Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/08/2018

Rajasthan et Andalousie réunis dans la tradition gitane

paroles du sud,marc ayral,sylvanès


Orage, ô gitans bienvenus ! Aurait pu déclamer le poète. Ce dimanche 12 août, les Ensembles « Calle Cerezo Flamenco » et Dhoad Gypsies from Rajasthan », finalement accueillis dans l’abbatiale pour cause d’une pluie ici tant attendus, se livrèrent à une partie de ping pong musical. Heureux de mêler leurs traditions musicales, l’une la gitane descendant de l’autre l’indienne du Rajasthan. Les danses illustrèrent parfaitement cette prégnante généalogie. Une couleur, un rire, un plaisir vrai des musiciens et de la danseuses indiennes ; une profondeur, une noirceur, une plainte apparente des « gitanos » andalous. 900 spectateurs sous le charme de l’enthousiasme partagé des musiciens réunis dans ce melting pot familial. Percussions centrales dans une musique énergique de part et d’autre. Puis vint Alejandra Gonzalez, qui hypnotisa le public par son flamenco puissant. Vêtue d’une robe noire avec laquelle elle a joué dévoilant ses jambes et ses pieds montrant ainsi le mouvement de son instrument à elle, le « clap-clap » de ses chaussures sur le parquet de la scène. Virevoltant ou statue expressive, l’andalouse en fin de set souleva un tonnerre d’applaudissements, pendant que dehors l’orage grondait. Réunies avec Ratna Sapera la danseuse du Rajasthan, l’effet des danses combinées se mariant à merveille chacune des danseuses servant l’autre pour réaliser de magnifiques figures illustrant leur proximité et leur complicité. Le public heureux ne peut qu’en redemander ! Merci Sylvanès !