Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/06/2007

Rien ne nous interdit d'être intelligents!

Creusons nous la tête : Comment faire pour que le PS sorte de la gangue dans laquelle il s'est mise. A Balaruc on dit "enfanguer"!

L'histoire du PS depuis Epinay est fondé sur quelques malentendus, compromissions, au mieux compromis! On sait bien que quelques Sfio dont Pierre Mauroy ont offert à François Mitterrand -sur un beau plateau d'argent- la machine que beaucoup s'était ingéniée à monter. Il aura fallu 10 ans pour que le leader de la FDSR parvienne à son Graal! Certes le bel attelage était composé du même clivage historique : Jaurésiste d'un côté, Guesdiste de l'autre. Quelques crypto-communistes -dont Mélenchon est aujourd'hui le descendant- finirent de composer le tour de table. Auberge Espagnole le PS français! Sans la délicieuse "pata negra" en tout cas bien loin du dynamisme d'un Psoe en constante oxygénation!

Alors nous voilà, après des années 80-90 d'un libéral socialisme matiné d'un monarchisme de Gauche, accompagné de son aéropage de Gauche caviar, tous bien cocus, déçus, laminés, en perte de repère...La Droite et surtout Nicolas Sarkozy nous ont tué! Grave! Il faut dire qu'en fin tacticien il a su taper au bon endroit de notre insuffisance! Plus d'idées, des divisions sans cesse entretenues par des écuries à "Super Ego" dont l'empreinte est forte en fédération et hélàs dans les sections. Comme l'écureuil dans sa cage ronde, comme Sisyphe face à son rocher, la sale impression de ramer grave.

Encore une fois, localement aussi, les socialistes ont morflé! Certes il serait vachement facile d'habiller la seule Geneviève Tapié. Certes, lorsqu'on est candidat on a une part de responsabilité. Mais, je le dis avec d'autant plus -me semble t-il - d'objectivité que je n'ai pas toujours été d'accord avec ses choix tactiques et son caractère de lame! Le match ne pourra être rejoué. Hélas! Mais sans nul doute les socialistes de Thau devront enfin se donner les moyens de réfléchir ensemble en se débarassant des vieilles querelles éculées et en puisant dans la mise en commun de toutes les intelligences, qui sont ici nombreuses.

Nous n'avons, sur la 7ème, collectivement pas été bon! Si on essayait enfin, bon sang de bonsoir, de mettre en commun plutôt que de se référer à tels ou tels potentat local, qui en plus n'appartiennent pas à notre Parti!
Forçons les choses et comme le disait très justement Georges Frêche pendant la campagne : "La politique se fait avec la tête pas avec les tripes!"

Rien ne nous interdit d'être intelligents. Ici, en Thau, ailleurs et à Solférino!

Marc Ayral

14/06/2007

Après la gifle, le revers de la gifle!

Dur...Dur! Tous les recours sont épuisés comme on dit en matière de justice. Quelques incantations d'entre deux tours n'y feront rien. La Droite sera très, très largement majoritaire au moins pendant 5 ans en France.

La Gauche, y est pour quelque chose, le PS par son engluement perpétuel dans un conformisme d'idées et une notabilisation constante de ses élus. L'extrême Gauche aussi avec son pathétique discours marxisant de rupture. Les écolos qui n'ont d'écologistes que le nom, tellement acaparés par leurs querelles et à trouver la bonne tactique pour avoir un "petit élu", ici ou là! Une autre voie est possible, elle a été ouverte par Ségolène Royal. Même si loin s'en faut, toute ce qu'elle a dit et fait n'était pas parfait! Alors il faut reconstruire.

Sur la 7ème circosncription, le résultat du 1er tour est extrèmement décevant. Geneviève Tapié qui voulait être la représentante de la Gauche a été balayée. Son résultat est de très loin inférieur à celui de Régis Passerieux en 2002. C'est dire! Elle n'a pas su rassembler son camps, le mien! Bien des voix socialistes ont votées dès le 1er tour pour François Liberti! Décidémment les leçons du passé ne sont pas retenues.

