Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/08/2017

Tiphaine Vetter a les clés du Château de Montaigut

paroles du sud,marc ayral,sylvanès


Comment concilier amour de son pays et travailler au pays. C’est ce que de nombreux jeunes sud-aveyronnais essayent de réaliser. Mais comme une quadrature du cercle, ce défi personnel s’accompagne d’un long parcours initiatique qui nécessite de partir. Thiphaine Vetter, guide, animatrice, coordonnatrice du château de Montaigut a voulu partir, loin avant de revenir dans « mes montagnes ». « Suite à mon bac, il fallait que je prenne le large, j’avais une féroce envie de voir le monde ». New-York fut sa première expérience loin de son Compeyre natal. Apprendre l’anglais, mais observer aussi que « les newyorkais, comme souvent les américains abordent toutes choses de manière positive. Cela rompait avec la fréquente attitude de râleur des français. » C’était pour Tiphaine un premier enseignement, une clé ! Poursuivant ses études et après un DUT développement tourisme, elle obtient une seconde clé par l’enseignement d’un de ses professeurs qui disait « proposez à vos visiteurs, simplement, le bon sens touristique ». Sous-jacent à cela, la qualité d’accueil est composée de choses simples « à commencer par le gentillesse » précise Tiphaine. Après ses expériences d’hôtesse et de guide anglophone à New-York, entre deux périples, elle approfondit son métier par une expérience chez elle au sein de l’office de tourisme de Rivière/Tarn. Mais la bougeotte ne la quitte pas, la revoilà dans l’avion, destination l’Andalousie. A l’Université de Jaen, elle y obtient un diplôme supplémentaire en Eco-tourisme. Mais insatiable de savoir et de former un bagage solide « c’est essentiel pour un voyageur » dit-elle dans un large sourire, elle effectue une boucle d’Est en Ouest Pour obtenir ses master 1et 2 à Montpellier et Pau. Son projet s’affine. Développement durable des territoires, aménagements touristiques, tout ça se conforte avec une diagonale vers l’Ile de la Réunion où au sein du Parc National elle aborde une spécialité le canyoning. De retour en Sud-Aveyron, certains potentiels employeurs, ont osé lui dire qu’elle n’avait pas asses d’expérience… Le PNR des Grands Causses l’enrôle pour travailler sur le volet tourisme de la Charte du Parc. Vint l’heure de rajouter une corde à son arc celui du management, qu’elle obtient à Millau par un BTS. Puis, via une association héraultaise de chantier de rénovation patrimonial, Concordia, elle rencontre Michel Simonin qui la remarque et l’embauche pour développer l’accueil, l’animation du Château de Montaigut.

paroles du sud,marc ayral,sylvanès

« C’est l’opportunité de mettre en application toutes mes acquisitions. » Très vite les résultats sont là : « Nous avons créé de nouveaux temps forts avec Halloween, Pâques, et les Jeux pour toutes les tranches d’âge de 3 à99 ans… » En quelques années Montaigut voit augmenter le nombre de ses visiteurs de 25000 à 35000. Une réussite pour cette jeune sud-aveyronnaise de 31 ans, une clé de plus dirait le Père Fouras dans un autre château célèbre. Thiphaine Vetter est pleine d’idées qui pourront se concrétiser pour accroître encore la notoriété du Château de Montaigut.

01/08/2017

Sylvanès : Ciné-conférence sur les chants Baûls, chefs d’œuvre de l’humanité

paroles du sud,marc ayral,sylvanès


Mystiques errants entre le Bengale et le Bangladesh, les Bâuls forment une communauté singulière dans une Inde dominée par le système de castes. Leur tradition pieuse influencée par l’hindouisme, le bouddhisme, le vaishnavisme bengali et le soufisme ne reconnaît pour autant aucune religion instituée. Ils ignorent le système des castes, n’ont ni dieux, ni temples, ni lieux sacrés particuliers. La tradition mystique des Bâuls, classée chef d’œuvre du patrimoine culturel et immatériel de l’humanité par l’UNESCO, est à découvrir ce vendredi 4 août à 20h30 à l’Abbaye de Sylvanès. Sous les voûtes de l’église abbatiale, le film « Le Chemin et la Lumière, Chants Bâuls », précédé par une conférence de la réalisatrice Kristin, lèvera le voile sur cette communauté dont la spiritualité se transmet oralement depuis le XVe siècle à travers une poésie, une musique, des chants et danses qui explorent la relation de l’homme avec Dieu et exaltent la libération spirituelle.

