Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

05/04/2007

Blog-Média-Presse : Un partage du pouvoir "aux couteaux"!

C'est drôle comme, le nez dans le guidon, certaines choses me semblent futiles! Un ami me dit : "Pourquoi mélanges-tu les infos locales avec ton soutien à la candidature de Ségolène? Ne devrais-tu pas faire un deuxième blog?" J'avoues que je m'étais jamais posé la question. Certains, en plus de leur livraison habituelle, s'amusent en plus à parodier des blogs en se cachant sous des pseudos. D'autres, le leur ne leur suffisant pas, ont un blog pour ceci, puis pour cela, voire pour 1 jour ou 1 heure particulière. Ca frétille fort dans la blosphère. Le 5ème pouvoir décrit par le balarucois Thierry Crouzet s'installe avec force, inéluctablement.

En réfléchissant à quelques éléments de réponses à la question de mon ami. Je me suis dit que finalement mon postulat me convenait. C’est prétentieux, peut-être, mais je m’explique. Comme lors de l’apparition de tous les nouveaux médias depuis le début des années 80. Il y a toujours eu des apprentis sorciers qui pensaient en tirer profit, avantage, ou notoriété. On se souvient des débuts de la CB ou des radios dites « libres ». En fait, à chaque fois, il y avait un désir d’expression objectif mais une contrepartie souvent calamiteuse. L’humain est ainsi fait ! C’est pourquoi, pour faire court, j’apprécie avec modération les blogs dont les auteurs ne dévoilent pas leur identité. Mon parti pris est donc d’apparaître tel que je suis dans son « entièreté » si j’ose dire. Hors la sphère privé, le jardin secret, l’action d’une femme ou d’un homme responsable vis à vis de ses contemporains doit être claire et sans faux semblant.

On voit bien depuis quelques mois la peur que suscite pour le 4ème pouvoir ce nouveau média qui est capable d’être plus réactif, plus complet et surtout plus proche du public. Certes les dérives sont connues. Mais quand on voit la capacité de certains blogeurs à informer avec talent et pertinence, on comprend que les « pros » soient dans l’inquiétude. Et puis, pour conclure, il est tellement difficile d’accepter de partager son « pouvoir ».



Marc Ayral ©

21/02/2007

"Paroles de Balaruc" a 1 an !

medium_AYRAL.jpgParoles de Balaruc a 1 an! Le 23 février, précisemment!

Cela fait 1 an que je vous propose ma prose sur la toile ! Au début, le simple projet de mettre en ligne tout les articles ou archives d’articles que je rédige depuis juillet 2001 pour ML en tant que correspondant de Balaruc, puis bien vite votre intérêt m’a amené à ouvrir l’horizon vers mes engagements politiques. Certes ce fabuleux outil, nombreux sont ceux à le qualifier de narcissique, je veux bien le concéder, a une extraordinaire qualité il permet à tous ou presque d’accéder à l’Expression. 30.000 visiteurs en 1 an pour un blog local c’est un début intéressant. Certes on est bien loin du succès de Jean-Paul Brighelli ou de Pierrot le Zygo qui dans des registres très différents ont un « blogorat » très nombreux et fidèle. Mais, comparons ce qui est comparable. La communauté enseignante apprécie de confronter ses idées sur Bonnet d’Ane et chacun, vous, moi et sûrement le curé du village allons nous acoquiner sur le blog de Pierrot !
Mon militantisme politique date des jours de mon adolescence où j’ai milité à la JOC puis au PSU et à la CFDT fin des années 70. Avant de créer le GASAL en 1980 et d’adhérer ensuite au PS. Dans ces décennies là, existaient seulement, le tract, l’affiche…Puis Radio C’est Toi à Sète (comme radio libre), puis quand le grand quotidien régional le voulait bien quelques communiqués nous permettaient de faire valoir nos idées de socialistes. Internet et particulièrement les blogs apportent à ceux qui ont quelques choses à partager l’interactivité qu’aucun média ne peut, ne saura mettre en place avec autant d’efficacité. Un sujet intéresse, émeut, choque ou révolte et vous recevez des commentaires, illico ! L’autre jour j’entendais dans la bouche d’un copain journaliste : « les blogs c’est de la c… » En discutant un peu, j’ai compris que pour lui c’était en fait un peu de son 4ème pourvoir qui lui échappait. Car la pleine liberté que confère internet, avec ses nombreux travers, nous donne néanmoins à nous « vrais gens » une force militante et citoyenne que des spécialistes qualifient déjà de 5ème pouvoir. Faut savoir l’utiliser avec autant d’âme et de passion que lorsque adolescent les idéaux de Liberté et de Justice nous animent. Merci à Midiblogs et à son animateur Michel Pélamourgue d’avoir su détecter opportunément la nécessité pour le Groupe des Journaux du Midi d’ouvrir ce grand espace de débats, d’information, de dérision et de Culture. A bientôt de vous lire sur Paroles de Balaruc !

Marc Ayral ©