Pour le second tour, je sais, pour ma part pour qui je ne voterai pas afin qu'un jour les socialistes -ou une Gauche ouverte et rénovée- aient une chance de conduire localement, dans les agglos et sur la circonscription, le Désir d'Avenir profond exprimé depuis 1 an notamment sur cette plate-forme de Midiblogs. Patience, donc! Le combat politique en nécessite beaucoup.

Marc Ayral

07/06/2007

Bouldoire : L'homme de la situation!

medium_pierre_boudoire_sur_paroles_de_balaruc.jpgPierre Bouldoire, le premier magistrat de Frontignan la Peyrade est venu, hier soir -05/06/07- à Balaruc le Bieux, soutenir la candidature de Geneviève Tapié. Dans un discours que 50 sympathisants sont venus écouter il a mis en évidence les valeurs de la Gauche face "au préoccupation comptable d'une Droite libérale". "La Gauche des valeurs" a t-il dit "va certainement subir la vague bleue". Mais la Droite sait bien que la Gauche est et sera toujours là pour résister et s'opposer. Lyrique: "notre bâteau dans cette tempête sera mis à mal, mais nous réduirons la voilure pour faire face." Fluctuat nec mergitur en quelque sorte. Concluant son discours -sans notes- qu'on aurait pu projeter à des élèves de l'ENA ou de science-po : "Les cales de notre bâteau sont chargées de nos valeurs. Un jour, pas si lointain il arrivera à bon port." Des applaudissements nourris et prolongés de l'assistance saluèrent sont propos.

Encore une preuve, s'il en fallait une, que tant dans le discours, que sur le terrain de la gestion de sa commune Pierre Bouldoire pourrait être dans les mois et les années à venir être l'homme qu'il faut au Pays de Thau. Charisme, vision, sens donné à son action, volonté. Incontestablement, il est temps que Pierre Bouldoire sorte des limites de sa commune.

Marc Ayral

29/05/2007

Vivement le 17 juin!

Vivement le 17 juin! Le breuvage sera bu jusqu'à la lie, enfin! Le peuple de Gauche va subir durant 5 ans, les Juppé, Raffarin et autres Gaudin. Fers de lance de l'Ump ou notables godillots! Sûrement la deuxième alternative. Ici ou là nous sauverons les meubles. La plus belle des victoires de ce parcours électoral est que les idéologies ont toutes été laminées. D'extrême droite et d'extrême Gauche. Enfin! Espérons que cela soit durable et même définitif. La Gauche aura sa recomposition à faire sur des bases d'ouverture, de renouveau et de pragmatisme. Seule voie possible. La Gauche ne devra pas singer l'activisme droitier revendiqué de Nicolas Sarkozy en se disant "et si finalement nous faisions la même chose mais à Gauche".

Aujourd'hui, les législatives sont vécues pas de nombreux militants de Gauche comme la dernière obligation démocratique. Loin de l'engouement suscité par Ségolène Royal et son Désir D'Avenir, les candidats aux législatives peinent à intéresser les électeurs. Il serait bien étonnant que la participation record enregistrée lors des présidentielles soit renouvelée. Normal, me direz-vous? Certes! Mais quand même, quel ennuie! Livrés à eux mêmes les candidats de Gauche aux législatives nous ressassent toujours les mêmes fausses bonnes idées et pour compenser « font de la politique » pensant ainsi donner le change à un électorat qui a déjà déterminé son choix. Ils paraphrasent leur leader ! Quel ennuie !

Heureusement, ce week-end, j’ai fêté mon demi-siècle. Cela m’a permis de réunir mes amis et ma famille et partir loin des petites contingences politicardes que nous proposent certains. Sur la 7ème de l’Hérault c’est aussi la routine. Le PC essaye de nous faire avaler la couleuvre du vote utile. Mais il faudrait être vraiment faiblement averti des mécanismes de l’Assemblée -et sur l'utilité d'un député communiste isolé et sans groupe parlementaire- pour être tenté par ce type de choix.

