Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/08/2008

Noce de diamant pour Josette et Yves Ciccone

36a28986ea0f1191f4dcdb2db27253b6.jpg
Balaruc le Vieux, le famille, les amis, les membres de l’association du Rond-Point de l’Amitié, ont fêté un événement rare, les 60 ans de mariage de Josette et Yves Ciccone. Noce de diamant célébré autour d’un bon repas où chacun a pu féliciter le couple de sétois né tous les deux en 1926. Militaire de carrière Yves Ciccone a bourlingué au gré de ses affectations, l’Algérie, l’Allemagne, les Vosges et puis en fin de carrière retour en Languedoc à Narbonne où Yves a pris sa retraite au grade de commandant. Josette maman de Monique et Henri est heureuse aux côtés de son mari de voir toute la famille réunie : Quatre petits-enfants et Coraline l’arrière petite fille. Toujours plein d’humour Yves n’a pas manqué de donner « rendez-vous dans 60 ans » et du tac au tac la réponse la plus fréquente en ces temps olympique a été : « Qui sait ? Voilà un beau défi pour encore un peu plus de bonheur partagé ». La médaille est mieux que d’or, elle est de diamant ! Félicitations à Josette et Yves.

Marc Ayral

31/05/2007

Une balarucoise retrouve une balarucoise II

medium_Classe_1900-1901_a_balaruc_le_vieux_2_.2.jpg

Suite à la note "Une balarucoise retrouve une balarucoise" Joëlle Taccone m'a fait parvenir toute la photo accompagné du commentaire suivant :

"Je vous joins donc cette photo ( elle n'est pas vraiment bonne) peut-être pourrez vous en faire quelque chose. Je suis à la recherche de quelques noms . Je les avais notés, mais pour l'instant je ne les retrouve pas.
Les personnes notées 2 3 4 sont les soeurs Errère ( Marthe , Cécile et Henriette) et la photo est de l'année 1900-1901 de très proches cousines et des personnes qui furent adorables. Elles tenaient le bureau de tabac où je fis de longs séjours pour lire les BD de l'époque!"


Marc Ayral

30/05/2007

Une balarucoise retrouve une balarucoise...

Le 17 juillet 2006, Madame Dominique Lascoues me laissait le commentaire suivant :

"Bonjour,
Je suis la petite fille de Madame NEGRE, née LABAT, qui habitait rue du Moulin aux Barrys. Je viens chaque année à Balaruc et découvre ce site "Paroles de Balaruc" avec grand plaisir.
J'ai connu dans mon enfance Monsieur Itier et ai le souvenir qu'il m'avait montré une photos de classe sur laquelle figurait ma grand mère Yvonne.
Y a-t-il un moyen de voir ces photos d'archives. Ma mère, Simone a fréquenté l'école de Balaruc vers 1920, peut-être reste-t-il une trace.
Je vous remercie de me renseigner si possible."


Après quelques mois de recherche Joelle Taccone, Balarucoise de souche a retrouvé la photo d'Yvonne Labat, elle m'a écrit :

"Les occupations quotidiennes ont fait que j'avais un peu oublié cette recherche. Je viens de classer des vielles Photos du village et j'ai trouve un groupe, où , je pense, figure cette grand mère recherchée.

medium_Yvonne-Labat2.jpg

J'ai extrait un portrait que je vous communique par pièce jointe ( qualité médiocre mais quand même lisible)
Je pense qu'il s'agit d'elle , mais seule la petite fille qui la recherche pourra la reconnaitre.

Pourriez vous la retrouver et lui faire parvenir cette photo?Si je me suis trompée , elle pourra me le dire.

Cordialement, Mme Taccone joelle Balaruc le Vieux"


Merci à Joëlle. Je transmets à Dominique Lascoues cette photo.

