Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/07/2011

34e Festival de Sylvanès : Le Pèlerin ouvre « la voix »

34e Festival,l’abbaye de Sylvanès,Duke Ellington School of the Arts,oratorio jacquaire, Le Pèlerin

Ouverture réussie pour le 34e Festival de l’abbaye de Sylvanès : après la fougue made in US de la Duke Ellington School of the Arts, le triomphe attendait la seconde édition de l’oratorio jacquaire Le Pèlerin.

 Fort du succès rencontré l’an dernier lors de la création de cette œuvre, le Festival de Sylvanès a cette année fait le pari de programmer à nouveau l’oratorio composé par le père Gouzes et scénarisé par Jean François Capony. Plus de 70 choristes, et un public venu en grand nombre (500 personnes sur toute la soirée de concerts) peuvent témoigner de la réussite de ce pari. Avec une générosité sans égal, les choristes amateurs ont travaillé sans relâche pendant une semaine cette œuvre singulière, composée de chants épars écrits par le père Gouzes et réunis par Jean-François Capony, scénariste et directeur musical. Guidés par la voix inimitable de Michel Wolkowitsky, impeccable dans le rôle du pénitent touché par la grâce et ses rencontres, les chanteurs se sont donnés tout entier, dans l’allégresse, le recueillement et la ferveur. A leurs côtés, les solistes Béatrice Gaussorgues, Vincent Hautcoeur, Hélène Leroy et Jean-Philippe Fourcade ont donné la réplique avec brio. Et le public, tout à la joie de ce moment merveilleux, a partagé leur route imaginaire et, peut-on dire, féerique, vers une Saint-Jacques de chants et de lumière. Le père Gouzes, lui-même très touché par la prestation des choristes, a chaudement remercié et salué leur travail à la fin du concert, alors que toute l’assistance s’était levée pour salve nourrie d’applaudissements. « Vous avez su donné à cette assemblage de pièces hétéroclites une véritable cohérence, une harmonie, et je vous félicite de ce succès », a-t-il commenté à la fin du spectacle.C’est un donc un début sous de très bons auspices pour le Festival de cette année. Un public qui répond présent, des ensembles en grande forme et généreux, pour une ambiance chaleureuse et des spectacles d’une grande qualité.

25/10/2009

Conférence : « Rennes-le-Château, haut-lieu de l’Alchimie »

Après le « Colloque Pierre Solié », l’Abbaye de Sylvanès propose ce dimanche 25 octobre à 15 h une conférence permettant de décrypter, au travers de l’Alchimie, le phénomène de société qu’est devenu aujourd’hui Rennes-le-Château (Aude).

Jean-Claude Viremouneix.jpg
Jean-Claude Viremouneix est conférencier et l’auteur principal de « L’Or d’Arcadie », un livre extrêmement documenté fruit de 25 années de travail. Cet ouvrage est préfacé par Henry Lincoln, lui-même co-auteur du best-seller mondial sur le sujet de Rennes-le-Château, « L'Enigme Sacrée » ouvrage qui a largement inspiré le Da Vinci Code. « L’Or d’Arcadie » quant à lui, plonge le lecteur encore plus profondément dans le décryptage de la « fièvre » qui s’est emparée des chercheurs autour du petit village de Rennes-le-Château (près de Couiza dans l’Aude). Ainsi, la conférence proposée ce dimanche, après un résumé de l’affaire, éclairera sous un jour nouveau l’énigme des agissements du curé Béranger Saunière (1852-1917) au train de vie luxueux.
Quelle est la nature de ce « phénomène de Société » devenu maintenant planétaire amplifié par le « Da Vinci Code » ? Au moyen du support de l'énigme de Rennes-le-Château, l’auteur emmène le lecteur dans un voyage initiatique au travers des courants royalistes, des mystères de certaines œuvres d'art et surtout des Symboles et Archétypes qui jalonnent cette histoire et cet espace en se superposant aux arcanes de l’Alchimie intérieure.
La conférence emmènera l’auditeur dans un parcours au-delà du fantasme d'un Trésor matériel pour lequel il n'a jamais pu être établi la moindre preuve. Elle démontrera que c'est plutôt l'idée, en accord avec les découvertes d’Henry Lincoln, d'un antique Temple Sacré et du Trésor spirituel intérieur possiblement accessible à tout chercheur de bonne volonté et de bonne foi, appelé sur ce territoire, qui sera soutenue. « L'Or d’Arcadie » tout comme la conférence, peut alors être considéré comme un guide de parcours sur cet espace, permettant d'aider à en révéler le sens spécifique pour chaque explorateur… un éclairage appréciable vers le « Processus d’Individuation ».
L’Alchimie est de haute Tradition et une affaire sérieuse dont le décryptage moderne a été proposé et développé par C.G. Jung, ancien collaborateur « dissident » de Freud, et qui est en passe de devenir « une École d’ascèse et de transformation intérieure ....afin de réaliser l'Or Spirituel…" au-delà d’une « idée » de l’Alchimie telle qu'on croit la connaître habituellement, souvent de façon galvaudée…vaste sujet !

Conférence suivie de la dédicace de « L’Or d’Arcadie » aujourdh'ui ce dimanche 25 octobre à 15 h à l’Abbaye de Sylvanès.