Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/08/2010

Festival de Montaigut : La tragique histoire de Roméo et Juliette

L’histoire est un peu celle de toutes les troupes de théâtre, à la recherche du succès et de la reconnaissance.

Gissac = Montaigut = Roméo et Juliette.jpg

Lire la suite

30/07/2010

Festival du Château de Montaigut : La Nuit des Rois

Le 21ème Festival du Château de Montaigut se déroulera du 1er au 13 Août.

Michel Simonin, le président des Amis du Château de Montaigut, a concocté un programme  permettant aux spectateurs de découvrir des styles théâtraux très variés : Commedia dell'arte, comédie, drame, et comédie burlesque se succéderont sur les tréteaux du château Gissacois.

Gissac = festival de Montaigut.JPG

Lire la suite

13/09/2009

Gissac :rénovation de la maison cabassut

Gissac=rénovation de la maisson cabassut.JPG

Des élus locaux, parmi ceux-ci, le maire et les conseillers de Gissac, se creusent la tête pour répondre à la double question souvent posée : « Comment éviter que notre patrimoine bâti soit définitivement réduit à l’état de ruine et comment convaincre de nouveaux résidents de s’installer durablement sur la commune ? » Les réponses sont, en la matière, multiples et souvent complexes. A Gissac, une réponse, leur réponse, a été donnée à cette équation. L’idée de Roger Crémien, le maire, il l’exprime dès janvier 2005 à son conseil municipal : «  Il nous faut réhabiliter la Maison Cabassut. Pourquoi ? Le bâtiment –ndlr : au coeur de Gissac Bas- qui n’est plus occupé depuis 80 ans est très délabré et dangereux. Une façade de celui-ci est l’une des plus ancienne du village, son orientation, son implantation, sa typicité doivent être sauvegardée » Alors comment faire pour une collectivité qui n’a que peu de moyen ? L’acquisition de ce bien est donc décidé dans le but d’aménager un logement locatif permanent agréable pour une famille. Un tel projet nécessite des arguments et Roger Crémien et son équipe les ont listés avec précision : « Les gens du pays construisent des maisons neuves à l’extérieur des villages. Des « estrangers » restaurent avec goût l’habitat ancien mais ces résidences secondaires sont ouvertes de 15 jours à 1 mois par an. Il est nécessaire d’installer des résidents en continus dans l’intérêt même des estivants car ils garantissent la surveillance des bâtiments, l’entretien des jardins et le maintien des services. » La maison, en l’état abîmé qui est le sien, est donc acheté au prix de 9000 €. C’est le début du dossier qui met 4 ans à aboutir. Les élus doivent trouver des ressources au niveau de 170.000 € pour atteindre leur but avant la remise des clés à de nouveaux gissacois dans leur maison toute belle de 5 pièces. Un contrat particulier de développement territorial du Parc des Grands Causses est conclu. Ainsi l’addition de subventions des Conseils généraux et régionaux, de la Communauté des communes et l’implication forte des finances communales appuyé par une emprunt permettent de réunir la somme. Le projet du cabinet d’architecte Boussaguet et Vidal de St Affrique est retenu. Les travaux sont ainsi réalisés courant 2008 et les locataires ont emménagé le 1er août 2009. Pour Roger Crémien, ce projet permet : « d’engager une rénovation d’un îlot d’habitat traditionnel datant de près de 2 siècles. » D’autres réhabilitations contiguës font de ce bout de village perché au bord d’un plateau du Rougier un petit havre charmant où l’on à plaisir à résider. Pour la mairie, le loyer de 500 €, n’est pas une fin en soi. Fondamentalement, Roger Crémien, en ancien prof de math qu’il est, sait compter mais n’a pas l’esprit d’un comptable. Ce qu’il cherche avec son équipe c’est avant tout de: « donner une chance à notre village de revivre et de sauver l’héritage de nos anciens » L’an prochain les lignes Telecom et Edf vont être enfouis avec l’aide du Sieda. Une autre réponse à la question initiale.

 

 

 

Marc Ayral

12/08/2009

Programme de la nouvelle fête de Gissac

Le tout nouveau comité des fêtes de Gissac a présenté le programme des festivités qui se dérouleront le samedi 22 août. Après plusieurs années de sommeil, la fête de la commune aux 2 Châteaux (Gissac et Montaigut) reverra donc le jour. Le président, Fabien Gayraud espère que tout les Gissacois y compris les vacanciers participeront à cette fête qui se veut ouverte, familiale et conviale : « Nous espérons obtenir un succès, grâce à l’implication de tous, afin que la Fête de Gissac puisse être enfin pérennisée ». Au programme 11h00 La Paume du Village, musette et musiques traditionnelles dans les rues et vénelles. 13h30 Concours de pétanque en doublette. 15h30 Randonnée pédestre. 20h00 Banquet autour d’une paëlla. 23h00, Bal sur la place du Château de Gissac avec l’orchestre TNT. Pour tout renseignement : Fabien Gayraud, président du Comité des Fêtes tél. : 05 65 99 55 69

11/08/2009

3 questions à Raphaël de Angelis metteur en scène du Théâtre de l’éventail

 

Montaigut = 3 questions à Raphaêl de Angelis.JPG

Votre compagnie fait étape à Montaigut pouvez-vous nous indiquer dans quel cadre ? 

