Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

21/07/2008

Retour sur les 11ème Médiévales de Balaruc

c67da0617592f2e36511ce8d4213dc97.jpg

Les médiévales ont été ouvertes de nouvelle manière par Max Serres, le seigneur du jour et maire de la commune par une déclaration ainsi formulée : « Oyé, Oyé, gentes dames et preux seigneurs, que soit proclamé l’ouverture des festivités, messires, guerrois, damoiseaux, paysans, gueux, podingots, sortez vos atours de festoy, nous avons le grand honneur de fêter le 11ème an des médiévales de notre citadelles ! Pour les gosiers desséchés, la vinasse et la cervoise couleront à flot moult tavernes sont ouvertes, vous trouverez aussi bonnes pitances. Ripaillons, fratouillons, aucune corvée houleuse ne vous sera demandée…Alors festoyons et que l’olifant soit sonné ! » 300 balarucois en habits médiévaux, 13 troupes rassemblés pour une fête qui s’est annoncée par un gros orage vers 6h30. Le ciel lâchant des milliers de litres d’eau dans un énorme fracas de tonnerre et d’éclairs. Peut-être pour rappeler aux organisateurs qu’ils n’avaient jamais eu à pâtir des intempéries depuis 10 ans mais que pour cette édition les éléments voulaient eux aussi participer à la fête, juste en énorme clin d’œil ! Bien heureusement à l’heure ou tous les chevaliers, bourgeoises, princesses et autres gueux se sont rassemblés sur la place des 4 seigneurs, le soleil avait refait son apparition. Musiques traditionnelles celtiques des Claymor Clan à la tête duquel Archibald Mc Alister qui aime à citer un proverbe gaélique : « Là où il y a des sonneurs de cornemuse se regroupent les danseurs. » Peu de danseurs, mais une foule mêlant autochtones et touristes amusés et distrait par les multiples animations proposées sous les remparts du village millénaire. Potier, copiste calligraphe, sculpteur et forgeron aux milliers des soldats et armes d’époques ont donné l’envie ( ?) en tous cas l’impression à tous d’un retour en l’an de grâce 1210 époque du Seigneur local, Gui Chef de Porc !
78883ea35b074d6d7e242cd8865f5d42.jpg

Réunis autour du Max Serres et aux côtés des deux pêcheurs Jean-Marie Doire et Alain Barry, les deux nouveaux porteurs du Muge succédant à Julien Doire et David Carmona, Patrick Gueuze et Quentin Nougaret.
aba185e16b64038bd884cdc24ebf07a1.jpg

Donnant l’aubade dès potron-minet, la Chorale les Chants de Thau dirigé par Antoine Alleman ouvre les médiévales 2008.
2833148162a9e6a04d847d376251d1b4.jpg

Gueux parmi les gueux, impossible de les manquer toujours fidèles aux médiévales balarucoises.
8288c6587bd895f0cabc1ec9d67fb658.jpg

Le marché médiéval ouvert Klaus le sculpteur déjà à l’œuvre sous les premiers dards du soleil d’orage.
dffcc8037f3d8b23f618934eabbb168b.jpg

Une habitante déguisée en sorcière.

Marc Ayral

20/07/2008

Marché artisanal dans les circulades de Balaruc le Vieux

a19a7043017eb0bb4d8570037af8abfc.jpg

Ce Dimanche les circulades du Vieux village vont se transformer en un immense marché médiéval. Vous pourrez y trouver des produits authentiques. Les trente artisans qui «déballeront » vous présenteront leurs travaux. En promenant vous y rencontrerez : le savetier qui pourra vous creuser un sabot à votre pied. Le forgeron sera là pour, qui sait, vous fabriquer un outil ou une belle porte en fer forgé. Un tisserand vous proposera tissus et habits comme en l’an de grâce mil deux cent quarante quatre, vous pourrez aussi goûter la fameuse soupe médiévale de la taverne de maître Jacques. Tous les artisans vous attendent de 9h00 jusqu’en fin de journée, très tard !

Marc Ayral

Balaruc le Vieux : Deuxième jour de siège ! !

bf7977d31dece2dabe59ba6876bd9fdc.jpg

Suzerains et féaux, chevaliers et manants, se donnent rendez-vous aujourd’hui pour « assaillir » les remparts presque millénaires de Balaruc le Vieux.