Le seul vote utile c’est de barrer la route à un umpiste tout droit arrivé d’Agde par la plage. Jamais un agathois ne l’a emporté en Pays de Thau! La seule à pouvoir prétendre bouleverser la donne est donc Geneviève Tapié. Verbe haut, la féministe ne s’est pas faite que des amis en 8 mois de campagne, ni sur midiblog, ni sur la 7ème ! Pourtant elle représente pour la Gauche le seul et unique vote authentiquement utile ! Histoire de renvoyer par la plage qui vous savez ! Notre dernier petit espoir…Jusqu’aux municipales !

Marc Ayral

20/05/2007

Images de campagne : Nostalgie vite oubliée

Quelques images de campagne, que les militants auront plaisir à revoir dans quelques années, mais qui restent amèrent après la défaite du 6 mai.

medium_1er_mai_groupe.jpg

Défaite, certes mais qui à l'identique de ces images donne espoir et sera fondatrice d'une Gauche enfin rénovée. Faisons-en le pari. Pour notre pays! Car une Droite maintenant en charge de tous les pouvoirs ne sera pardonnable d'aucun échec. Et ce ne seront pas les régions socialistes qui pourront contrebalancer la vague bleue qui s'annonce, sauf miracle d'intelligence à Gauche ce que je n'ose espérer en 3 semaines...Mais qui sait!

medium_31032007536.jpg
Alors en Sète et Thau je vous livre les images que j'ai eu l'occasion de prendre à la volée de telles ou telles manifestationc.

medium_31032007539.jpg

Ségolène Royal, bien sûr absente y a été pourtant omniprésente, comme elle le sera dans les mois et années à venir il ne peut en être autrement.
medium_ségolène_royal_débat_du_02-05-07.jpg

Marc Ayral ©

01/05/2007

Réunion publique : Geneviève Tapié - Pierre Bouldoire

medium_geneviève_tapié_et_ségolène_royal.jpg medium_pierre_bouldoire.jpg







Le PS Bararucois, secrétaire Danièle Gasparoux, organise une réunion publique à l'occasion de la campagne des élections législatives, ce mardi 5 juin à 18h30 à la salle polyvalente de Balaruc le Vieux. Geneviève Tapié et Pierre Bouldoire "en personne" seront présents pour rappeler l'importance de ce scrutin et répondre aux questions de tous les balarucois sur les enjeux politiques majeurs du moment. Venez Nombreux!

Marc Ayral

08/10/2006

Geneviève Tapié écoute Jean Lacombe

Midi Libre dans son édition du 08/10/06, se faisait l'écho d'une rencontre que la candidate PS aux élections aurait eu avec l'ancien député Jean Lacombe. On se souvient que ce dernier avait par 2 fois réussi à battre le candidat communiste jusqu'àlors incontournable et de la même manière le candidat de droite, maire de Sète Yves Marchand. Retiré de la vie politique, Jean Lacombe, conserve sur Sète de nombreux amis (dont je suis, même si je ne l'ai pas revu depuis presque 15 ans). Il est l'élu, qui a donné aux socialistes le courage de transgresser - à Sète - l'intransgressable, seul un socialiste pourra de manière durable conquérir la ville de Sète, lui donner la direction qui lui permette de faire face à tous les défis : économiques, sociaux, culturels. Certes, Jean Lacombe a commis des erreurs, ses conseillers d'alors y sont pour beaucoup, il n'en reste pas moins, qu'il est celui qui a, dans un passé récent, fait prendre conscience aux socialistes sétois qu'ils n'avaient pas à avoir de complexe vis à vis des communistes. Il reste aux socialistes de Sète et de Thau à porter Geneviève Tapié jusqu'à la victoire aux législatives de 2007 et à dans les mois qui viennent trouver la martingale pour qu'un socialiste soit tête de liste aux municipales de Sète. En évitant le syndrome Grossi... Compliqué mais pas impossible.

