Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

30/05/2016

Bien manger, c’est très bien vivre ? Oui, mais comment ?

paroles du sud,marc ayral,aveyron senior


Le Docteur Michel Angles a créé une méthode originale pour, comme il le proclame : « Bien manger et très bien vivre ». Fondée sur son expérience de plus 25 ans de vie en Chine, il a, aux côtés de ses maîtres en médecine traditionnelle, étudié puis regroupé dans une nouvelle approche, les grands principes de l’équilibre alimentaire, du bien-être corporel, de la prévention de nombreuses pathologies.

Il y a des parcours de vie débridés, erratiques, marqués par le tâtonnement. Le moins que l’on puisse dire c’est que Michel Angles depuis son expérience de technico-commercial en agriculture biologique à l’âge de 23 ans à praticien diplômé de Faculté de médecine de Montpellier, puis, en médecines douces et orientales a tracé un trait droit entre les étapes de sa vie.
« Manger, bouger », slogan de santé publique bien connu, ne peut-être pour lui qu’un début sans lendemain si le patient et nous tous ne prennent pas conscience que la santé c’est notre affaire. « Il est nécessaire de se prendre en charge et mes solutions sont un coup de pouce. Mais en aucun cas une recette miracle. » « L’universelle panacée » comme il est dit dans la chanson ? Non, le Dr Angles fixe les limites des moyens qu’il propose. C’est ceux de la responsabilité de chacune et chacun face à sa santé.

Alors, voyons voir un peu ! Michel Angles définit simplement sa proposition fondée sur 2 piliers. L’un millénaire, celui d’Hippocrate : « Le premier médicament c’est l’aliment. Le second c’est l’exercice physique adapté » Voilà tout est dit. Quoi de plus que l’on ne sache déjà pensez-vous ! Poursuivons !

« L’approche BMTBV, Bien Manger Très Bien Vivre est opérante dans la mesure où les aliments sont bien choisis en qualité et en quantité. Ainsi, nous européens fondons notre alimentation sur les céréales et les laitages. Deux catégories d’aliments pour lesquels nous n’avons plus les enzymes utiles à leur digestion. » indique Michel Angles. A partir de ce constat que manger ? Légumes, fruits, viandes, et surtout poissons sont proposés dans les menus publiés sur le site internet du Dr Angles : http://www.bmtbv.com/composez-vos-menus/. Vous pourrez en saisissant votre poids et votre coefficient d’activité obtenir des menus types et une kyrielle de conseils fruit de l’expérience de près d’un demi-siècle du Dr Angles.
Complément indissociable, l’activité physique. « Faire circuler les énergies dans notre corps c’est lui permettre une oxygénation de tous les tissus. Cela améliore toutes les conditions pathologiques. » Alors, de la simple roulade de notre enfance qui apporte de bons résultats en matière de circulation sanguine aux pratiques plus érudites du Qi Gong ou du Tai chi chuan voire du Yoga on comprend que l’important : « C’est d’étirer son corps, comme nous l’enseignent les moines taoïstes ». Trois mots et une résultante peuvent résumer la science du Dr Angles : Alimentation, étirement, respiration, égalent bien-être !

Pour tout renseignement : Dr Michel Angles 2 rue Séguy 12000 Rodez, son site Internet très bien documenté et très pratique pour ceux qui veulent s’engager à appliquer sa méthode : http://www.bmtbv.com/

http://www.aveyron-senior.com/

27/05/2016

1er TAF'SPORTS pour FACE Aveyron, une réussite!

paroles du sud,marc ayral,face aveyron

TAF SPORTS organisé hier 26 mai 2016 à l’Amphithéâtre de Rodez par le Club d'entreprises FACE Aveyron. Ce tournoi de Futsal (Foot en salle) a comme objectif de créer des liens entre des jeunes éloignés de l’emploi et des cadres et chefs d’entreprises, en partageant une activité sportive. Au total, ce sont 32 équipes engagées, brassant les diversités, Femmes et hommes, issues des quartiers ou de la ruralité, patrons ou représentants d’entreprise, joueuses professionnelles du Rodez Aveyron Football, et jeunes en recherche d’emploi.
Pour Alain Picasso, président de FACE Aveyron, «TAF sports est l’action majeure du club pour le 1er semestre. Ce moment sportif et de convivialité est l’occasion d’échanger sur son métier, ses aspirations en terme de carrière et d’organiser un réseau de parrainage". Mohamed lui est très satisfait : « C’est la première fois que je peux parler avec un patron sans la peur et sans la barrière d’un bureau et l’abord d’un personnage cravaté et interrogatif. Là, j’ai joué, gagné et perdu mais ce n’est pas important, bientôt, grâce à TAF’SPORTS je vais suivre un coaching personnalisé pour m’aider dans mes démarches de recherches d’un boulot. Ça c’est le plus important. »
Cette journée a été un franc succès, réunissant 60 patrons directeurs d’entreprises et 70 jeunes, en présence d'élus, notamment, le député Yves Censi et le Président de l’Agglomération ruthénoise Christian Teyssèdre tous les deux conscients des enjeux de cette initiative originale. +

