Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/01/2013

Mariage pour tous, un progrès humain Par Témoignage chrétien

Aujourd'hui, je republie une note éditée en Janvier pour féliciter les futurs nouveaux mariées, homo ou hétéros et regretter qu'une partie de la Droite Républicaine s'associe à cette énième et inutile "Manif pour tous". Avec joie, je vous propose, à nouveau, le texte de TC, qui dit tout!


La mémoire est faite ainsi! Elle gomme une partie de nos histoires individuelles. La mienne aussi, bien sûr! Longtemps, militant autogestionnaire et jociste, j'ai été abonné au Témoignage Chrétien de Georges Montaron. C'était dans les années 80, des nouveaux droits naissaient, la Gauche était arrivée au pouvoir. Abolition de la peine de mort, libération des ondes, lois Auroux, réduction du temps du travail, décentralisation... Engagé à la CFDT, "TC" était pour moi, pour nous, le journal de référence, tutélaire et le référent de nos débats.

Aujourd'hui, presque 35 ans plus tard, "TC" se rappelle à moi à l'occasion d'une chronique que j'ai lu sur son site à propos du mariage pour tous. Je ne peux faire autrement que de vous proposer de la lire. Personnellement j'y adhère complètement et en même temps je suis heureux de retrouver la mémoire de mon Témoignage Chrétien et le plaisir de pouvoir continuer à la lire, cette fois-ci sans l'oublier. Bonne lecture et n'hésitez pas à réagir! MA

Déclaration de Témoignage chrétien à propos de la Loi sur le mariage pour tous et à l’occasion des manifestations du 16 décembre 2012 et du 13 janvier 2013, (ndr : aujourd'hui même!)

"L’homosexualité a été persécutée ou opprimée depuis de longs siècles. Or, il s’agit d’une orientation sexuelle aussi légitime et digne que l’hétérosexualité.

Le mariage est un contrat choisi par des personnes plus libres et consentantes aujourd’hui qu’elles ne l’ont jamais été. C’est un contrat qui peut légalement se rompre, ou se renouveler. Des familles sont fondées hors mariage et 40 % d’enfants naissent hors mariage.

Refuser ce contrat aux homosexuels serait rajouter une énième discrimination à celles dont ils ont été trop souvent l’objet. Voilà pourquoi nous considérons juste qu’il soit ouvert à celles et ceux qui veulent donner un cadre licite renforcé à leur union. Il appartiendra aux confessions de réfléchir au sens du mariage religieux mais ce serait une grave faute politique de dresser l’un contre l’autre. Rappelons enfin que les mêmes qui vantent les vertus de l’union civile aujourd’hui après avoir rejeté le PACS hier, souvent avec les mêmes mots, sont les premiers responsables d’une radicalité que leur fermeture aux libertés individuelles a générée. Espérons que la leçon servira.

► Nous ne croyons pas que le mariage pour tous dissoudra la société. Le divorce n’a pas fait disparaître le mariage. Un très grand nombre de divorcés se remarient. Si le mariage pour tous est un mode d’intégration supplémentaire dans la société, alors il n’y a pas lieu d’hésiter.

► Nous considérons que le projet de loi actuel constitue une avancée réelle. Nous distinguons la conjugalité, la parentalité et la filiation. Le droit de tout enfant à connaitre ses origines et sa filiation est un droit essentiel, sauf par impossibilité ou cas de force majeure de nature pathologique.

Enfin, nous demandons à tous d’ouvrir les yeux sur une réalité qui est la solitude de millions de personnes, dans des situations de dénuement matériel, affectif et psychologique parfois terrible. Plutôt que de s’interroger abstraitement sur les prétendus désordres anthropologiques d’une ouverture du mariage à une partie forcement réduite de la population, ne ferait-on pas mieux de mettre tous nos efforts sur le désordre anthropologique, bien réel cette fois, d’une société dont les formes de consommation, de production et de partage sont si peu respectueuses de la personne humaine et de sa dignité ?

L’humanité grandit quand les citoyens refusent de sacraliser les liens du sang et donnent la priorité aux liens de fraternité qui les unissent. Ainsi ce qui les relie, y compris au sein des familles, procède de l’adoption. Le Christ sur la croix disait à Jean « Jean, voici ta mère » et à sa mère « Femme, voici ton fils ». Ce n’est pas la parenté biologique, ce ne sont pas les liens du sang qui font de nous des frères et des soeurs. Notre ADN unique et commun, c’est un amour fraternel qui repousse toujours plus loin les frontières de nos préjugés et de nos peurs.
"


RAPPEL : Témoignage chrétien…
Fondé à Lyon en 1941 dans la clandestinité, en résistance au nazisme, Témoignage chrétien est un journal qui veut répondre à l’impératif spirituel de fraternité. Acteur de la décolonisation, engagé dans les mouvements de société, résolument fidèle au Concile Vatican II et à sa vision oecuménique, attaché à la laïcité, il veut témoigner de ce qui, dans l’événement, fait ou défait l’humain.

Il est un espace ouvert à toute personne, quelle que soit sa confession, juive, chrétienne, musulmane… croyante, agnostique ou athée, qui souhaite traduire en acte sa réponse à l’interrogation biblique : « Qu’as-tu fait de ton frère ? ».

À partir de janvier prochain, Témoignage chrétien se déclinera sous trois supports complémentaires : un site Internet, un quatre pages format journal hebdomadaire et un supplément mensuel de 100 pages vendu par abonnement et en librairie. Le premier numéro du supplément mensuel paraîtra le 24 janvier.

Commentaires

souvenirs, souvenirs......

Écrit par : ginette | 14/01/2013

Les commentaires sont fermés.