres ! Les belles bronzent sous le dard des rayons d'un soleil puissant à peine filtrés par la verrière du cloître du musée. Le clapotis de l’eau du bassin central invite à la pause et peut-être à la méditation. «Silence constructif » disent les bouddhistes ! Zamoyski 42 ans après sa mort, devient pour l’amateur de sculpture ou simplement le curieux un ami que l’on ne peut pas oublier. Il nous convie dans son atelier, nous partagerons son repas, il nous racontera ses œuvres, ses folies, ses passions, sans oublier une seule anecdote ! Bien sûr, cela est fictif, quoique ! Avec persévérance l’œuvre zamoyskienne « ouvrera les cœurs et les esprits », comme dit André Gouzes. Alors, n’attendez plus pour prendre la direction de Sylvanès, pour une fois, vous ne vous attarderez pas à l'Abbaye, ce sera pour le retour, vous irez directement à Pessales, juste après les Bains en direction de Fayet ; Avec beaucoup de chance vous pourrez, peut-être, avoir comme guide le Père Gouzes comme les cyclotouristes de ce matin, si ce n’est pas le cas soyez rassuré l’esprit de Zamoyski vous enveloppera de toute sa générosité.

Musée Zamoyski ouvert de Pâques à la Toussaint, tous les jours de 10h00 à 12h30 et de 15h00 à 19h00, autres périodes sur rendez-vous. Entrée : 5 € - Tél. 05 65 49 52 32

Marc Ayral

 

Les commentaires sont fermés.