Marc Ayral

31/03/2007

Patrick Viguier : « Ma passion des Kiss ! »

medium_le_pat.jpgC'est à l'aube des années 80 que « LE PAT » comme on l’appelle, fit son adolescence dans une petite ville du sud de la France. Ses parents lui offre sa première batterie à l'âge de 12 ans. Il fera ses premières armes en reprenant des morceaux de variétés en passant par des tubes disco . Très vite il s'orientera vers le hard rock avec la découverte des groupes tels qu'AC/DC , TRUST , JUDAS PRIEST , SAXON , IRON MAIDEN et KISS …Il jouera dans plusieurs groupes locaux notamment dans HELLIXIR puis TALISMAN ou il s'impose comme le batteur compositeur du groupe . C'est en faisant acquisition de quelques 33 tours de KISS qu'il commence à s'intéresser au quatuor masqués s'identifiant parfaitement à GENE SIMMONS qui peu à peu allait devenir sa référence .
Progressivement , les posters de KISS deviennent de plus en plus nombreux sur les murs de sa salle de musique au point qu'une solution semble évidente : leurs consacrés une pièce complète, une sorte de musée ou seront exposés tout les objets KISS !Il s'emploiera à obtenir la discographie complète du groupe , deviendra membre de la KISS ARMY et accumulera au fil des années toute sorte d'articles et de marchandises portant le label KISS . Son engouement pour ce groupe mythique ne cessant de croître, devenant presque une obsession, il passera des heures entières à correspondre avec d'autres fans afin d'obtenir des informations supplémentaires sur son groupe fétiche mais aussi pour procédés à des échanges . Son savoir vivre et sa sympathie lui vaudront d'être reçu chez de nombreux fans avec qui il partage la même passion , n'hésitant pas à parcourir de nombreux km pour rencontré d'autres fans dans leurs environnement KISS . Sa salle de musique prenant peu à peu des allure de musée , il intéressera des journaux tels que le quotidien MIDI LIBRE qui en 1999 et en 2004 lui consacrera deux articles et sera filmé et diffusé par France 3 télévision pour l'émission TOUS-EGAUX en 2001 . Le site que vous aller parcourir comprend des articles et des photos provenant de sa collection.

Pour tout savoir sur les activités de Patrick Viguier, un balarucois déjanté !… Visitez son musée ou son site :

http://www.clubdespros.com/kiss.php

Marc Ayral ©

10/03/2007

Ségolène Royal : "L'Autre politique expliquée au "Monde"

Ségolène Royal explique en quoi sa façon de faire de la politique est résolument novatrice :

" En concevant le pouvoir comme un mandat. Et en faisant de mon pacte présidentiel la traduction de cette volonté. Je ne suis liée à aucun réseau, aucune puissance d'argent, aucun lobby, aucun grand média, aucune grande entreprise. J'ai horreur des gaspillages et du temps perdu. Je n'ai personne à placer et ne dois rien à personne si ce n'est au peuple français. Je suis d'une indépendance d'esprit totale. Et si je respecte le Parti socialiste, auquel je suis fière d'appartenir, je suis suffisamment autonome pour ne me laisser enfermer dans aucun dogme, comme je l'ai maintes fois prouvé. "...

A lire en intégralité dans le journal "Le Monde".

Marc Ayral ©

06/01/2007

Le Jardin d'Albert Barry

Rediffusion : Je vous propose de visionner cette vidéo consacrée à Albert Barry, plasticien très actif du mouvement "Art Brut" et balarucois.



Vidéo réalisée par Frédéric Boj et Marc Ayral ©

28/11/2006

Parramon et Louchart en concert

Le trompettiste balarucois, Henry PARRAMON, bien connu des mélomanes pour l’originalité de ses concerts, donnera un récital Trompette et Orgue, dans le cadre de la « Fête des Lumières de Lyon 2006 » le dimanche 10 décembre à 18h, en la Basilique Notre Dame de Fourvière. Au programme nous pourrons entendre des œuvres de G.F. Haendel : The Trumpet Shall Sound (extrait du Messie), de A. Bruckner: Ave Maria De Georges.Delerue : Cantate. Pour orgue seul, des oeuvres de Ernest Chausson : Vêpres des Vierges et de César Franck : le Choral en La mineur. Trois œuvres d’Henry Parramon seront jouées ce jour là : Je Vous Salue Marie, suivie d’une improvisation, Laudes pour trompette solo et une création dédié à Monseigneur le Cardinal Philippe BARBARIN : Notre Dame de Fourvière. Il sera accompagné à l’orgue par son ami, Jean Michel LOUCHART, titulaire du Grand Orgue de l’Eglise Saint Marcel à Paris. concert sera commenté et l’entrée est gratuite.

