Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

17/06/2007

Rien ne nous interdit d'être intelligents!

Creusons nous la tête : Comment faire pour que le PS sorte de la gangue dans laquelle il s'est mise. A Balaruc on dit "enfanguer"!

L'histoire du PS depuis Epinay est fondé sur quelques malentendus, compromissions, au mieux compromis! On sait bien que quelques Sfio dont Pierre Mauroy ont offert à François Mitterrand -sur un beau plateau d'argent- la machine que beaucoup s'était ingéniée à monter. Il aura fallu 10 ans pour que le leader de la FDSR parvienne à son Graal! Certes le bel attelage était composé du même clivage historique : Jaurésiste d'un côté, Guesdiste de l'autre. Quelques crypto-communistes -dont Mélenchon est aujourd'hui le descendant- finirent de composer le tour de table. Auberge Espagnole le PS français! Sans la délicieuse "pata negra" en tout cas bien loin du dynamisme d'un Psoe en constante oxygénation!

Alors nous voilà, après des années 80-90 d'un libéral socialisme matiné d'un monarchisme de Gauche, accompagné de son aéropage de Gauche caviar, tous bien cocus, déçus, laminés, en perte de repère...La Droite et surtout Nicolas Sarkozy nous ont tué! Grave! Il faut dire qu'en fin tacticien il a su taper au bon endroit de notre insuffisance! Plus d'idées, des divisions sans cesse entretenues par des écuries à "Super Ego" dont l'empreinte est forte en fédération et hélàs dans les sections. Comme l'écureuil dans sa cage ronde, comme Sisyphe face à son rocher, la sale impression de ramer grave.

Encore une fois, localement aussi, les socialistes ont morflé! Certes il serait vachement facile d'habiller la seule Geneviève Tapié. Certes, lorsqu'on est candidat on a une part de responsabilité. Mais, je le dis avec d'autant plus -me semble t-il - d'objectivité que je n'ai pas toujours été d'accord avec ses choix tactiques et son caractère de lame! Le match ne pourra être rejoué. Hélas! Mais sans nul doute les socialistes de Thau devront enfin se donner les moyens de réfléchir ensemble en se débarassant des vieilles querelles éculées et en puisant dans la mise en commun de toutes les intelligences, qui sont ici nombreuses.

Nous n'avons, sur la 7ème, collectivement pas été bon! Si on essayait enfin, bon sang de bonsoir, de mettre en commun plutôt que de se référer à tels ou tels potentat local, qui en plus n'appartiennent pas à notre Parti!
Forçons les choses et comme le disait très justement Georges Frêche pendant la campagne : "La politique se fait avec la tête pas avec les tripes!"

Rien ne nous interdit d'être intelligents. Ici, en Thau, ailleurs et à Solférino!

Marc Ayral

24/09/2006

Frêche (PS) "adhère 100 %" aux propos de Royal qu'il voit en "président"

medium_freche_1.2.jpg

La dépêche AFP de Vendredi 22/09/06 éclaircit les choses sur le plan régional, les ralliements de ce qui doivent beaucoup à Georges Frèche ne devrait pas tarder. Par ailleurs, c'est mieux ainsi, qu'aurais-je dis s'il avait soutenu Fabius...Desaster!

Pour lire la dépêche dans son intégralité, le lien suivant à copier dans votre navigateur :

http://filinfo.france3.fr/popup_afp.php?nameRegion=sud&id=060922183650.njcspsbm

Marc Ayral ©