Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

26/08/2011

Sète : Joutes : Tournois de La St Louis : Le sixième sacre pour Evangelisti

 

auélien evangelisti,balaruc,sète,joutes,paroles du sud,st louis

Sète, lundi 22 août 2011 : Une finale de Saint-Louis entre le Sétois Aurélien Evangelisti, cinq fois vainqueur, et le Frontignanais Claude Massias, quatre titres au compteur, c’est comme un Real Madrid-Barça au foot. On ne fait pas mieux. Et c’est aussi le plus beau derby qu’on puisse imaginer entre deux villes voisines et rivales. Comme en 2008, c’est le Sétois qui l’a emporté au terme d’un tournoi magistral qui s’est terminé bien après la tombée de la nuit. Il avait commencé à 14 h 30 ! Rarement ces dernières années, le Grand Prix de la Saint-Louis n’avait connu autant d’engagement, de rage de vaincre. Notamment de la part d’Aurélien Evangelisti, en disgrâce depuis trois ans.

Le public n’en demandait pas tant. 11 987 spectateurs, a annoncé le speaker dans une galéjade. Ils étaient peut-être deux ou trois mille de moins, mais peu importe. Ce qui est sûr c’est qu’il n’y avait plus un centimètre carré de libre autour du Cadre royal. Ni sur les quais, ni sur l’eau constellée de centaines d’embarcations gonflables. Un décor incroyable pour un événement populaire qui suscite toujours autant de ferveur. (ML http://www.midilibre.fr/2011/08/22/joutes-le-sixieme-sacre-d-evangelisti,375623.php)

21/07/2008

Retour sur les 11ème Médiévales de Balaruc

c67da0617592f2e36511ce8d4213dc97.jpg

Les médiévales ont été ouvertes de nouvelle manière par Max Serres, le seigneur du jour et maire de la commune par une déclaration ainsi formulée : « Oyé, Oyé, gentes dames et preux seigneurs, que soit proclamé l’ouverture des festivités, messires, guerrois, damoiseaux, paysans, gueux, podingots, sortez vos atours de festoy, nous avons le grand honneur de fêter le 11ème an des médiévales de notre citadelles ! Pour les gosiers desséchés, la vinasse et la cervoise couleront à flot moult tavernes sont ouvertes, vous trouverez aussi bonnes pitances. Ripaillons, fratouillons, aucune corvée houleuse ne vous sera demandée…Alors festoyons et que l’olifant soit sonné ! » 300 balarucois en habits médiévaux, 13 troupes rassemblés pour une fête qui s’est annoncée par un gros orage vers 6h30. Le ciel lâchant des milliers de litres d’eau dans un énorme fracas de tonnerre et d’éclairs. Peut-être pour rappeler aux organisateurs qu’ils n’avaient jamais eu à pâtir des intempéries depuis 10 ans mais que pour cette édition les éléments voulaient eux aussi participer à la fête, juste en énorme clin d’œil ! Bien heureusement à l’heure ou tous les chevaliers, bourgeoises, princesses et autres gueux se sont rassemblés sur la place des 4 seigneurs, le soleil avait refait son apparition. Musiques traditionnelles celtiques des Claymor Clan à la tête duquel Archibald Mc Alister qui aime à citer un proverbe gaélique : « Là où il y a des sonneurs de cornemuse se regroupent les danseurs. » Peu de danseurs, mais une foule mêlant autochtones et touristes amusés et distrait par les multiples animations proposées sous les remparts du village millénaire. Potier, copiste calligraphe, sculpteur et forgeron aux milliers des soldats et armes d’époques ont donné l’envie ( ?) en tous cas l’impression à tous d’un retour en l’an de grâce 1210 époque du Seigneur local, Gui Chef de Porc !
78883ea35b074d6d7e242cd8865f5d42.jpg

Réunis autour du Max Serres et aux côtés des deux pêcheurs Jean-Marie Doire et Alain Barry, les deux nouveaux porteurs du Muge succédant à Julien Doire et David Carmona, Patrick Gueuze et Quentin Nougaret.
aba185e16b64038bd884cdc24ebf07a1.jpg

Donnant l’aubade dès potron-minet, la Chorale les Chants de Thau dirigé par Antoine Alleman ouvre les médiévales 2008.
2833148162a9e6a04d847d376251d1b4.jpg

Gueux parmi les gueux, impossible de les manquer toujours fidèles aux médiévales balarucoises.
8288c6587bd895f0cabc1ec9d67fb658.jpg

Le marché médiéval ouvert Klaus le sculpteur déjà à l’œuvre sous les premiers dards du soleil d’orage.
dffcc8037f3d8b23f618934eabbb168b.jpg

Une habitante déguisée en sorcière.