13, c’est le nombre de troupes qui animeront «lou vielh vilatge» les organisateurs ont fait appel à des spécialistes de l'animation médiévale : le Copiste Calligraphe : Michel Redal, le potier Eudes. Le fabricant de balais : Didier Dussere, le sculpteur sur roche Ponnath, le forgeron Guy Moreau, la Gueule de Loup et l’étoile en panne : Jeux médiévaux pour enfants, la Compagnie du Paladin, la Compagnons de l’imaginaire chevaleresque, la Compagnie Passé Présent et ses très redoutables Gueux, la troupe Art musique loisirs (Harpe et marionnettes), les Chevaliers paladins et le Théâtre de l’écluse. Par ailleurs, fort nombreux sont les Balarucois qui mettent un point d'honneur à s'impliquer dans la fête : ainsi, héraut d'armes, piétons, bourreau, gentes dames et beaux seigneurs tiendront "honneste compagnie" aux acteurs professionnels.

Fête médiévale de Balaruc le Vieux programme d’aujourd’hui : • De 9H à 24H : Animations permanentes dans le village : Magie, Artisans, Métiers, Jeux, Campements, Chevaliers, combats…

Marc Ayral

22/07/2007

Médiévales de Balaruc 2007 : Aga la sorcière

medium_sorcière2.JPG
Volant de village en village à califourchon sur son manche à balai, Aga la sorcière sera présente comme lors des deux précédentes éditions des Médiévales balarucoises aux pieds des remparts. Confiant aux badauds qui le souhaitent le secret de leur avenir, Aga, gentille sorcière méfiez-vous quand même, qu’on dit, aussi, sorcière bien aimée et tout de même une sorcière dans ce qu’elle de plus magique mais aussi de plus inquiétant. Rompue aux arts divinatoires, Aga est spécialiste de tarot et de la voyance en tout genre : boule, pendule, talisman, elle est capable comme ses devancières médiévales d’administrer potions et purges. Légendes et contes n’ont que peu de secret pour elle. Les enfants et bien des parents l’écoutent fascinés par son verbe qu’elle qualifie d’art « déliratoire » ! Et puis, il n’y a pas si longtemps, dans chaque habitation, une sorcière n’était-elle pas accrochée en guise de porte bonheur ? Mais Aga prend très au sérieux sa philosophie : « De nos jours, l'humain a oublié les possibilités que lui offrent la nature. Seul le monde rationnel prévaut. Heureusement, les traditions de sorcellerie se perpétuent de bouche à oreille. » Redevenant Liliane la comédienne, dans un sourire : « Je joue !…Quoique ! » conclut-elle dans un éclat de rire sardonique… !

Médiévales de Balaruc : Aga la sorcière toute la journée du dimanche 22 juillet

Marc Ayral

21/07/2007

Ouverture des médiévales 2007 de Balaruc le Vieux

medium_Ouverture_des_Médiévales_2007-muge_et_Gueux.JPG
Les Médiévales de Balaruc le Vieux débute ce samedi 21 dans un éclat de lumière, de musique et de tradition. Deux jours placées sous le signe du moyen-âge. Pour Jean Garcia l'adjoint à l'animation. "L'édition 2007 a belle allure j’espère que nous aurons su allier de nouvelles animations avec celles qui ont fait le succès de nos Médiévales, comme les indispensables gueux et les troupes de musiques traditionnelles venues de toutes part. » medium_Ouverture_des_Médiévales_2007-Compagnie_paladin.JPGLe défilé du samedi soir sera écourté car « le parcours était trop long et les spectateurs qui ne souhaitaient pas y participer s’impatientaient sur la place en attendant son retour » précise l’élu. C’est une quinzaine de troupe qui, en plus des bénévoles des associations du village, animeront la fête : Côté musique les cornemuses de Claymor clan, les airs traditionnels de Coriandre et des Troubadours de Provence égayeront l’évocation médiévale. Les troupes d’animations soit au total 80 comédiens permettront aux visiteurs de se replonger au temps du « bon » roi St Louis et de Raimon IV de Toulouse le medium_Ouverture_des_Médiévales_2007-Gueux2.jpgseigneur occitan. Artus : Feu présentera son Théâtre de Lumière, Dans l’oeil du Compas expliquera l’architecture du temps des bâtisseur de cathédrale, les Gueux de Passé-Présent poursuivront les petits enfants, le forgeron dit « l’Heaume de Fer » soufflera sur la braise, les tisseuses de Tirelaine et leur métier à tisser proposeront leur d’apprendre à « filer doux », les Chevaliers de l’ordre des 4 vents, installeront leur campement de chevaliers, Aga la Sorcière en siseuse de bonne aventure, FouLoc le Bouffon en fou du roi, Les Enchanteurs de l’An Mil et leur roulotte du vieux sage, la Compagnie du Paladin avec ses jeux médiévaux qui

