Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

25/07/2016

Sylvanès : Liszt : la voie de l’intérieur ?

paroles du sud,marc ayral,sylvanès


Ce dimanche 24 juillet, au cœur de l’été du festival de Sylvanès, une musique. Rare et propre à la méditation, les croyants diront une musique liturgique. Mais Franz Liszt le compositeur de ce Via crucis a, probablement sans le vouloir à son époque, donné comme un cadeau à tous les croyants et agnostiques un magnifique « outil » propre à la réflexion à l’introspection personnelle. La profondeur de cette œuvre, dépouillée et complexe n’est pas de celles qui égayent ou donnent l’envie de danser. On le comprend un chemin de croix musical est austère et invite au recueillement. Néanmoins, passé la rudesse de cette œuvre, dans ce lieu, dont on ne se lasse pas de la précision acoustique, l’interprétation des chœurs et solistes de Lyon sous la baguette de Bernard Tétu

paroles du sud,marc ayral,sylvanès

et l’accompagnement du piano magnifique de raffinement d’Alain Jacquon a donné un concert, pourtant réputé destiné à des mélomanes avertis, ouvrant une voie vers l’infini beauté de la musique et à la spiritualité dépouillée de ses styles quelques fois enluminées. Souhaitons que Sylvanès accueille à nouveau Bernard Tétu

paroles du sud,marc ayral,sylvanès

pour une aussi belle œuvre, les coulisses bruissaient d’un nom de compositeur, Ce serait-ce Benjamin Britten en 2017 ? Nous serions au rendez-vous !

paroles du sud,marc ayral,sylvanès


Les commentaires sont fermés.