Marc Ayral

20/07/2008

Marché artisanal dans les circulades de Balaruc le Vieux

a19a7043017eb0bb4d8570037af8abfc.jpg

Ce Dimanche les circulades du Vieux village vont se transformer en un immense marché médiéval. Vous pourrez y trouver des produits authentiques. Les trente artisans qui «déballeront » vous présenteront leurs travaux. En promenant vous y rencontrerez : le savetier qui pourra vous creuser un sabot à votre pied. Le forgeron sera là pour, qui sait, vous fabriquer un outil ou une belle porte en fer forgé. Un tisserand vous proposera tissus et habits comme en l’an de grâce mil deux cent quarante quatre, vous pourrez aussi goûter la fameuse soupe médiévale de la taverne de maître Jacques. Tous les artisans vous attendent de 9h00 jusqu’en fin de journée, très tard !

Marc Ayral

Balaruc le Vieux : Deuxième jour de siège ! !

bf7977d31dece2dabe59ba6876bd9fdc.jpg

Suzerains et féaux, chevaliers et manants, se donnent rendez-vous aujourd’hui pour « assaillir » les remparts presque millénaires de Balaruc le Vieux.

13, c’est le nombre de troupes qui animeront «lou vielh vilatge» les organisateurs ont fait appel à des spécialistes de l'animation médiévale : le Copiste Calligraphe : Michel Redal, le potier Eudes. Le fabricant de balais : Didier Dussere, le sculpteur sur roche Ponnath, le forgeron Guy Moreau, la Gueule de Loup et l’étoile en panne : Jeux médiévaux pour enfants, la Compagnie du Paladin, la Compagnons de l’imaginaire chevaleresque, la Compagnie Passé Présent et ses très redoutables Gueux, la troupe Art musique loisirs (Harpe et marionnettes), les Chevaliers paladins et le Théâtre de l’écluse. Par ailleurs, fort nombreux sont les Balarucois qui mettent un point d'honneur à s'impliquer dans la fête : ainsi, héraut d'armes, piétons, bourreau, gentes dames et beaux seigneurs tiendront "honneste compagnie" aux acteurs professionnels.

Fête médiévale de Balaruc le Vieux programme d’aujourd’hui : • De 9H à 24H : Animations permanentes dans le village : Magie, Artisans, Métiers, Jeux, Campements, Chevaliers, combats…

Marc Ayral

19/07/2008

Médiévales de Balaruc le Vieux les 19 et 20 juillet 2008.

0fe84b6e6172376186d11c53332d1ee1.jpg

Les festivités 2008 de Balaruc le Vieux débutent ce samedi 19 juillet dans un éclat de lumière, de musique et de tradition. Deux journées qui seront placées sous le signe de l'histoire médiévale du village des remparts. La Fête médiévale est devenue au fil des éditions incontournable dans le calendrier des festivités du bassin de Thau. L'édition 2007 avait belle allure avec toutes ses nouveautés : nouvelles troupes de comédiens et de musiques traditionnelles. Cette année, la municipalité a souhaité faire encore un effort supplémentaire tant dans la qualité et le nombre des troupes –13 au total- que dans l’amélioration de l'accueil du public. Côté spectacle, même si certains regrettent le tournoi de joute médiévale, abandonné depuis 3 éditions, les comédiens et musiciens présents sous les remparts associés aux balarucois en habits médiévaux permettront aux visiteurs de donner à cette fête toute la spontanéité et la joie espérées par les organisateurs. Les associations du village seront mises à contribution notamment par la tenue de bodegas et guinguettes permettant de se rafraîchir et de se restaurer. Bien sûr, le Muge de Balaruc le Vieux, l’animal totémique du village sera de la fête. Il sortira montrer ses plus belles écailles, samedi et dimanche lors des deux défilés prévus. La fête médiévale s'achèvera comme elle a commencé dans un éclat de lumière par une soirée pyrotechnique toujours très attendue et une des plus belles du littoral. La fête de Balaruc le Vieux, à ne manquer sous aucun prétexte !

Ces soir au programme : De 20H à 24H : Marché Artisanal, Place Lucien Assié à 22H défilé médiéval autour du vieux village avec la population en habits médiévaux entourant « le Muge » et animé par les troupes musicales Claymor Clan, les compagnons de l’imaginaire chevaleresque, à 22H45 : Spectacle théâtral comique « Le dit des perdrix » suivi de jonglages
et de feux - Place du Jeu de Ballon.

Marc Ayral

06/01/2008

Bonne année 2008!

d7f003f80aa6f4a4de81c6b3772b07a5.jpg

Comme ces chevaux camarguais lors de la fête du cheval 2007 à Balaruc, nous voilà sur la ligne de départ de l'an 2008, c'est l'heure de dire :

Bonne année à vous toutes et à vous tous qui comme moi passez un peu ou beaucoup de votre temps à bloguer sur Midiblog.

