Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

06/07/2007

Voeux Pieux!

La campagne des municipales a commencé à Balaruc le Vieux comme sur Thau : A Frontignan, l'ump Michel Ferrier est candidat, son collègue de parti Gille Phocas l'est à Mèze. A Sète, François Liberti l'ex-député communiste a déclaré sa candidature. D'autres candidats, dont Pierre Bouldoire, PS, attendront certainement l'automne pour se déclarer.

A Balaruc le Vieux, donc, traditionnellement les candidats sont sans étiquettes et les têtes de liste rassemblent des femmes et des hommes d'horizon divers, comme on dit! 4 candidats sont aujourd'hui officieusement déclarés : Alain Herrada, Jean-François Durantin, Richard Garcia-Thierry Lesieur et le maire sortant Max Serres. Pour l'heure tout se passe dans l'arrière boutique. Les uns et les autres rencontrent des personnes susceptibles d'intégrer leur liste à force dose d'arguments vantant les mérites de tels ou tels. Le petit ballet démocratique habituel d'avant municipales. Le débat est encore bien loin de commencer, c'est plutôt une bataille de position auxquel nous assistons.

Les fêtes locales seront, sans doute un moment fort, de dialogue, de tractation, de ralliement ou de reniement. Les discussions porteront plus sur la tactique que sur le fond. Le diagnostic est pourtant là : Environnement dégradé, urbanisme débridé, pas de vision à 12 ans, pas de services de proximité, petite enfance, jeunesse, quasiment pas d'infrastructures sportives ou culturelles etc., etc.

Souhaitons que le débat s'engage sur le fond et que les ralliements viennent ensuite. Voeux pieux dis-je! A suivre.

Marc Ayral

26/05/2004

Déjeuner sur l'herbe

A la manière des pescalunes, le déjeuner au pré des associations s'est déroulé ce samedi sous les tamaris de l'ancien camping "enfangatch".

A l'initiative de Jean Garcia, l'adjoint à l'animation et des associations du village aux remparts, ce pique-nique placé sous le double signe de la bonne humeur sans modération et des coteaux du Languedoc avec, a donné l'occasion d'entretenir ou de renouer la convivialité à la façon des baraquétaïres saint-clairiens! Chacun y est allé de sa spécialité culinaire froide, bien qu'un ustensile moderne, appelé micro-onde est permis à ceux qui préféraient manger chaud de les satisfaire pleinement. Rural, authentique mais néanmoins organisé. Le Club des remparts, le Chat libre, les rolleristes étaient bien représentés en la personne de leurs responsables respectif : Aimé Clément, Irène Stabile et Henri Gavi. Même au repos, les couturières de l'Atelier de la Place : Alice Deschamps, Valérie Nougaret et Francine Clément parlaient chiffon. Toujours en verve, cette dernière faisaient la promotion, en fin de repas, d'une spécialité vendémiaire -grain de raisin Alphonse Lavallée au rhum- propice aux chants musettes qui ne tardèrent pas à être entonnés sous l'ombre devenue de plus en plus indispensable. Plus tard, l'herbe grasse permis à certains de rêver du simple bonheur que procurera le prochain repas typiquement balarucois!

Marc Ayral ©