medium_Ouverture_des_Médiévales_2007-musique.jpg
permettront notamment aux enfants de jouer autrement que devant leur jeu vidéo préféré. La fête médiévale s'achèvera comme elle a commencé dans un éclat de lumière par une soirée pyrotechnique parmi les "Mille est une étoile". Bien sûr, l’animal totémique local sera présent : Le Muge de Balaruc ou lo mujol de Balaruc en occitan. Comme il se doit il ouvrira les défilés de samedi et de dimanche et les balarucois s’exclameront « Cantem ensem lo mujol de Balaruc, que l’en quilhat a la gleisa del truc » qui se traduit par « medium_Ouverture_des_Médiévales_2007-tirelaine.JPGChantons ensemble le Muge de Balaruc , celui que nous avions perché en haut de l’église du Truc »

Marc Ayral

20/07/2007

Le Claymon Clan aux Médiévales

medium_claymor_clan2.jpg

Le Claymor « Clan » comme on disait autrefois du temps des Mac Crimmon. Le Clan désignant la famille. Nos Claymor ne sont pas une famille mais une amical groupe de joueurs de cornemuses des Highlands (Ecosse) composée de 6 sonneurs et de 3 percussionnistes : Les créateurs du groupe sont Archibald G. McAlister de nationalité écossaise, 30 ans de cornemuse, le pipe major : Joe MacLean, nationalité canadienne, 28 ans de cornemuse, le drum major : Jean Yves Boedec. Breton-français. Le Claymon Clan est un véritable « pipe ban » écossais installé depuis 5 ans dans le sud de la France.

Le répertoire est à la fois celui du pipe-band écossais classique, comme des marches traditionnelles et s’enrichit aussi d’airs bretons, irlandais, galiciens ou issus du répertoire de danses de la renaissance française. Provenant d’horizons divers (Ecosse, Canada, Bretagne, et du Sud de la France), les autres musiciens sont réunis autour du son envoûtant de la cornemuse, et de son répertoire celtique. Archibald G. McAlister précise que « L’objectif du groupe est bien sûr de faire découvrir (ou redécouvrir) la musique écossaise, et plus largement celtique, sur des instruments typiques de la culture celtique ; la grande cornemuse d’Ecosse. Au-delà de la musique seule, notre formation met l’accent sur l’héritage que les peuples celtiques ont laissé dans la culture universelle, notamment linguistique puisque certains membres du Claymor Clan parlent breton, gallois ou gaëlique. »
Le groupe se produit en tenue traditionnelle de pipe band écossais : kilt, sporran, glengarry. Archibald invite les balarucois en citant un dicton écossais en gaélique qui dit : « Far am bi na pìobairean is ann a bhios na dannsairean! Là où il y a des sonneurs de cornemuse se regroupent les danseurs. »

Médiévales de Balaruc : Samedi 21/07 à partir de 22h00 et dimanche 22/07 à partir de 10h00.

Marc Ayral

16/07/2007

Les Chevaliers de l’Ordre des 4 vents font le siège de Balaruc

medium_Les_chevaliers.JPG

Nous sommes en 1209. A l’appel du Pape Innocent III qui a décidé d’en finir avec l’hérésie Cathare, une armée croisée venue du Nord entre en Languedoc et menace les cités de la province. L’impétueux vicomte de Béziers, Roger Trencavel, brûle d’en découdre, tandis que Raymond VI de Toulouse rêve encore d’éviter l’affrontement. Est-il encore possible de calmer les impitoyables inquisiteurs et surtout Simon de Montfort, le redoutable chef de l’armée croisée. Gui Chef de Porc le Seigneur balarucois rallie les Albigeois. C’est en ces temps très incertains et en ce lieu que Les Chevaliers de l’Ordre des 4 vents ont choisi d’installer leur campement médiéval.
De 2 à 20 combattants s’affrontent de façon spectaculaire en variant les armes et les techniques. Les armes, heaumes et boucliers en acier rendent les combats très réalistes en restituant une ambiance sonore crédible.(Epée, hache, medium_Les_chevaliers2.JPGmasse d’armes, pique, dague, guisarme …)Duels judiciaires, escarmouches, bataille rangée, leçon d’armes donnée par le Maistre d’armes vont se succéder devant des spectateurs ébahis !Le camp des Chevaliers de l’Ordre des 4 vents est un lieu vivant occupé par la troupe.
L’ambiance y est joyeuse, mais des altercations peuvent survenir. Lieu d’improvisations et de restauration pour nos comédiens-cascadeurs, le camp donne un relief supplémentaire aux reconstitutions. Tous les combats sont réalisés au plus proche de la réalité historique. L’étude des manuscrits anciens a permis de faire une synthèse des écoles allemandes et italiennes et de proposer au public des combats «historiques». Des centaines d’heures de recherches donnent à cette escrime «archéologique» un relief particulier.