Billetterie sur place : Tarif : 16 € - gratuit moins de 13 ans
Programme complet en ligne sur www.sylvanes.com

Russie, Corse et Chine : le voyage musical se poursuit à l’abbaye

paroles du sud,marc ayral,sylvanès


Le 40e Festival Musiques Sacrées – Musiques du Monde de l’Abbaye de Sylvanès poursuit son itinéraire à travers les grandes traditions musicales ce dimanche 6 août avec deux concerts inédits.
A 17 h, dans l’église abbatiale, le chœur d’hommes de Sartène et le chœur de la Société Philharmonique de Saint-Pétersbourg invitent le public à un voyage entre l’île de Beauté et la grande Russie. Un concert unique qui associe deux esthétiques sonores, deux traditions vocales reflétant chacune l’âme de leur terre.
Chants traditionnels russes, chants orthodoxes ouvriront ce programme avant l’interprétation d’une œuvre phare : l’Oratorio « Terra Mea » de Jean-Paul Poletti. Composée pour célébrer « 2 000 ans de christianisme en Corse », cette œuvre évoque le cheminement d’un peuple entre ombre et lumière, dans le noir et le blanc des espérances séculaires… Les voix mixtes russes et les voix d’hommes corses s’associent, se séparent, se complètent, tout au long de cette fresque magistrale d’une grande richesse expressive.

Après la pause–dîner dans le scriptorium de l’abbaye (sur réservation), le Concert baroque à la Cité interdite programmé à 21 h dans l’abbatiale donnera un panorama inédit de ce qu’on pourrait qualifier de « baroque chinois ». Ce voyage musical retrace les échanges culturels entre la Chine et l’Occident menés par les Missionnaires Jésuites présents à Pékin pendant près de deux siècles. Parmi eux, Teodorico Pedrini (1670-1746), un missionnaire lazariste italien qui était aussi compositeur et claveciniste de renom, fut envoyé en Chine en 1702. Les musiciens du bien nommé XVIII-21 Le Baroque Nomade sous la direction de Jean-Christophe Frisch interprèteront sa sonate en ré mineur en la ponctuant de transcriptions de musique chinoise et donneront à entendre d’autres pièces musicales oubliées du corpus des missionnaires jésuites en Chine.
Associant à ce programme des pièces traditionnelles chinoises chantées et accompagnées à la vièle chinoise (erhu) et cithare Zheng, les sept artistes chinois et français livreront des témoignages émouvants de la rencontre de ces deux civilisations.
Un dimanche musical virtuose et contrasté qui séduira sans aucun doute une nouvelle fois le public de Sylvanès.


Programme complet en ligne sur www.sylvanes.com.
Réservations au 05 65 98 20 20.
Tarif concerts : 25 € / 20 € /16 € - gratuit moins de 13 ans / Forfait 2 concerts du 06/08 : 45 €
Repas du festival : 18 € sur réservation

30/07/2017

Stage à Sylvanès : Le chant baroque s'offre à vous!

paroles du sud,marc ayral,sylvanès


ne classe de maître de chant baroque se tiendra du 31 juillet au 5 août à Sylvanès. Michel Laplénie qui la dirigera propose un travail de perfectionnement où l'affect et l'émotion sont au cœur des préoccupations.
Michel Laplénie en pédagogue expérimenté a débute sa carrière comme chanteur. Puis il intègre la première équipe des Arts Florissants (William Christie) et de l’Ensemble Clément Janequin. Il participe à de nombreuses créations baroques et crée en 1986 son propre ensemble vocal, Sagittarius par lequel il acquiert réputation et reconnaissance. Une discographie régulièrement saluée par la critique internationale en témoigne. Michel Laplénie a conduit Sagittarius dans la plupart des grands festivals français, mais aussi en Europe et dans le Monde.
Renseignements : Tél. : 05.65.98.20.20 / abbaye@sylvanes.com / www.sylvanes.com

