Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

18/07/2007

Programme des Médiévales 2007 de Balaruc le Vieux

Pour la dixième année consécutive, les Médiévales de Balaruc le Vieux vont se tenir dans les ruelles et venelles du vieux village. Jongleurs et saltimbanques, guerriers et gueux, soudards et brigands croiseront chevaliers et princesses.

On se souvient que c’est en juillet 1998, à l’occasion de l’inauguration des remparts rénovés, que la municipalité a créé les Médiévales de Balaruc le Vieux. Jean Garcia, adjoint au maire et organisateur de l’événement indiquait alors : « Les Médiévales sont le moyen de valoriser les remparts, le vieux village et l’esprit historique médiéval». Durant deux jours, 100 artistes et figurants disséminés dans le village historique joueront des saynètes de la vie au Moyen-âge : Autour d’un campement d’époque les spectateurs pourront découvrir les armes utilisées par les guerriers. Arcs et Arbalètes, dagues et dards seront ainsi présentés. Comme le veut maintenant la tradition, le feu sera le thème de la première soirée de samedi et de la fin de la fête dimanche. En effet, la retraite au flambeau précèdera le spectacle « Arbre de feu, arbre de vie » et le feu d’artifice clôturera les Médiévales 2007 aux pieds du « Truc millénaire »

medium_programmes_médiévales_2007.JPG

Programme des Médiévales de Balaruc
Samedi 21 juillet 2007
Soirée Médiévale
De 20H à 24H : Marché Artisanal
21H30 : Distribution des Flambeaux
22H00 : Rassemblement de la population et
formation du Défilé devant la Mairie
22H15 : Défilé médiéval autour du vieux village
avec la population en habits moyenâgeux entourant
le «Muge» et animé par les troupes musicales : Les
Troubadours de Provence - Claymor Clan – Coriandre.
22H45 : «Arbre de Feu – Arbre de Vie»,
Spectacle Médiéval et de feu, Place du Jeu de Ballon

medium_programmes_médiévales_2007-2.2.JPGDimanche 22 juillet 2007
De 9H à 24H : Animations permanentes dans le village:
Magie, artisans, Métiers, Jeux, Campements, Chevaliers, combats …
9H : Messe en l’Eglise Saint Maurice
10H : Place de la Mairie : Rassemblement de la population
costumée avec le Muge et l’ensemble des troupes médiévales.
10H30 : Place de la Mairie : Défilé au centre du village
A partir de 12H : Restauration préparée par les associations
et les restaurants (vente sur place)
15H : Visite du campement des «chevaliers de l’ordre des
4 vents»3
15H30 : Théâtre « Les enchanteurs de l’an Mil – La roulotte
Enchantée »
16H : «Dans l’oeil du Compas»
Bâtir et architecture du moyen age Poste N°4
16H30 : Place des 4 seigneurs - Devenez chevalier avec des
épreuves du temps jadis - Jeux pédagogiques - Poste N°8
16H45 : Spectacle de marionnettes
17H : Les métiers anciens :
«L’Heaume de Fer» Forgeron
«Les Tirelaines» Métier à Tisser
17H30 : Mini Récital de Harpes à l’Eglise Saint Maurice
18H : Visite des artisans Exposants Poste N°5
18H30 : Devant la Mairie – Grande Parade avec tous les
participants de la journée : Musiques, chevaliers, gueux,
sorcière, bouffon et le Vieux Sage
19H30 : Restauration préparée par les associations et les
restaurants (vente sur place)
22H30 : Embrasement des remparts, avenue de Poussan
23H15 : Bal de clôture poste, Place Lucien Assié