Bonne année aussi à vous de plus en plus nombreux qui venez visiter Paroles de Balaruc. Après des mois consacrés essentiellement au débat autour des élections présidentielles, ce blog s'est recentré sur la vie locale à Balaruc. Normal!

De nouveaux lecteurs locaux sont donc venus prendre connaissance des infos ou des archives de la chronique de la vie de notre village sur les 7 dernières années. Rare pour un blog...

L'élection municipale devrait permettre de rendre compte et d'observer voire de participer au débat qui j'espère de tardera pas à s'instaurer.

En attendant que le ban soit ouvert et que chacun des prétendants se dévoile enfin, je vous présente tous mes voeux de santé, d'amour et de réussite dans vos projets.

Marc Ayral

01/01/2008

Voeux 2008 de Ségolène Royal



Marc Ayral

30/12/2007

Toujours à l'écoute de Ségolène

Intéressante extrait de l'interview, sans concession, de Ségolène Royal lors de l'émission "On n'est pas couché".
Précisions, analyses, sur la campagne des présidentielles. Et pour l'avenir...



Marc Ayral

11/11/2007

Le PS est mort!

Dur, dur en en ce moment de se dire de Gauche et à plus forte raison socialiste. Les défaites électorales ont cela de redoutables qu'elles mettent en évidence comme une houle de novembre les esprits chagrins, les revanchards, les idéologues d'un autre siècle. En bref, tout ceux qui font perdre la Gauche depuis 95 parlent beaucoup. Pas d'eux, non, ce ne peut être de leur faute...Jospin, Allègre, Hollande, Fabius, Buffet, Besancenot,Voynet,Chevènement,Mélenchon, et bien d'autres encore sont sûrs de leur fait. Aucun ne peut imaginer un seul instant qu'ils pèsent très lourd dans la balance des défaites successives. Alors le militant, le citoyen tout simplement se retrouve en deuil de projet, en deuil de leader, en deuil de sens à donner à son envie de changement.

La Gauche, sans vouloir faire de la philosophie de bazar, n'arrive pas à trouver de nouvelles idées. Elle n'arbitre pas définitivement entre l'idéologie marxiste et une social-démocratie mollassonne. Alors le boulevard des pragmatismes de droite et de gauche et largement ouvert, avec ce que cela peut avoir de bon et de trés destructeur. Sarkozy prouve au quotidien que personne à Gauche n'est audible. Le PS est mort de fait. Au lendemain des Présidentielles, ceux  dont je suis, qui réclamaient un Congrès de refondation n'ont pas été entendus. La petite tactique électorale des municipales est plus forte. Quand je dis que le Ps est redevenu la sfio des heures les plus sombres ce n'est même pas polémique, c'est hélas bien réel. A tous les niveaux, section, fédération, élus notabilisés, parti, rien de nouveau ne se construit. On prépare les élections locales comme si de rien n'était, reproduisant des schémas métastasés virulants et destructeurs.

Attendant le résultat des élections locales, le PS et ce qui reste des groupuscules moignons de Gauche :MRC, PRG, Verts, PCF, les potentats locaux se disent qu'après tout s'il sont réélus, c'est bien cela l'essentiel. Peut-être à la faveur d'un revirement de l'opininon suite à un automne social chaud, se espèrent-ils que finalement le baume électoral permettra de cicatriser la plaie? Tout cela masquera gentiment l'essentiel. Quelle société veulent les citoyens de Gauche au 21ème siécle? J'en reste là et réponds : Que seuls des états généraux de TOUTE la Gauche, et sans tabou jusqu'au Centre devrait permettre d'entrevoir une esquisse de réponse à cette question me semble t-il fondamentale. Le PS est mort! Vive la Gauche nouvelle est unie. L'espoir fait vivre...Reste à lui donner un nouveau nom : Parti Démocrate?...Le fond d'abord!

Marc Ayral

20:54 Publié dans Politique | Lien permanent | Commentaires (5) | Tags : PS, marc ayral, balaruc, Gauche

11 Novembre : Hommage à Georges Ayral

Un conflit comme la guerre de 14/18 vint faucher les forces de la jeunesse du début du 20ème siècle. Mon grand-père était de cela, cette simple photo de son carnet militaire et sa de Croix de Guerre, comme seul et pourtant émouvant souvenir. Georges est mort en 1938 des suites des blessures qui le rongèrent depuis 1917. Mort pour la France et pourtant son nom ne figure pas dans la longue liste des sétois "Morts pour la France" dans le hall de la mairie du côté de la rue Paul Valéry. Merci à Georges Ayral, héros sans le vouloir, père de famille aimant et attentionné si vite parti, son fils, Marcel -mon père - eu toute sa vie durant à porter, à son tour, une autre blessure celle de la disparition de son père alors qu'il avait 15 ans.

 

Merci à Georges Ayral