Marc Ayral ©

25/11/2006

Séverine Brémond reconnue par son village

medium_BlVx-Bremond_a_l_honneur.2.JPGCe vendredi, Séverine Bremond posait ses valises pour deux jours dans son village, Balaruc le Vieux. La municipalité représentée par Max Serres et Jean Garcia a profité de cette escale de la championne de tennis pour l’honorer au nom de tous les balarucois de la reconnaissance de la commune : Ainsi Max Serres a souligné qu’il apprécie que : « Séverine n’oublie que ses origines étaient balarucoises ». Pour sa part, Séverine Bremond après avoir remercié les élus, ses parents et son entraîneur de mari, Eric, a fait part d’une anecdote qui a illustré à quel point, malgré les performances particulièrement remarquables cette saison, elle garde la tête sur les épaules et demeure attachée à ses racines :
« Je me souviens d’un tournoi en Australie où lors de la présentation des joueuses, avant un match, l’arbitre indiqua la nationalité de mon adversaire « Russie » puis lorsqu’il cita mon nom précisa en lieu et place de « France » Séverine Brémond « Balaruc-le-Vieux ». Je me demande encore comment cet arbitre a pu savoir le nom de mon village mais cette attention m’a fait sourire et m’a permis sans qu’il le sache de me donner la décontraction nécessaire pour emporter la partie » Séverine Bremond a pour 2007 un objectif majeur entrer dans les 30 meilleures joueuses mondiales, car selon elle « cela permet d’entrer dans les tournois dans de meilleures conditions, toujours sans passer par les qualifications et quelquefois en entrant directement au second tour. C’est mieux sur le plan de la récupération, plus intéressant sur le plan sportif. » Séverine Brémond a accueilli avec joie et émotion le trophée de la ville devant les représentants des clubs sportifs et associations réunis pour l’honorer avant qu’elle ne s’envole d’ici quelques semaines, après une étape préparatoire en haute montagne à l’Alpe d’Huez, pour ses premiers tournois aux antipodes.

Marc Ayral ©

24/11/2006

Honneur à Sèverine Bremond

medium_BELTRAME_3.JPG
Ce soir, ce vendredi 24 novembre, Sèverine Bremondmedium_BELTRAME_260505.jpg, 34ème joueuse mondiale de tennis recevra des balarucois un hommage bien mérité. Quart de finaliste à Wimbledon, de nombreuses fois dans le dernier 8 des plus grands tournois du circuits international, membre de l'équipe de France de Fed'Cup, "notre" belle balarucoise a franchi, cette saison, un cap qui lui donne, l'espoir à 27 ans d'entrer la saison prochaine dans le top 20. "Du travail, encore du travail, un peu de chance, une préparation enchaînant physique, technique et récupération devront me permettre d'atteindre cet objectif" En attendant venez saluer comme il convient Séverine.medium_BELTRAME_2.jpg
Aujourd'hui, 24/11/06 à 18h30 à la salle polyvanente de Balaruc le Vieux.
Marc Ayral ©

26/09/2006

Tennis : Séverine Brémond qualifiée

medium_seve9.jpgLa Balarucoise Séverine Bremond, 47ème joueuse mondiale, s'est qualifiée hier (25/09/06) pour le second tour du tournoi WTA de Séoul en battant l'américaine Meilen Tu. Pour la suite du tableau elle rencontrera la japoniase Aiko Nakamura 90ème mondiale. A suivre!

Marc Ayral ©