Pour tout renseignement : 04 67 18 40 07

Marc Ayral

16/07/2007

Les Chevaliers de l’Ordre des 4 vents font le siège de Balaruc

medium_Les_chevaliers.JPG

Nous sommes en 1209. A l’appel du Pape Innocent III qui a décidé d’en finir avec l’hérésie Cathare, une armée croisée venue du Nord entre en Languedoc et menace les cités de la province. L’impétueux vicomte de Béziers, Roger Trencavel, brûle d’en découdre, tandis que Raymond VI de Toulouse rêve encore d’éviter l’affrontement. Est-il encore possible de calmer les impitoyables inquisiteurs et surtout Simon de Montfort, le redoutable chef de l’armée croisée. Gui Chef de Porc le Seigneur balarucois rallie les Albigeois. C’est en ces temps très incertains et en ce lieu que Les Chevaliers de l’Ordre des 4 vents ont choisi d’installer leur campement médiéval.
De 2 à 20 combattants s’affrontent de façon spectaculaire en variant les armes et les techniques. Les armes, heaumes et boucliers en acier rendent les combats très réalistes en restituant une ambiance sonore crédible.(Epée, hache, medium_Les_chevaliers2.JPGmasse d’armes, pique, dague, guisarme …)Duels judiciaires, escarmouches, bataille rangée, leçon d’armes donnée par le Maistre d’armes vont se succéder devant des spectateurs ébahis !Le camp des Chevaliers de l’Ordre des 4 vents est un lieu vivant occupé par la troupe.
L’ambiance y est joyeuse, mais des altercations peuvent survenir. Lieu d’improvisations et de restauration pour nos comédiens-cascadeurs, le camp donne un relief supplémentaire aux reconstitutions. Tous les combats sont réalisés au plus proche de la réalité historique. L’étude des manuscrits anciens a permis de faire une synthèse des écoles allemandes et italiennes et de proposer au public des combats «historiques». Des centaines d’heures de recherches donnent à cette escrime «archéologique» un relief particulier.

Médiévales de Balaruc : Dimanche 22 juillet toute la journée

Marc Ayral

12/07/2007

10ème Médiévales : Un Kaamelott languedocien

medium_BlVx-10ème_Médiévales.jpg

L'année passe à la vitesse d'un cheval lancé au galop le long de la lisse. 9ème médiévales, et déjà 10ème médiévales s’égrènent presque comme des secondes. Le temps s’écoule vite, le temps s’arrêtent aussi le 21et 22 juillet aux alentours de l’an de grâce 1200 !

Le village des remparts, du truc et du Muge va fêter son caractère médiévalo-occitan autour de la commémoration du temps du Seigneur de Maguelonne et Gui Chef de Porc le rebelle ! Gueux et troubadours, vont côtoyer chevaliers en armes et trouvères venus d’Oïl ! Ce bel aréopage se rassemblera autour de la place du Jeu de Ballon et de la place des 4 seigneurs. Dès le samedi 21 vers 20h00, s’installeront dans les ruelles millénaires les artisans pour leur marché traditionnel. Puis à 21h30 les balarucois se rassembleront en atours médiévaux pour le défilé (passa-carrièra) précédé du mujol de Balaruc, l’animal totémique de la commune. Des troubadours –tras del Rhône- venus de Provence, accompagneront le bon peuple aux accents guillerets du fifre et du tambourin.
En fin de soirée, les bateleurs joueront avec le feu jusque tard dans la nuit, comme pour l’éclairer le plus tard possible jusqu’au jour naissant. Vin rosés des coteaux de la Moure et Rouge de Villeveyrac permettront aux taverniers installés pour la circonstance de recréer l’ambiance triviale d’un Kaamelott languedocien, avec modération bien sûr ! Les inhibitions tombant la célèbre phrase du Roi Arthur ne cessera d’être commentée : « Excalibur ce n’est pas un couteau à beurre !… » Médiévale à souhait.

10ème Médiévales de Balaruc le Vieux les 21 et 22 juillet à partir de 20h samedi 21/07 et dès 9h00 le dimanche 22/07 devant la Mairie.

Renseignement en Mairie au 04 67 18 40 07.