Photo : Le député Yves Censi, Alain Picasso, président de FACE Aveyron aux côtés des vainqueurs de la 1Ere coupe TAF’SPORTS et des partenaires dont Pierre Desclaux (La Lyonnaise), Arnaud Foissac (Colas) et Guy Drillin (Régie de Territoire)

Aveyron : Cap 300.000 !

paroles du sud,marc ayral,aveyron sénior



Vendredi 13 mai, dans l’amphithéâtre de la CCI, côte à côte, Louis le Laugier, préfet de l’Aveyron et Jean-Claude Luche, président du Conseil départemental, ont présenté le très attendu diagnostic de l’accessibilité aux services au public de l’Aveyron.

Attentifs, des élus, des directeurs de services de l’État et du Département, des chefs d’entreprises, des responsables du monde associatif ont écouté les résultats d’une enquête à laquelle 2000 aveyronnais(es) ont répondu. Les questions très variées du maillage sanitaire, (avec une rapide allusion aux risques de fermeture encourus par les maternités de Decazeville, Millau et St Affrique), et aussi de l’éducation, des services du quotidien (boulangeries, alimentation, pharmacies, banques…), des réseaux des technologies très Haut débit (Internet et mobile), des mobilités et des transports, des mutualisations ont été listées comme des éléments majeurs de l’étude.

C’est le cabinet EDATER, missionné en octobre dernier, qui accompagne l’élaboration du Schéma départemental. Le paysage présenté, somme toute, connu empiriquement de tous, mais dont le mérite de la clarté a permis de synthétiser les problématiques et d’apporter un regard extérieur aux freins et leviers au développement des territoires aveyronnais.
Dans l’échange avec le public ont été abordés les domaines de la Santé, du médico-social, des transports, avec, au passage, un clin d’œil sur l’inévitable liaison Rodez/Séverac-le Château par la RN88. Bien sûr, la question de la carte scolaire est venue sur le tapis. Ainsi, Louis Laugier a souligné de lier la nécessité de proposer une offre de logement pour attirer de nouveaux arrivants notamment des familles qui, « permettront le maintien de l’école dans une commune ».
Enchaînant, Jean-Claude Luche, n’a pas manqué de faire part de sa crainte, par effet domino, pour l‘avenir des collèges des bourgs ruraux. Citant l’exemple de Mur-de-Barrez, dans le cas d’une forte baisse de la population scolaire. S’exclamant : « l’habitat créé l’habitat », Jean-Claude Luche a voulu faire passer le message auprès des élus présents que l’une des priorités pour l’amélioration du maillage des services dépend de l’évolution démographique. Il y a des évidences que Président du Conseil départemental et Préfet n’ont pas manqué de marteler.

Louis Laugier, dans sa conclusion, a porté les aspects économiques et notamment de l’emploi. Citant l’exemple d’un jeune cadre venu s’installer dans une commune rurale, « heureux de son choix, et venu chercher, avec sa famille, outre un travail, un cadre de vie agréable, une école, des services et des activités, loin des banlieues et villes polluées et stressantes. »

On retiendra de cette présentation les mots de Jean-Claude Luche : « nous aurons l’Aveyron que nous avons voulu » qui se traduit par l’objectif : « 300.000 habitants en 2020 » autrement dit : « Cap 300.000 ! »
Les prochaines étapes, d’ici cet automne, consisteront à déterminer un large plan d’actions tous azimuts qui sera le viatique, après leur validation, des nouvelles collectivités intercommunales.

Voir la synthèse : Synthese-du-Diagnostic-SDAASP_Mai-2016.pdf

21/04/2016

A Sylvanès, Le travail de la voix… tout un art

paroles du sud,marc ayral,sylvanès


Ce dimanche 24 avril à 17 h, les élèves du stage de chant lyrique se produiront en récital à l’abbaye de Sylvanès et invitent toutes personnes, aveyronnaises ou de passage, à venir les écouter.

L’abbaye, un lieu de formation à part entière
Dans le domaine de la voix, le Centre culturel propose depuis ses débuts bon nombre de stages pour tous publics. Certains d’entre eux permettent un perfectionnement, d’autres un nouvel apprentissage.
Michel Wolkowitsky, directeur de l’établissement mais aussi chanteur et pédagogue de la voix, propose tout au long de l’année diverses sessions de formations, adaptées pour la plupart à des personnes ayant déjà une connaissance maitrisée de l’art vocal chanté, qu’ils soient amateurs ou professionnels. Il leur enseigne le travail méticuleux et la discipline exigeante de la voix qui demande un engagement de tout l’être : physique, mental et émotionnel.

