Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

24/09/2013

Alain Barry, le père du “Mujol“, s’en est allé

alain barry,balaruc le vieux;paroles du sud

Quelques coups de fils, quelques SMS ont suffi à émouvoir et attrister Balarucois et Sétois : Alain Barry nous a quittés frappé par une longue et douloureuse maladie. Âgé de 72 ans, il s’en est allé discrètement, entouré de sa famille et de ses amis. Cet homme de la terre, fils du dernier directeur de la cave coopérative de Balaruc-le-Vieux, à la voix forte et rocailleuse, était connu tout autour de Thau. Son parcours professionnel ? D’abord camionneur, puis fondateur du restaurant le Buffalo-grill qu’il tint durant 12 ans, il créa ensuite avec son épouse une société de maintenance de jeux électroniques. Homme de caractère et de conviction, il donna de la voix pour défendre “son village” comme il disait. Il se plaisait à
rappeler qu’il était issu de l’une des plus vieilles familles balarucoises. Le nom de Barry était connu dans le monde des arts : son père Albert œuvra de nombreuses années aux pieds du “Truc”, son jardin de l’avenue des Bains, dont hérita Alain, fit le bonheur des grands et petits. Aujourd’hui, il restera d’Alain
Barry le souvenir d’un homme aimant les gens vrais. L’homme était franc et direct. Sa présidence du Rotary Club de Sète-Thau en 2005-2006 aura marqué par son engagement dans l’action “Mon sang pour les autres”. Solidaire, il aura aussi laissé son empreinte par la création avec ses amis de l’association Le Truc
du “Mujol de Balaruc” le désormais traditionnel animal totémique du village au rempart .

*Vous pouvez revoir le film qu'Alain Barry a consacré à son père Albert en cliquant CLIC DROIT ou recopiant le lien suivant : http://www.dailymotion.com/video/xus1n_le-jardin-brut-dalbert-barry

Les commentaires sont fermés.