Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

31/08/2017

L’église russe de Sylvanès rouvre ses portes à la jeunesse musicienne

paroles du sud,marc ayral,sylvanès


Imprévu ! C’est le qualificatif qui convient au concert que les jeunes musiciens en stage au Hameau de Moulès ont donné, ce mercredi (30/08/17),au sein de l’Eglise russe de Sylvanès. Belle surprise ! D’autant plus que le lieu est fermé depuis plusieurs mois et a été exceptionnellement rouvert pour l’occasion. Les élèves de conservatoires de musique de la région parisienne ont été réunis par l’association « La Clé des Chants » en partenariat depuis 15 ans avec Le Club Aladin Altia de Fondamente. C’est 65 jeunes de 7 à 17 ans qui ont été accompagnés durant une semaine par 3 professeurs de musique, Anne Sorbadère, Emmanuelle Locastro, Steven Hebrant respectivement des conservatoires de Luys en Béarn, Chatenay-Malabry et Orthez, assistés de Laetitia Deprez de Noisiel. A n’en pas douter le travail quotidien de l’instrument associé à la convivialité et au compagnonnage autour de la musique donne un beau résultat !

paroles du sud,marc ayral,sylvanès

Dans l’église de bois les instruments sonnent bien et parents et amis venus jusqu’à ce bout du monde, la colline de Pessales, apprécièrent à double titre. Certes tout au plaisir d’écouter leurs progénitures jouer de magnifiques standards de la musique classique, du jazz ou des musiques traditionnelles. Mais aussi à ce privilège rare que d’assister à un concert dans ce lieu remarquable fruit de l’amitié entre André Gouzes et l’Evêque orthodoxe de Kostroma, Mgr Alexandre Moghilev. « Le programme est varié. Il est composé de divers airs russes pour commencer par les plus jeunes musiciens, puis un tango « San Thelmo ». Nous poursuivrons par le menuet de Boccherni » explique Anne Sorbadère. « La place sera laissée aux plus grands avec « Minor Swing » de Django Reinhart et Stéphane Grapelli, puis ce sera le « 2ème concerto brandebourgeois » de Bach, lequel précèdera la « 2ème Rhapsodie » de Lizst, vous voyez que du beau ! » s’enthousiasme Emmanuelle Locastro. Mais cela n’est pas encore le final puisque comme le précise Steven Hebrant : « Même si cela paraît difficile de poursuivre après ces grands classiques nous proposerons d’écouter le thème qui est le plus le reflet de notre semaine ensemble, « Les Copains d’abord » de Brassens, pour finir et c’est le lieu idéal par le célébrissime « Kalinka » de Pétrovitch. » Des professeurs, des élèves, des parents heureux ; jeunes talents et magie du lieu ont opéré.

paroles du sud,marc ayral,sylvanès


Écrire un commentaire