Chant, interprétation et récital public
Cette semaine, Michel Wolkowitsky et Ulrich Funke, venu de Toulouse, co-animent un stage de perfectionnement de l’art vocal chanté et d’interprétation. La nouveauté de cette session est l’introduction par Ulrich Funke de quelques temps d’enseignement de la technique Alexander où le mouvement et la liberté d’expression de l’individu occupent une place primordiale dans l’apprentissage et la pratique du chant.
Ce travail complet reliant la voix au corps passionne la dizaine de stagiaires qui ont répondu présents à la formation. Pour finaliser et mettre en pratique l’apprentissage qu’ils ont reçu, ils entameront un petit concerto ce dimanche en fin de journée, à 17 h dans le scriptorium. Ils invitent tous publics à venir les écouter et à apprécier ce moment de partage !

Renseignements au 05 65 98 20 20 - www.sylvanes.com

20/04/2016

Catherine Marlas nouvelle présidente de l'IPAMAC

paroles du sud,marc ayral,ipamac

Catherine Marlas (au centre, gilet gris)) entourée des membres du CA de l'IPAMAC et de la représentante du CGET, Géraldine Derozier.
Catherine Marlas, présidente du Parc Naturel Régional (PNR) des Causses du Quercy, a été élue mardi 19/04/16 à Carlucet (Lot) présidente de l'Inter-Parc Massif Central succédant à Christian Audouin l'ancien président du PNR de Millevaches en Limousin.
Pour mémoire l'IPAMAC, depuis 2000, fédère les Parcs Naturels Régionaux (PNR) et le Parc National des Cévennes qui concourent ainsi à l’élaboration d’un projet territorial de développement durable du Massif central par la mutualisation de moyens au service d’actions concrètes et novatrices.

Les PNR affiliés à l'IPAMAC sont :

le PNR des Volcans d’Auvergne,
le PNR Livradois-Forez, le PNR du Pilat,
le PNR des Monts d’Ardèche,
le PNR des Grands Causses,
le PNR des Causses du Quercy,
le PNR de Millevaches en Limousin,
le PNR du Morvan, le PNR du Haut-Languedoc
et le Parc national des Cévennes.

paroles du sud,marc ayral,ipamac



Catherine Marlas, également conseillère départementale du Lot, s'est déclarée "heureuse de s'engager pour ces nouvelles responsabilités", et de poursuivre : "le travail remarquable réalisé par Christian et toutes les équipes (ndr : Audouin, son prédécesseur) nous permettra d'enclencher de nouveaux projets et de poursuivre les actions en cours."

Ces actions sont thématisées dans le domaine du tourisme durable, de l'attractivité territoriale et de la biodiversité et des ressources naturelles. Territoires de projets les PNR bénéficient de subvention de l'Etat (CGET), des Régions et de l'Europe.

14/04/2016

Il paraît que "la vie commence à 60 ans"...

...Je m'en vais vérifier, mais ça commence bien et j'y prends goût!

paroles du sud,marc ayral,sylvanès



Article signé : Joël Born (Centre Presse Aveyron)

05/04/2016

Le "sétois" Laurent Chalaux, organiste titulaire de Sylvanès

paroles du sud,marc ayral,sylvanès


“ Ce n’est pas un service, c’est un apostolat ! “ souligne Laurent Chalaux, organiste, qui vient d’être nommé titulaire des Grandes Orgues de l’Abbaye Notre Dame de l’Assomption à Sylvanès en Aveyron.

Qui ne connait pas Sylvanès et son prestigieux festival musical ?
Qui ne connait pas le Père André Gouzes, prêtre et musicien ?

L’abbaye de Sylvanès possède un orgue immense qui s’étale sur 4 claviers-pédalier et des milliers de tuyaux…
Construit en 1997, il fêtera l’année prochaine ses vingt ans.
Laurent Chalaux n’en est pas à ses premières amours : organiste dès l’âge de 13 ans il a tenu les tribunes de plusieurs instruments dans la région : Eglise Saint Joseph de Sete où il restera 23 ans, Basilique Notre Dame des Tables en 1992, nommé titulaire en 1994 par le Père Charles Chazottes, où il restera jusqu’à la fermeture de l’édifice et qu’il se voit signifier son “renvoi” en 2004.

André Gouzes lui a assuré son soutien et son amitié en lui confiant ce magnifique instrument dont Laurent assure déjà depuis 2005 les Grandes Heures Liturgiques. Les offices de Sylvanès remplissent une Abbaye qui peut recevoir jusqu’à 800 personnes dans une commune qui ne compte que 112 habitants….
La place du chant et de l’orgue, intimement liés, se tournent résolument vers la prière et l’ouverture aux autres :

Tout ce qui nous manque en ces temps difficiles….

