Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/09/2006

Bayrou, fait bouger les lignes

medium_abayrou.jpgQui l'eut cru? Qu'un socialiste comme Michel Rocard puisse participer et parler à une Université d'été de l'Udf et y prononcer un discours marquant ainsi l'évolution parallèle des comportements politiques mais aussi des idées jusqu'en arriver à trouver des points d'accords, prenez la peine de lire la partie du discours de Bayrou sur l'éducation. On aurait aimé qu'un socialiste l'ait prononcé :

"Au XIX° siècle, le grand Victor Hugo disait : « quand on ouvre une école, on ferme une prison ! » Et au XXI° siècle, il est toujours vrai de dire que la meilleure des préventions, la plus efficace des préventions, c’est l’éducation.
On dit « caïds », on dit « voyous », on dit « racaille ». Et c’est souvent des échecs de l’école qu’il s’agit ! Illettrisme ; mésestime de soi - besoin donc de prendre sa revanche ; transgression de règles dont on ignore tout ; culte de la seule consommation, des biens matériels, des marques (on a souri de ma réflexion sur un uniforme à l'école, mais si vous êtes un élève et que vous ne trouvez votre affirmation que dans la marque des fringues, des chaussures, obsession d'autant plus grande qu'on appartient à des familles plus pauvres … il faut réfléchir sur cette affaire des marques à l'école !), culte de l’argent ; tout cela est profondément lié…
Voilà pourquoi un pays comme la France doit se fixer un objectif : devenir, ou redevenir, le premier pays dans le monde pour l’éducation de ses enfants et de son peuple tout entier !
J'entre en contradiction frontale avec une partie de notre société qui vit avec l’idée que c’est dans le budget de l’éducation qu’il faudra tailler, le jour où l’on voudra revenir à l’équilibre des finances publiques.
Je pense exactement le contraire. Je pense qu'il faut faire des économies, j'en parlerai dans une seconde, qu'il faut retrouver un budget en équilibre, mais qu'il faut garantir l’investissement dans l’éducation.
Et en échange de cet investissement, il faut un grand contrat entre l'école et la Nation, qui garantisse, de manière précise, chiffrée, rapide, des résultats que notre système éducatif peine à atteindre. Notamment des résultats dans le domaine des acquis fondamentaux à l’école primaire, de l’expression, de la maîtrise de la langue, des vocations scientifiques, de l’entrée dans l’enseignement supérieur, de la réconciliation avec la recherche, de la généralisation des technologies de l’information.
Société de la connaissance. Société où la connaissance est la condition de la performance, où la connaissance est le domaine de la performance."


Quel socialiste ou qui se revendique comme tel ne pourrait adhérer à ces propos?
Marc Ayral ©