Raphaël de Angelis : D’abord, 2 pièces de Molière seront jouées ce soir, La Jalousie du Barbouillé et Le Médecin volant. Dans la « Jalousie » le public suit les milles ruses qu’invente Angélique pour tromper son vieux mari. Dans le Médecin volant, c’est Sganarelle qui utilise sa fourberie pour que son mâitre puisse épouser la femme qu’il aime. Cette représentation intervient dans le cadre de notre tournée estivale que nous avons baptisé « l'Illustre Tournée », en référence à « l'Illustre Théâtre ». En effet, le principe de « L'Illustre Tournée » est de jouer notre spectacle de manière itinérante en suivant le parcours que Molière et sa troupe, avaient emprunté. Pour cette initiative, nous avons reçu le Prix Engagement et Initiatives Jeunes décerné par l'Union Européenne, ainsi qu'un Prix Défi Jeunes.

C’est dire que cela représente une lourde logistique pour votre compagnie ?

Raphaël de Angelis : En effet, en synthèse, « L'Illustre Tournée » , c'est :6 comédiens, 40 jours, 36 représentations, 8 régions et 21 départements traversés et 5000 km parcourus, c’est un challenge énorme, mais aussi la joie de l rencontre avec tous les publics. L’honneur immense d’être dans les traces de Molière et de sa troupe.

Montaigut = 3 questions à Raphaêl de Angelis2.JPG

Quel le travail théâtral de votre Compagnie et comment fonctionnez-vous ? 

Raphaël de Angelis : Avec l'Illustre Tournée, nous renouons avec les sources de la commedia dell'arte, c'est-à-dire que nous nous attachons à développer l'itinérance, le théâtre de tréteaux et de foire, et un rire universel. Autant d'éléments qui contribuent à promouvoir un théâtre populaire, de qualité, et accessible à tous.
Durant la tournée, nous sommes programmés dans différents festivals qui achètent notre spectacle et nous défraient. Pour toutes les autres dates, nous fonctionnons selon le principe de la participation libre du public (rémunération au chapeau). Les gains obtenus nous permettent de financer le gîte et le couvert et de continuer notre cheminement théâtral. Ainsi demain nous serons à Montpellier, puis à Montaulieu et nous rejoindrons Villelongue Dels Monts dans les Pyrénées catalanes le jour suivant. l'Illustre Tournée s’achèvera en ayant bouclé la boucle de retour à Orléans le 29 août.

Festival de Montaigut : Spectacle La Jalousie du Barbouillé et Le Médecin volant de Molière, mardi 11 août à 21H30 au Château de Montaigut.

Renseignement et réservations : 05 65 99 81 50

 

03/08/2009

Le Pacte des fous inaugure le festival de Montaigut

Gissac = Le Pacte des fous inaugure le festival de Montaigut1.JPG

 

Le festival de théâtre de Montaigut s’est d’abord ouvert par un magnifique orage, toujours annonciateur d’humeurs et de délires. Reporté à ce dimanche soir pour cause d’intempérie, le Pacte des Fous de la compagnie le Mystère Bouffe, s’est donc bien inscrit dans la météo du moment. Inspiré du « Marchand de Venise » de Shakespeare le Pacte des Fous est l’histoire de la recherche d’un amour impossible, autour des mensonges petits et grands et des trahisons les plus viles. Dans ce cheminement, somme toute, très classique, les comédiens servent leur auteur – Gilbert Bourébia - qui a voulu prolonger son travail sur la confrontation des cultures, des origines sociales et ethniques. Le choix de la commedia dell’Arte comme vecteur de transmission n’est pas non plus étranger à ce postulat. Masques, musiques, les acteurs virevoltent dans des éclats de voix et de musiques. La couleur des costumes sur la pâleur des pierres du château de Montaigut rehausse encore le trait caricatural. La spontanéité et peut être l’improvisation semble ici présentent à chaque ligne d’un texte que l’on sait pourtant bien écrit. Entre stand-up bigarré et drame humain d’aujourd’hui le Pacte des Fous abouti là où on ne l’attend pas. Faire se parler les plus opposés, faire se rencontrer les montagnes. Beau début de festival dans le château seigneurial de Montaigut.

02/08/2009

Gissac - Inauguration de l'écomusée de Montaigut

Gissac - Inauguration de l'éco musée de Montaigut.JPG

 

Le président Michel Simonin avait lieu d’être satisfait. Réunir, président du Conseil général, député, conseillers généraux, maire de Gissac et président de la Communauté de communes du Camarès, en cette période ou fleurissent inaugurations, festivals, n’est pas chose aisée. Comme on dit maintenant : Yes we can ! Peu occitane l’expression s’applique aisément aux bénévoles qui depuis plus de 20 ans militent pour sauvegarder et développer le site qui domine le Rougier, le Château de Montaigut, son écomusée, son festival de théâtre. C’est donc le jour de Montaigut : 20 ans du Festival et inauguration de  l’écomusée où le visiteur peut en quelques minutes attentives découvrir la vie d’autrefois en pays rouergat, apprendre comment les gens d’ici vivaient. Travail de la terre, fabrication du plâtre, sentier de découverte du milieu et de sa biodiversité sont ici présentés simplement –on dirait dans leur jus- tant l’écomusée s’insère dans son espace naturel entre ancien village aux toits de lauzes et le castrum sur lequel le château a pris racine il y a plus de 1000 ans. L’accent wisigoth y rode encore, rocailleux comme le socle de sa bâtisse, inébranlable ! Les élus, parmi lesquels Jean-Claude Luche, Roger Crémien maire de Gissac et Claude Chibaudel président de la Communauté des communes ne pouvaient que se réjouir avec le député Alain Marc de l’abnégation et de la volonté des équipes de Michel Simonin et des Amis du Château de Montaigut de ne pas baisser les bras et bien au contraire, avec détermination, redonner ces lettres de noblesses à un lieu rare ! Les Seigneurs de Rouergue, on peut le dire, trouvent ici de dignes successeurs.

Château de Montaigut et son écomusée sur la commune de Gissac ouvert tous les jours en juillet et août de 10h00 à 18h30 sans interruption. Tél. : 05 65 99 81 50