Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

01/05/2007

Pour une France apaisée, contre une France de l'affrontement



Marc Ayral ©

13/04/2007

Ségolène Royal : Message aux e-militants



Marc Ayral ©

12/04/2007

Erreur ou exclusion?

Me voilà de retour après 4 jours d'absence et loin d'un micro, le moins que l'on puisse dire c'est que le médiateur du portail midiblogs m' a oublié (?) dans sa refonte des blogs politiques. C'est décévant car animateur de cette rubrique depuis février 2006, publiant quasiment 4 notes en moyenne/semaine avec 6500 visites le mois dernier j'y ai apporté l'expression de ma sensibilité politique. J'ose espérer que c'est une erreur ou un dommageable oubli. En attendant, le militant que je suis ne désarme pas et continu inlassablement à penser que l'échéance prochaine est fondamentale pour notre pays. Soit on plonge dans un libéralisme forcené encadré par un système policier privateur de liberté -dont la presse souffrera elle aussi- soit on préfère une société juste et humaine ou la liberté et le respect sont fondateurs.
Peut-être à bientôt dans la rubrique sinon au gré de mes posts. Le 4ième pouvoir ne lâche pas facilement la bride au 5ème. A bientôt!

Marc Ayral ©

09/04/2007

C'était en 1907, c'était samedi!

medium_070407142927_8956m5ea0_la-candidate-socialiste-segol-ne-royal-participe--b.jpgC'était en 1907, c'était un Samedi de 2007! Ceux de ce pays languedocien qui connaissent leur histoire savent combien ce centième anniversaire revêt une importance toute paticulière.

Claude Marti chantait il y a 32 ans Lengadoc roge (Le languedoc rouge) et je ne résiste pas au plaisir de vous livrer le texte intégral. Révolte vigneronne, soldats du 17ème de ligne crosse en l'air : "Il n'ont pas voulu tirer" "E volgueron pas tirar"...C'était samedi, dans l'Aude, Ségolène Royal face au peuple vigneron réuni. 100 ans après c'est une femme, bientôt présidente de la République qui leur déclare : "Un verre de bon vin donne du plaisir pour toute la journée...Je suis sensible au terroir, aux pays de provenance. Ce sont sont chaque fois des voyages immobiles." "Une femme, une candidate qui aime le vin et les gens qui le fabrique ne peut être qu'une personne respectable" a dit Louis Teisseyre un viticulteur en retraite du Ménerbès (du Minervois). Loin des pisses-froid et en premier lieu du "petit buveur de Coca", Ségolène Royal reconnait à la viticulture languedociennes plus que le simple fait de fabriquer du vin. Tout est lié. Territoire, paysage, métiers, sous-traitance, tourisme, tradition, Culture, langue. La terre vigneronne ne peut être considérée comme d'autres où l'on y plante maïs, betterave ou tournesol. "C'est pas pareil, c'est pas pareil du tout" répète Louis.
C'était en 1907, c'était Samedi. Esper del 22 avril! Espoir du 22 avril et surtout du 6 Mai!

Marc Ayral ©

02/04/2007

Sur la Démocratie

medium_rosanvallon.jpgRécement interrogée sur les raisons qui rendaient difficiles à obtenir l'adéquation entre élus politiques et citoyens, Pierre Rosanvallon professeur au Collège de France a répondu : "Parce que la démocratie repose sur des principes et des attentes contradictoires. La démocratie est le régime du présent et de l'expression immédiate, alors que la vie de la société se construit sur le long terme."

Marc Ayral ©

30/03/2007

Jean Lacombe : "Créer les conditions de la victoire de la Gauche"

medium_Genevieve_Tapie_Jean_Lacombe.jpgJean Lacombe, l'ancien député de la 7ème circonscription de l'Hérault avait donné rendez-vous à des amis hier dans un hôtel sétois. Réunion privée qui avait pour objectif, certes de retrouver de « vieilles connaissances » mais aussi d’apporter son soutien très appuyé à la candidature de Geneviève Tapié aux prochaines législatives.

Le matin, même les lecteurs du journal local, ont découvert dans une "humeur" les supputations de ce retour sur la scène politique. On pouvait y lire que Jean Lacombe envisageait un retour à Sète par la porte des municipales voire des cantonales (sic). Evidemment, les courants socialistes sétois, ceux du dedans comme ceux du dehors, n’ont pas tardé à réagir et à faire crépiter les téléphones portables. Il est vrai que jusqu’à cette indiscrétion le secret avait été bien gardé. Sur le fond, faisant partie des conviés à cette réunion je peux vous dire quelles sont les intentions actuelles de Jean Lacombe : «Je suis heureux de vous revoir tous et ce n’est pas sans émotion. Je regrette que de nombreux amis ou camarades n’est pu se joindre à nous. J’ai reçu beaucoup de témoignages d’amitié. Mais je ne suis pas venu parler que de moi »