Marc Ayral

17/07/2006

Médiévales !

medium_blvx-medievales160706_6_.jpgPlus de 10.000 visiteurs sur 2 jours, des centaines de repas, en-cas, pique-nique servis dans les guinguettes installées autour des remparts, des acteurs costumés version 1250, des figurants balarucois en princesse, dames de cour, guerriers, paysans, pêcheurs, vils et manants et bien sûr gueux auront fait de cette édition des Médiévales balarucoises un incontestable succès.

Entre le passe carrière du vendredi soir ou le Muge a dansé sur la musique des Mourres de Porc au milieu des flambeaux de la fête et le magnifique feu d’artifice du dimanche –l’un des plus beaux du Bassin de Thau, 48 heures se seront déroulées faites de rires, d’agapes et de convivialité. Certes, bien loin de l’authentique histoire du Seigneur du lieu des années 1240 -Gui Chef de Porc- mais qu’importe, cette évocation du passé médiéval de Balaruc le Vieux rappelle à tous –balarucois comme visiteurs- que le Balaruc historique est un village qui fut fondé il y a bien plus de 1000 ans. Aujourd’hui aux confins des communes du Sud et celles du Nord du Bassin de Thau, Balaruc le Vieux continue à tenir la place qu’elle a tenue autrefois. Carrefour, sans jeu de mot, entre le terroir, l’étang et la mer. Il faut se souvenir qu’à l’époque gallo-romaine et au moyen-âge son port vinicole et céréalier installée à la Crique de l’Angle permettait le transfert des productions vers les villes et villages du littoral. A chaque édition des Médiévales, le balarucois ont plaisir à ce souvenir de ce passé et a ainsi l’évoquer pour que notamment les plus jeunes sachent répondre à la question pourquoi des Médiévales ?

Marc Ayral ©

16/07/2006

L’Heaume de fer

medium_blvx-l_heaume-de-fer.jpgForgeron, maréchal-ferrand, homme du feu, homme du fer, pour celui qui préfère se faire appeler l’Heaume de fer, le travail du fer au feu est comme un évidence. Fidèle aux Médiévales de Balaruc le Vieux depuis 5ans, il présente aux spectateurs une discipline vieille comme l’âge de fer, des milliers d’années. Au moyen âge, le métier de forgeron était civil pour une part, mais aussi martial dans une époque où la conquête de la citadelle menaçante et l’assassinat du potentat voisin étaient du quotidien. Autant dire que le travail du métal était largement consacré à la fabrication et à l’entretien des armes. Pointes de flèche ou de lance, dagues et épées, pavois et armures en plus des équipements guerrier équestre donnèrent du travail à des générations de compagnons forgeurs.
Pour mieux connaître le métier de forgeron rendez-vous au stand de l’Heaume de fer, Dimanche 16 juillet, de
11H à 19H30: Animations permanentes dans le village, parmi les artisans, métiers, jeux, chevaliers et gueux

Marc Ayral ©

Les gueux sont de retour !

medium_blvx-les-gueux.jpgDans la galerie des personnages immanquables des Médiévales balarucoises, il y a les Gueux. Vils gueux, il faut préciser.
Avec eux peu de compassion pour leur laideur, leur pauvreté simulée. Les Gueux investissent les remparts sournoisement, leur petit roi en tête dressé sur un chariot couvert de peau de bête. Si vous les apercevez, rasez les mûrs, changez de trottoir, ils sont redoutables. Comme tout gueux, ils sont fourbes. Au moment où vous ne vous y attendez pas, ils approchent de leur proie et là, c’est la frayeur assurée. Comme ils sont pleutres, ils s’attaquent surtout aux plus faibles – notamment aux petits enfants- ou aux quidams distraits. Alors un bon conseil, soyez vigilants !
Dimanche 16 juillet, de 11H à 19H30: Faites tout pour évitez les gueux, ils sont terribles !

