Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/02/2002

Henry Parramon : “ Mes 30 ans de carrière, c’est au pays que je tiens à les fêter ! ”

medium_blvx-parramon.jpgBeaucoup de balarucois et de sétois connaissent bien Henry Parramon. Peut-être l’ont-ils perdu de vue, mais sans doute ils se souviennent qu’il est un musicien, trompettiste et chef d’orchestre, ami de Boby Lapointe et de Brassens.
Henry Parramon, grand spécialiste de musique baroque est enfant de Balaruc le Vieux. Il le clame haut et fort. Ses fréquents passages dans la maison familiale, en plein cœur du vieux village, lui donnent de maintes occasions de se ressourcer. Cette année Henry la souhaite exceptionnelle. A bras le corps, à plein poumon, dirait le trompettiste, Henry veut donner à ses 30 de carrière une couleur exceptionnelle. Jouer pour le public héraultais et particulièrement pour tous les balarucois. C’est ici qu’il a appris la musique, c’est ici qu’il veut faire entendre les accents de sa trompette naturelle. Le bon plaisir d’Henry Parramon pour étonner et satisfaire les mélomanes du Pays de Thau. 30 ans qu’il souffle éperdument dans son instrument. Il devient après sa formation dans les conservatoires de Montpellier et à l’école Normale de Musique de Paris, professeur et parallèlement concertiste international. Son premier concert il le donne à la salle Cortot à Paris en mai 1972. A partir de cette date il ne cessera de jouer, d’apprendre et d’animer des festivals avec passion et souffle ! En 1983 il fonde l’Académie internationale de musique baroque à Pèzenas. En 1990, les Bourbonnais l’accueillent et lui confient la direction de la Philharmonie de Moulins avec qui il enregistre un disque : “ de Gershwin à Boby Lapointe ”. Musique baroque, chanson française, poésie et jazz pourraient résumer l’éclectisme du talent d’Henry Parramon. Chef d’orchestre il avait comme dessein la création d’une Philharmonie du Bassin de Thau. Il l’a proposée à tous les maires : mais las, aucun ne lui a répondu. Pourtant Henry Parramon connaît les partitions sur le bout de la baguette… Alors Henry Parramon à l’occasion de quelques jours de vacances dans son Midi natal, reprend son bâton de pèlerin. Sa ténacité finira par convaincre un édile du bien fondé de son projet. En espérant que “quelque chose se passe ” il joue avec son ami et talentueux organiste Jean Michel Louchart. Ensemble ils gravent un prochain disque qui retracera son parcours de trente années de musique. Henry à la trompette, Jean Michel à l’orgue pour des œuvres de musique sacrée, interprétations d’œuvre de Bruckner, Hovhaness, Delerue, St Saëns, Verdi, etc. Ce disque qui paraîtra en avril sera le viatique de ses prochains concerts. Mais le projet qui lui tient le plus a cœur et de jouer à Balaruc le Vieux à l’occasion de la fête médiévale. Si cela est confirmé, la municipalité devrait donner, ainsi, à un enfant du pays l’occasion d’exprimer sa créativité sous les voûtes de l’église St Maurice.