Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

13/06/2016

Lisa sur les chemins de St Jacques

Lisa Santoni, déléguée du Groupe La Poste dans le Gard a entrepris en Avril/Mai dernier, avec sa maman, le périple le plus emblématique de tous, rejoindre St Jacques de Compostelle comme les simples et modestes pèlerins d'autrefois. Voici ses verbatims et ses photos le long de leur pérégrination.

paroles du sud,marc ayral,lisa santoni

Lire la suite

16/03/2016

Eau et Handicap : A Millau le sport adapté sur le haut de la vague!


paroles du sud,marc ayral,sylvanès

26/06/2013

La "truite" file en douce (ML 26/06/13)


marc ayral,paroles du sud,jack contoni

06:21 Publié dans Sport | Lien permanent | Commentaires (0)

26/08/2011

Sète : Joutes : Tournois de La St Louis : Le sixième sacre pour Evangelisti

 

auélien evangelisti,balaruc,sète,joutes,paroles du sud,st louis

Sète, lundi 22 août 2011 : Une finale de Saint-Louis entre le Sétois Aurélien Evangelisti, cinq fois vainqueur, et le Frontignanais Claude Massias, quatre titres au compteur, c’est comme un Real Madrid-Barça au foot. On ne fait pas mieux. Et c’est aussi le plus beau derby qu’on puisse imaginer entre deux villes voisines et rivales. Comme en 2008, c’est le Sétois qui l’a emporté au terme d’un tournoi magistral qui s’est terminé bien après la tombée de la nuit. Il avait commencé à 14 h 30 ! Rarement ces dernières années, le Grand Prix de la Saint-Louis n’avait connu autant d’engagement, de rage de vaincre. Notamment de la part d’Aurélien Evangelisti, en disgrâce depuis trois ans.

Le public n’en demandait pas tant. 11 987 spectateurs, a annoncé le speaker dans une galéjade. Ils étaient peut-être deux ou trois mille de moins, mais peu importe. Ce qui est sûr c’est qu’il n’y avait plus un centimètre carré de libre autour du Cadre royal. Ni sur les quais, ni sur l’eau constellée de centaines d’embarcations gonflables. Un décor incroyable pour un événement populaire qui suscite toujours autant de ferveur. (ML http://www.midilibre.fr/2011/08/22/joutes-le-sixieme-sacre-d-evangelisti,375623.php)

15/09/2007

Rugby : La nostalgie aussi...

medium_béziers-rugby-1970.2.jpgEn période de Coupe du Monde Rugby, rien n'interdit un brin de nostalgie qui nous renvoie aux années 70, décennies qui a permis aux biterrois et à tous les héraultais de s'identifier à cette équipe devenue mythique dans le monde de l'ovalie : Souvenons nous du palmarès magnifique, l'un des plus beaux de France :
 1911 : année de la création du club, né de la fusion de deux équipes locales ;
- 11 titres de champion de France (1961, 1971, 1972, 1974, 1975, 1977, 1978, 1980, 1981, 1983, 1984) ; 4 fois vainqueur de la Coupe de France / Challenge Yves Du Manoir (1964, 1972, 1975, 1977) ; vainqueur de la Coupe d'Europe 1962.
- 55 joueurs de Béziers ont aussi porté le maillot tricolore, au fil des saisons et de l'histoire du XV de France : Marc Andrieu, Richard Astre, Jean-Marc Aue ; Raoul Barrière, Henri Buisson, Sébastien Bonetti, Adolphe Bousquet, Yvan Buonomo, Henri Cabrol, Didier Camberabero, Jack Cantoni, Alain Carminati, Richard Castel, François Clauzel, Gilbert Coscoll, Arnaud Costes, Pierre Danos, Guillaume Delmotte, Cédric Desbrosse, Paul Dedieu, André Ducuc, Alain Estève, Michel Fabre, Patrick Fort, Steven Hall, Jean-Pierre Hortoland, Alain Hyardet, Pierre Lacans, Félix Lacrampe, Gérard Lavagne, André Lubrano, Jean-Louis Martin, Francis Mas, Pierre Mourey, Alain Paco, Michel Palmié, Jean-Pierre Pesteil, Thibault Privat, Lucien Rogé, Gérard Rousset, Olivier Saisset, Jean Sebedio, René Séguier, Georges Senal, Lucien Serin, Cédric Soulette, Armand Vaquerin, Jean-Paul Wolff. Sans oublier Sébastien Bruno, Pierre Mignoni, Yannick Nyanga et Dimitri Szarzewski qui portent actuellement les couleurs bleues pour la coupe du Monde.
- Seul club dans l'histoire du rugby français, à être demeuré invaincu durant trois saisons consécutives.
- Troisième clubs français le plus titré, derrière le Stade Toulousain et le Stade Français.
Photo : Dans le regroupement : Alain Estève, Yvan Buonomo, Olivier Saisset et Richard Astre
Marc Ayral