27/07/2017

Château de Montaigut : Un grand terrain de jeu

paroles du sud,marc ayral,sylvanès


Le château de Montaigut est connu pour la magnifique rénovation engagée par l’association des Amis de Montaigut présidée par Michel Simonin. Il l’est également pour le Festival de théâtre qui durant 30 ans a ponctué le mois d’août de spectacles de qualité. (ici la Cie Molotof dans Mactof le 9 Août 2010)

paroles du sud,marc ayral,sylvanès

Depuis 2016, l’Association a voulu réorienter son action en se recentrant sur sa mission première, la réhabilitation du site et sa mise en valeur. Ainsi, des initiatives basées sur des animations ludiques et pédagogiques sont proposées aux visiteurs. Dès l’accueil du château Tiphaine Vetter et son équipe de guides/animateurs, coordonnent les différentes possibilités (costumées ou pas) : Jeu « Murder », jeu de découverte pour les plus jeunes, jeu de piste à énigmes pour les ados. Bien sûr, la traditionnelle visite du château est toujours organisée et obtient d’année en année un grand succès. Car le site est atypique et vaut le détour. Montaigut, le bien nommé, est perché sur un « puech » à 500m d’altitude, dominant le Rougier et assis sur les contreforts du plateau de La Loubière.

paroles du sud,marc ayral,sylvanès

Le visiteur peut y être enivré par le vent du nord et surtout la beauté du paysage ouvert autour de lui à 360°. Il pourra, chemin faisant, apprendre l’histoire millénaire de ce Château, vertigineuse et passionnante !
Renseignements au 05 65 99 81 50 ou sur le www.chateau-de-montaigut.com

24/07/2017

Stage à Sylvanès ; Le monde poétique et musical séfarade de Françoise Atlan

paroles du sud,marc ayral,sylvanès


Du 25 au 29 juillet, Françoise Atlan animera un stage autour de la musique séfarade. Né au sein d'une famille juive séfarade originaire de Kabylie, Françoise Atlan se passionne pour les musiques traditionnelles du bassin méditerranéen, en particulier les traditions musicales judéo-espagnoles et judéo-arabes, mais aussi le répertoire médié-val occidental. Après des études en piano et musique de chambre à Saint-Étienne et Aix-en-Provence, elle développe sa technique vocale à l'Opéra de Paris auprès d'Andréa Guiot et chante avec le guitariste flamenco Juan Carmona. Artiste multiforme, Françoise Atlan est également interprète de musique contemporaine. Elle est la première soliste de l'ensemble Musicatreize entre 1987 et 1989, chante au sein du Chœur
contemporain dirigé par Roland Hayrabédian et participe à la création de l’œuvre de la compositrice Florence Baschet, Femmes, commande de Radio-France. Elle se produit sur les plus grandes scènes internationales, aux Etats-Unis (Carnegie Hall), au Festival de Mexico, au Japon, au Canada, en Belgique, en Norvège, en Israël, en Espagne, en Tunis ie, au Maroc, en Suisse et en Allemagne.
Elle donne également régulièrement des master classes en France et en Suisse.

Renseignements : Tél. : 05.65.98.20.20 / abbaye@sylvanes.com / www.sylvanes.com

Requiem de Duruflé et Musique d’Arménie

paroles du sud,marc ayral,sylvanès


L’Abbaye de Sylvanès poursuit sa saison musicale ce dimanche 30 juillet avec deux grands concerts et des interprètes prestigieux ! Le répertoire français sera mis à l’honneur dès 17 h dans l’abbatiale avec une interprétation exceptionnelle du Requiem de Duruflé, un des sommets de la musique sacrée française du XXe siècle. Dans cette version de 1948, l’orgue–roi se substitue à l’orchestre. Entre passages puissamment dramatiques, fantastiques envolées à la force saisissante et lyrisme poignant, ce Requiem porte la marque d’un Duruflé perfectionniste et d’une grande méticulosité. L’Oratorio sacré « Rebecca » de César Franck ainsi que quelques autres pièces de Caplet sont aussi au programme de cette belle soirée. Ce concert sera l'aboutissement d'une semaine intensive pour les cinquante choristes amateurs de l'atelier – production de l'Abbaye qui ont travaillé toute la semaine sous la houlette de Bernard Tétu, chef de chœur de renommée internationale. Ils seront entourés par les huit chanteurs d’excellence des Solistes de Lyon et accompagné par les instrumentistes Henri-Franck Beaupérin, Maxime Buatier et Marcel Bardon. Après la pause–dîner dans le scriptorium de l’abbaye, la soirée se poursuivra sous les étoiles de l’aire du cloître à 21 h avec un programme original, qui met en avant un dialogue musical entre la France et l’Arménie. « Ararat », montagne sacrée d'Arménie, vous entraîne sans détours aux confins de l'Europe et du Moyen-Orient. Les douze musiciens et chanteurs de Canticum Novum, d'origines arménienne, turque, kurde, afghane, algérienne et française, ravivent brillamment ce dialogue interculturel établi à la cour du roi d’Arménie au XIIIe siècle. Mélanges d'influences caucasiennes, persanes ou turques, les sons traditionnels des nyckelharpa, kanun, kamensheh et duduk révèlent de véritables trésors mélodiques. Instrumentales et vocales, lumineuses et aériennes, ces pièces françaises et arméniennes s’entremêlent et, à leur manière, nous parle de paix et de respect de l’autre.