Rappel des dates des mandatures de Jean Lacombe en tant que Député PS de la 7ème circoncription :
21/06/1981 - 01/04/1986
16/03/1986 - 14/05/1988
12/06/1988 - 01/04/1993


Marc Ayral ©

28/09/2006

Geneviève Tapié, avec Nous, Bravo!

medium_segolene_1.jpgA quelle réelle joie de découvrir que Genvive Tapié la candidate des socialistes de Thau a choisi Ségolène, je lui adresse cette note ouverte :

"Chère Mme Tapié,
Sacré bon sang de bon soir...Bravo, et avec la manière!
Merci aussi pour ce choix courageux, sans ambiguïté et fondateur d'un réel espoir. Pas simple, car comme vous le notez Mme Tapié, les "gars du Département" vont encore nous jouer une partition aux multiples dissonances. Mais qu'importe rien ne pourra arrêter Ségolène et je pressens que le fabuleux Désir d'Avenir de nombreux citoyens est en route. Vous allez pouvoir y contribuer.
Très sincèrement encore merci!
Votre sûrement dévoué,
Marc Ayral Paroles de Balaruc"


Marc Ayral ©

20/09/2006

Geneviève Tapié, avec Nous?

medium_sego_3.jpgRéponse à Geneviève Tapié :
Un peu de polémique : C'est place aux femmes ou place à Jospin? Le fait que Jospin est un peu avancé (très timidement durant sa mandature) sur le chemin du renouveau démocratique ne lui donne pas le droit d'espérer spolier à une large majorité des socialistes et au délà aux français leur Désir d'Avenir. Le vote interne le validera, sans doute. A moins que, son réseau, très actif, est encore suffisamment d'adeptes associé à celui de Fabius pour réussir le "hold-up"? Je comprends votre prudence maintenant que vous êtes investie par la Fédé 34 pour représenter les socialistes sur le Bassin de Thau -sans être sétoise- ce n'est pas une tare mais un handicap. Il suffit de demander à Régis Passerieux...Alors, fin des mégotages tactiques, vous vous en trouverez mieux quand l'électeur aura à choisir -à gauche- entre François Liberti et vous même. Croyez en la petite expérience d'un militant qui s'est battu pour Jean Lacombe et avec moins de succès pour Régis...Autrement dit, votez Sègolène, j'enfonve le clou... Vous ne vous en trouverez que mieux et par conséquent nous aussi. Place aux Femmes...Bis repetita placent
Votre -peut-être- dévoué,
Marc Ayral ©

07/09/2006

Place aux femmes

Réponse à Geneviève Tapiè:
Croire au détour de la -déjà campagne- des présidentielles 2007 que les moeurs des politiques seraient différentes, c'est de l'angelisme. Il y a bien longtemps que cela fonctionne comme cela. Que ce soit dans l'histoire récente du Ps où les mitterandôlatres ont été en verve jusqu'à devoir avaler un certain nombre de couleuvres, les jospiniens (comme disait Miterrand lui-même) dont j'ai été -par défaut- suite au taclage sévère administré à Rocard, ont vite rejoint d'autres écuries avant que de peut-être revenir au bercail si le père est de retour...Qui sait.
Quand à Ségolène, les hommes -qui gouvernent le PS depuis 100 ans- se sentent un peu spoliés de leur joujou...On les entend dire dans leur menton et même quelques fois ouvertement : "Elle ferait une bonne ministre de la lutte contre les exclusions." Mais voilà Marie-Ségolène n'est pas du genre à jouer les utilités. Enfin une femme politique qui se dit prête à relever le défi de la magistrature suprême. N'oublions jamais que l'élection présidentielle c'est la rencontre d'un peuple avec un dirigeant. Le citoyen essaye de détecter chez le candidat une personnalité, un comportement avant que d'écouter ou d'adhérer -peut-être- à un certain nombre de grandes idées directrices à mettre en oeuvre durant le quiquennat. Le (la) candidat (e) n'est pas jugé (e) sur sont catalogue de mesures mais sur sont charisme et comme disent les anglos-saxons "son leadership". Ségolène a déjà beaucoup d'avance sur les autres candidats du PS, les élus socialistes qui la rejoignent, le voient bien, eux-aussi.
Mme Tapiè, Merci pour votre Blog qui permet l'échange et le débat.
Vive la parité, le non-cumul intégral des mandats et peut-être la réforme de la république...Et Place aux Femmes!
Marc Ayral
Paroles de Balaruc