Marc Ayral ©

Des bénévoles pour une fête

medium_blvx-des_benevoles_pour_une_fete.jpgLes Médiévales sont organisées grâce à l’implication des associations du village qui s’appliquent à la renouveler d’édition en édition.
Ainsi c’est 7 associations fidèles et motivées qui participent à sa préparation tout au long de l’année : le Souvenir Français, le Club des Remparts, le Foyer Rural – Roller Skating Club, Le Truc, Le Chat Libre, Le Groupe d’animations paroissiales et Zyzomys, les artistes contemporains. Au total une trentaine de bénévoles dont l’action est coordonnée par Jean Garcia adjoint au maire. Durant les Médiévales chaque association tient un stand où l’on peut se renseigner sur ses activités, on y trouve aussi de quoi se désaltérer ou manger. Ces buvettes ou guinguettes permettent par le bénéfice qu’il génère de soutenir l’action des associations durant tout l’année.
Dimanche 16 Juillet de 9h00 à 23h00 : A la rencontre des associations, dans et tout au tour du village des remparts.
Photo d’archives 2003 : Les bénévoles des associations

Médiévales et Architecture

medium_blvx-compagnons-batisseurs.jpgLes Médiévales de Balaruc le Vieux s’enrichissent pour cette nouvelle édition 2006 de la présentation de Jean-Noël Lippert de Théorèma-Cicérone consacrée aux sciences, techniques, et traditions des bâtisseurs médiévaux.

On pense, bien sûr aux compagnons de tous les métiers qui participèrent, du haut moyen-âge à la Renaissance aux chantiers les plus prestigieux. De l’époque post-wisigothe qui vit la construction de nombreuses citadelles militaires le long des frontières occitano-catalane, puis l’édification de chapelles, églises, monastères romans entre XIième et XIIIème siécle financés par différents ordres catholiques dont les cisterciens à Valmagne ou Sylvanès et les Templiers à La Couvertoirade. Ensuite, vint, dans tant de lieux, l’art le plus abouti du Nombre d’Or où s’exprima l’architecture gothique comme par exemple la magnifique cathédrale rose d’Albi. Grâce à cette nouvelle animation, se dévoilera aux visiteurs des Médiévales les secrets des monuments historiques et leurs techniques de constructions. Maître Lippert utilise le langage des signes professionnels, symboliques et protecteurs , pour nous faire comprendre leur sens profond : dessins, volutes, sculptures, bestiaires laissés par ses prédécesseurs d’il y a 1000 ans sont ainsi décodés. Cette immense imagerie livrera avec patience et culture le message que les compagnons bâtisseurs ont voulu universel et immuable. Cette approche originale de l’histoire de l’architecture médiévales s'appuie sur la présentation d'outils et d'objets techniques et mécaniques, tous témoignages au service du génie humain.

Dimanche 16 juillet à 16H30 : Place de l’ancienne Poste : Présentation de l’espace architectural THEOREMA CICERONE.

Marc Ayral ©

09/06/2006

Costumez-vous !

medium_blvx-costumez-vous.jpgA l’occasion des Fêtes médiévales qui auront lieu cette année le Samedi 15 et le Dimanche 16 juillet, les balarucois pourront revêtir des habits médiévaux afin de se plonger dans l’époque des chevaliers, des gueux, et des gentes dames et du seigneur local, Gui Chef de Porc !

La Section Couture du Foyer Rural de Balaruc le Vieux animée par Madame Pichegru, couturière professionnelle de son état propose aux personnes qui le souhaitent de se costumer durant ces jours de fêtes. Dès à présent, prendre contact avec Madame Pichegru afin de procéder aux choix et aux essayages. Contact : Durant le mois de Juin, le lundi de 9H à 12H et de14H à 18H ainsi que le jeudi de 18H à 20H à l’Atelier couture Place Marcel Pradel ou tous les jours en téléphonant aux numéros suivants : 04.67.48.85.90 et au 06.19.07.17.39 La location est gratuite, une caution sera simplement demandée.

Photo : l’équipe de l’Atelier Couture

Marc Ayral ©