Jean Lacombe a rappelé quel avait été son parcours professionnel depuis ces 15 dernières années. Partageant sa vie personnelle et profesionnelle entre Paris, Sète, où il vit toujours, et l’Amérique du Sud. Sur le plan politique, s’étonnant du contenu de l’article paru le matin dans ML il a donc éclairé la lanterne des nombreuses interrogations. Ainsi LA question qui brûlait les lèvres de tous les participants a été posée clairement par un camarade : "Quel rôle vas-tu jouer pour les municipales de 2008 ? ».
Jean Lacombe a indiqué -d’abord- très clairement qu’il n’était candidat à rien. Selon lui : "Pour l’heure la question centrale ce n’est pas celle des municipales mais bel et bien celle des présidentielles et des législatives. Penser sauter des étapes pour espérer un succès serait anti-productif. Les échéances prochaines sont déterminantes pour la suite. Il faut avec force et détermination militer pour la victoire de Ségolène Royal. Ensuite, viendra le temps des législatives et de la même manière il faut que tous les socialistes se rassemblent autour de leur candidate, Geneviève Tapié, afin de créer les conditions de sa victoire en juin. Le résultat des municipales seront le fruit de la capacité des socialistes à se rassembler et au delà à convaincre enfin une large majorité de sétois que la Gauche menée par un(e) socialiste serait le mieux pour l’avenir de Sète et du Pays de Thau."

Après de nombreux échanges et le jeu des questions réponses la soirée amicale s’est prolongée tard, très tard. Annonciatrice d’une volonté commune de faire triompher les idées de Ségolène Royal dès le 22 avril.

Photo : Geneviève Tapié et Jean Lacombe hier soir à Sète (28/03/09)

Marc Ayral ©

26/03/2007

Pétition pour l'égalité Femmes-Hommes

Cher(es) ami(es), cher(es) camarades,
Je vous invite à signer une pétition émanant de personnalités de la société civile que vous trouverez en ligne sur le site: www.1milliondefemmessenervent.org
Parmi les signataires, des auteur-e- s, des actrices , des hommes et des femmes inconnus, des élu-e-s.
La pétition prend la défense de Ségolène Royal et se termine par " Nous, femmes de la République, nous disons assez! marre du machisme!, nous voulons une femme Présidente pour construire une république fondée sur l'égalité entre les femmes et les hommes."

Merci de la faire circuler dans vos associations, syndicats etc. et auprès de vos ami(es) et proches.

Marc Ayral ©

25/03/2007

"Je vote Ségolène Royal" : Philippe Torreton

Avant de monter sur scène, depuis sa loge, au Théatre de Chaillot, à Paris, Philippe Torreton apporte son soutien à Ségolène Royal et nous explique pourquoi.



Marc Ayral ©

24/03/2007

Parcours : Bruno Rebelle un atout pour Ségolène

Bruno Rebelle, ancien directeur de Greepeace (de 1997 à 2003), conseiller de Ségolène Royal sur les questions environnementales exprime les raisons de son engagement à ses côtés.



Marc Ayral ©

15/03/2007

La Gauche : Son fondement, le Social!

J'avoue que des conversations, je parle beaucoup en ce moment, me laissent pantois!

Oublié le Progrés social, oublié le Progrés démocratique, oublié le Progrès sociétal. Tout oublié! Les ouvriers voteraient Le Pen, les classes moyennes suivies des Bo-Bos voteraient Bayrou. Enfin, c'est ce que me soutiennent mes contradicteurs se basant sur leur science de l'analyse politique...
Ont-ils oublié que c'est la Gauche française, qui avait dans ces rangs des hommes aussi illustres que Hugo, Zola, Gambetta, Clemenceau, Jaurès, Blum, Mendès ,qui a fait progressé la société de notre pays en à peine 100 ans?Vous êtes vous intérrogés sur quels seraient, dans l'histoire, les hommes de Droite auquel Nicolas Sarkozy pourrait se référer? Mac Mahon? Thiers? Le bel aéropage! Heureusement plus proche de nous De Gaulle serait sa référence... Mais curieusement il l'oublie!

Alors comparons bilan de la Droite historique : Je n'ose l'écrire!
Bilan de la Gauche : Mon Blog entier n'y suffirait pas. De la Révolution à l'Abolition de la Peine de Mort en passant par les accords de Grenelles et les lois Auroux!
Non chers amis, la Droite et la Gauche existent croirent que les seules évolutions possibles seraient celles des institutions et des moeurs et une belle illusion. La Gauche a un projet social parce que la Gauche a un bilan historiquement social. La réforme des institutions, l'immigration souvent accolée à la sécurité ne sont rien si quelles que soient la couleur de votre peau vous n'avez pas les moyens de vous loger, de vous nourrir de vous vêtir, de donner une éducation correcte à vos enfants.

Oui, avec une grande gravité, je vous le dit, la Gauche que Ségolène Royal représente dans cette élections présidentielle, remet au coeur son fondement le Social!

Marc Ayral ©