Médiévales de Balaruc : Dimanche 22 juillet toute la journée

Marc Ayral

24/02/2007

Le Club des remparts s’est réuni en assemblée générale

medium_BlVx-AG_club_des_remparts.jpgPlus de 135 adhérents, présents ou représentés, ont assisté à l'Assemblée Générale qui s'est déroulée le 17 février 2007 à la salle polyvalente. Devant une assistance nombreuse le président, Aimé Clément a tenu à rappeler que « Notre club n'est pas une association réservée aux personnes âgées, mais ouverte à toutes celles et tous ceux qui souhaitent travailler avec nous dans un bon état d’esprit » Il a complété en indiquant que : « Les deux assemblées qui gèrent le club, se référent à l'adage « aide-toi le ciel t'aidera. » Constat : notre exercice a permis d'obtenir, pour 2006, un bilan positif sur les plans des activités, du budget et des effectifs. Dans ce dernier domaine, le nombre d'adhérents ne cesse de progresser et de se diversifier en tranches d'âge. Cet engouement est dû au bouche à oreille. Preuve de notre réussite. Si notre budget est en équilibre, il le doit à une gestion stricte et minutieuse des subventions et surtout de la manne provenant de la générosité des joueurs du loto. Les activités du club sont multiples et variées. Elles sont conformes aux aspirations des adhérents. Ceux-ci ont la possibilité de se retrouver les mardis et vendredis de chaque semaine pour se livrer respectivement à des occupations ludiques et au loto. » Par ailleurs, Le Club des remparts propose aussi activités culturelles et touristiques. Le président a regretté que : « Nos ambitions sont limitées par: le manque de disponibilité de salles municipales. » Enfonçant le clou, après que Jean Montagut, adjoint au maire, est promis, prochainement, une salle aux « dimensions de vos prétentions associatives », le président du club a conclu par : « Si l'avenir appartient à la jeunesse, il ne faut pas oublier que le présent est assuré en grande partie par les actifs et les retraités. Ignorer ces deux catégories d'âge serait méconnaître ces administrés. »

Pour tout renseignement, Le Club des Remparts. Tél.: 0467188309 ou 0683587934

28/11/2006

Parramon et Louchart en concert

Le trompettiste balarucois, Henry PARRAMON, bien connu des mélomanes pour l’originalité de ses concerts, donnera un récital Trompette et Orgue, dans le cadre de la « Fête des Lumières de Lyon 2006 » le dimanche 10 décembre à 18h, en la Basilique Notre Dame de Fourvière. Au programme nous pourrons entendre des œuvres de G.F. Haendel : The Trumpet Shall Sound (extrait du Messie), de A. Bruckner: Ave Maria De Georges.Delerue : Cantate. Pour orgue seul, des oeuvres de Ernest Chausson : Vêpres des Vierges et de César Franck : le Choral en La mineur. Trois œuvres d’Henry Parramon seront jouées ce jour là : Je Vous Salue Marie, suivie d’une improvisation, Laudes pour trompette solo et une création dédié à Monseigneur le Cardinal Philippe BARBARIN : Notre Dame de Fourvière. Il sera accompagné à l’orgue par son ami, Jean Michel LOUCHART, titulaire du Grand Orgue de l’Eglise Saint Marcel à Paris. concert sera commenté et l’entrée est gratuite.

Marc Ayral ©

21/08/2006

Parramon chez les Déus

medium_blvx-parramon-chez-deus.jpgDimanche 20 août : Parramon chez les Déus.

Récital entre amis et vieux Balarucois. Chaude soirée estivale, grillades, vin rosé de Thau. La vrai vie! Baraquette balarucoise pour écouter du Ferrat, du Lapointe et du Brassens. C'est bien cela l'esprit des copains d'abord!

Marc Ayral ©