25/03/2016

Ecole de Fayet (Sud-Aveyron) Plus d’Arbres… Plus de Vie !

paroles du sud,marc ayral,sylvanès


Ce mardi 22 mars, à l'occasion de la journée internationale des Forêts, les élèves de l'école de Fayet se sont rendus à l'abbaye de Sylvanès pour une journée conjuguant découverte de l'environnement forestier et patrimoine.
Les plus jeunes ont suivi une visite du site sous forme de jeu de piste. Il s’agissait de s’orienter à l’aide d’un plan et de chercher les indices cachés à l’intérieur et à l’extérieur de l’abbaye, pour répondre à différentes devinettes qui leur étaient posées. Cette visite ludique et participative a permis aux enfants d’aborder en s’amusant l’architecture, l’histoire ou encore les méthodes de construction au Moyen Age.
Les plus grands sont quant à eux partis en balade à la découverte de la biodiversité forestière. Guidés par Fabien Bringuier de l'Association Millefeuilles, ils ont entendu des pics, des pinsons, relevé des traces et indices d'animaux, observé les premières fleurs, les bourgeons de certains arbres, senti le douglas... puis joué à reconnaître les arbres en fonction de leur écorce et diamètre.

paroles du sud,marc ayral,sylvanès


Après une pause pique nique bien méritée, tous ont ensuite joué aux apprentis jardiniers en plantant 4 arbres dans le cadre de l'opération « Plus d'arbres plus de vie », piloté par l'office français de la Fondation pour l'Education à l'Environnement (of-FEEE). Depuis 2011, cette opération pédagogique a totalisé plus de 1000 projets avec 75500 arbres plantés partout en France ! Découverte, éveil des sens et sensibilisation au développement durable ont semblé passionner les aventuriers en herbe, lors de cette belle journée printanière !

24/03/2016

Sylvanès : Voyage musical au pays de Bernat Ventador

paroles du sud,marc ayral,sylvanès



Paratge...Paraulas... un voyage musical au temps des Troubadours pour les élèves du Lycée Jean-Jaurès !

Jeudi 17 et vendredi 18 mars, une soixantaine d'élèves de 3e et de 2de du Lycée Jean-Jaurès et leurs correspondants catalans venus de Tremp se sont rendus à l'Abbaye de Sylvanès pour un voyage musical sur les routes de l’Occitanie médiévale. Visite du site et atelier théâtral étaient également au programme au sein du Centre culturel de rencontre.

Une initiation musicale...
Les murs du scriptorium ont résonné aux sons des nombreux instruments médiévaux et/ou occitans présentés et joués par Mathieu Fantin, musicien multi instrumentiste, auteur et compositeur. Nyckelharpa, cistre, cornemuse, harpe médiévale, flûte à deux becs, vielle à roue, ou encore viole de gambe… chaque instrument s’est vu expliqué aux élèves et joué en direct, mêlant participation et écoute. Quoiqu'un peu timides au début, les élèves ont su se prêter au jeu au fur et à mesure de l'atelier, invités par Mathieu Fantin à expérimenter un instrument ou à accompagner les mélodies par des percussions rythmées.

...et un essai théâtral
Pendant ce temps, un autre groupe a expérimenté l'art de la scène dans la salle capitulaire, sous la houlette de leur accompagnant catalan, par ailleurs professeur de théâtre. Après avoir retracé pour eux l'histoire du théâtre, ce dernier leur a proposé divers jeux de rôles et improvisations. Si certains élèves se sont montrés hésitants, d'autres ont pu mettre à profit leur aisance naturelle...et tous ont profité de moments d'échanges et de partages qui en ont amusé plus d'un !

Le soir-même, les élèves se sont réunis dans la cour du Lycée à l'occasion des journées Portes Ouvertes de l'établissement. Ils y ont fait une démonstration de la Danse de l’Ours, confirmant joyeusement aux parents, enseignants et visiteurs présents que la danse est l'un des plus beaux langages universels !
Paratge, paraulas… deux valeurs résolument modernes et nécessaires pour cultiver l’art de vivre ensemble et l’ouverture aux différentes cultures.

22/03/2016

Pour nos bébés, pour nos enfants, pour nous, passer au BIO est une question de vie!

Lisez l'excellent article de ML en date du 22/03/16. Où entre autres on y lit le verbatim du Docteur Laurent Chevallier : «S’il y a une période de votre vie où il faut consommer du bio, c’est pendant la grossesse. Attention aux résidus de pesticides et à leur interaction. On estime qu’on peut réduire de 80% le taux d’exposition"

paroles du sud,marc ayral,aveyron