Programme complet en ligne sur www.sylvanes.com.
Réservations au 05 65 98 20 20.

Une belle occasion d’entendre jouer les grandes orgues de Sylvanès!

paroles du sud,marc ayral,sylvanès


Le Festival de l’Abbaye de Sylvanès accueille un duo d’une infinie délicatesse et d’une douceur limpide. Le temps d’un concert, les talentueux instrumentistes Dorian GHEORGHILAS et Thomas STRAUSS redécouvrent en effet le lien précieux, intime et séculaire qui lie la flûte de Pan et l’orgue.
La puissance de l’orgue s’allie ainsi à la subtilité enjouée de son ancêtre, la flûte de Pan, pour une exploration du répertoire classique et des œuvres de Saint-Saëns, Bartok, Mendelssohn, Rachmaninov. Ensemble, ils retracent les sonorités variées et la somptuosité des œuvres des grands compositeurs qui ont fait de l’orgue le roi des instruments. Une belle occasion d’entendre jouer les grandes orgues de Sylvanès qui fêtent cette année leur 20 ans d’existence ! Programme complet en ligne sur www.sylvanes.com.
Réservations au 05 65 98 20 20.
Tarif : 20 € /16 € / 12 € - gratuit moins de 13 an

L’Irlande au cœur de Sylvanès

paroles du sud,marc ayral,sylvanès


Le concert du dimanche soir à Sylvanès était celui de l’Ensemble « The High Road to Kilkenny » qui a donné à écouter des mélodies et chansons irlandaises. Abandonnant les clichés folkloriques pour livrer au public des œuvres traditionnelles du 17ème et 18ème siècle. Là, l’auditeur aura pu voyager de Galway à Dublin et de Kilkenny à Londonderry. Empruntant la « grande route » de l’âme irlandaise construite sur la nostalgie, le combat dit « fighting spirit » ou les chants de pub ou de supporters du maillot vert frappé du trèfle entendus dans le vieux stade de Lansdowne Road. Qui n’aura pas eu, durant un instant, une pensée pour les républicains irlandais et les anglais tombées durant le « Bloody Sunday » ? Tout dans la musique proposée par les « Kilkenny » invitent aussi à réécouter le groupe mythique irlandais « The Chieftains ». Bref les images, les références sont nombreuses, les lecteurs rouvriront les livres de Liam O’Flaherty ou de Jonathan Swift. Simplement, les 5 musiciens

paroles du sud,marc ayral,sylvanès

et François Lazarevitch leur directeur musical (ici à la cornemuse), jouant d’instruments traditionnels comme la cornemuse à soufflet ou la harpe irlandaise ont su embarquer les mélomanes du port imaginaire de Sylvanès jusqu’à celui bien réel de Cork juste pour y déguster une pinte de bière, rousse bien sûr !

18/07/2017

Sylvanès : Récital des chanteurs de la classe de maître de chant lyrique

paroles du sud,marc ayral,sylvanès

(Eric Laur, Bastien Rimondi et Emilie Boudeau lors de la classe d'élèves de juin dernier)

Les chanteurs de la classe de maître invitent le public à venir les écouter ce samedi 22 juillet à 17h00 dans le magnifique scriptorium de l’Abbaye. Durant toute la semaine écoulée les chanteurs-stagiaires de Michel Wolkowitsky ont approfondi 3 aspects essentiels du chant : physique, mental, émotionnel. C’est l’originalité et la richesse du chant lyrique. Ce que recherche le professeur c’est : « arriver à ce que l’élève acquière une prise de conscience de son corps, afin de se libérer de toutes tensions, de toutes les inhibitions. Le but étant de déployer ainsi toutes les possibilités de la voix par une maîtrise de la respiration, du souffle, de la vibration, du son et bien sûr du chant. » Pour traduire concrètement ces enseignements, les chanteurs de cette classe de maître seront face à leur public ce samedi à 17h00. Ils présenteront aux côtés du pianiste Eric Laur deux ou trois extraits d’œuvres dans différents genres : Opéra, Opérette (airs et ensemble), comédies musicales et chansons.
Participation libre
Renseignements au 05 65 98 20 20 - www.sylvanes.com