Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/07/2007

Mouvements d'éléphants

Noms d'oiseaux échangés et mouvements d'éléphants... Pour l'instant, la rénovation du PS tourne au vinaigre. Après DSK la semaine dernière, c'est au tour de Laurent Fabius de quitter prochainement le Bureau national, l'instance de direction du parti. "Il faut renouveler", a affirmé le député de Seine-Maritime jeudi matin. Il a précisé qu'il entendait cependant "rester très actif" au sein parti, soulignant qu'il n'était "pas du tout anti-partis". Dans un entretien au Monde daté de jeudi, l'ancien Premier ministre s'était défini comme "un sage actif" et s'était déclaré "préoccupé par l'atmosphère délétère qui règne parmi les dirigeants socialistes" (à qui la faute?), souhaitant se "tenir à l'écart des déclarations quotidiennes contradictoires". L'ancien Premier ministre a indiqué qu'il "proposerait" pour lui succéder Guillaume Bachelay, l'un de ses jeunes collaborateurs. Ouf nous soemmes rassurés!

La semaine dernière, Dominique Strauss-Kahn a précisé que cela "ne l'amuse plus" de "passer deux heures pour savoir où on va mettre la virgule sur un communiqué que personne ne lira". Certes! "Il vaut mieux laisser la place à des jeunes responsables qui pourront ainsi acquérir une expérience politique et se préparer à représenter le PS de demain", a-t-il ajouté. Selon Jean-Michel Apathie, DSK aurait indiqué que ce départ interviendrait "à la rentrée". Précision sur laquelle son entourage a mis un bémol en assurant qu'aucune date n'avait été fixée et que ce sera "quand la question se posera, peut-être à la rentrée" ou plus tard! On vraiment re-rassurée. Le PS se refonde mais très très lentement! Les militants jugeront en temps utiles!


Réfonder, Maintenant!

Marc Ayral

03/07/2007

C'est reparti comme en 2002?

Décidément le PS a du mal avec la défaite! En 2002, rien ou presque n'a été fait pour changer la donne interne. Pire les écuries "pachydermiques" ont été confortées. Pire que pire, certaines se sont permises d'aller à l'encontre de la majorité du Parti sans que pour cela des comptes leur aient été réclamés. On a vu même, les "cryptos-communistes" viscéraux aller tenir tribune commune avec l'extrême Gauche, jouer à plus de Gauche me va bien au teint.

Aujourd'hui 5 ans après c'est reparti comme en 2002, Mélenchon, mélenchonne, Fabius joue du Fabius du meilleur niveau, Emmanuelli emmanuellise, Bref, le top du top venant de leaders socialistes qui n'ont cure de ce qui s'est passé à l'occasion de ces 2 échéances présidentielles. Là-dessus, le mini psychodrame du couple Royal-Hollande a défrayé la chronique people et nous voilà dans de beaux draps!
François Hollande, a attisé les braises des anti-royalistes. Curieux mais c'est ainsi. Donc on va attendre gentiment plus d’un an avant d'envisager de réformer quoique ce soit. J'en viens à penser que les défaites n'ont pas été assez sévères. Il est vrai que chaque notable du Parti a retrouvé son siège douillet de Député alors se disent-ils "le Parti passe après..." et "Charité bien ordonnée..."

Face à ce mic-mac pitoyable, où l'on découvre l'hallali pathétique contre Ségolène Royal, les militants sont chagrinés. Mais ils ne perdent pas le sens politique. Certes la phrase de Ségolène sur le Smic à 1500€ en a déboussolé plus d'un, mais ils savent bien que seule Ségolène Royal est porteuse d’un changement radical dans la pratique politique, dans les idées, dans le re-fondement indispensable du Parti Socialiste et au-delà de la société française.

Nous patienterons, donc, puisque c'est une grande qualité en politique. Mais les militants ne se tromperons pas quand viendra l'heure de choisir. Comme lors du vote du 16 novembre 2006 qui l'a sans conteste amené à représenter la Gauche à la Présidentielle 2007! En 2008, sera la fin de 6 ans de la balkanisation socialiste. J'espère!

Marc Ayral

13/09/2006

Zéro! Laurent, tu nous endors...

medium_zero_pour_fabius2.jpgZéro Laurent, Zéro...
Décidémment, interrogé sur le mini-traîté proposé par Sarkozy, Laurent Fabius a selon moi bien répondu, mais il a bien vite tout gâché et il ne peut pas s'empêcher de griffer sa concurrente à l'investiture mais néanmoins camarade Ségolène. C'est pire qu'un baillement, il ne peut le réprimer.
Hier, j'ai entendu un socialiste s'exclamer : "Zéro, Laurent tu nous endors. En matière de contorsion doit-on te rappeler les tiennes point par point tout le long de ta déjà trés longue carrière...
Laurent tu nous endors...Tu ferais mieux de te reposer un peu, un petit somme te ferai le plus grand bien...Laurent et si tu dormais un peu...Nous on veille c'est plus sûr!..."

Marc Ayral ©