Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

22/07/2014

Sylvanès : Omo Bello, un voyage sur la ligne du « beau chant »

omo bello,sylvanès,paroles du sud

omo bello,sylvanès,paroles du sud

Omo Bello et Clément Mao-Takacs ont proposé au public de Sylvanès samedi 19 Juillet un programme composé intelligemment à travers le Bel canto italien.
Omo Bello, habituée de Sylvanès, revient en récital après avoir remporté en janvier le premier prix du « Paris international Opera Competition ». Le Bel Canto, ou « beau chant », dont l’apogée se situe au XIX° siècle avec G.Rossini, V.Bellini, G.Donizetti, est le répertoire qui met le plus la voix en valeur. Omo Bello a voulu nous conduire en amont et en aval de la grande époque du Bel Canto en interprétant « Se tu m’ami » de G.B.Pergolesi ou quatre pièces de P.Tosti particulièrement expressives.
La chanteuse, rayonnante, a laissé s’épanouir ses qualités d’interprétation grâce à l’acoustique de l’abbatiale qui, selon elle, lui laisse une liberté totale. Entrant rapidement dans les rôles, elle fut tantôt enjouée, malicieuse, ou émouvante et mélancolique.
Clément Mao-Takacs au piano, était au service de la voix de sa partenaire. Des morceaux pour piano seul ont laissé éclater le jeu fin, léger et la culture musicale de celui qui est aussi chef d’orchestre. Il avait choisi de mettre en valeur des pièces de compositeurs italiens plus connus pour leurs airs d’opéra, avec In Sogno d’A.Catalani. Selon Clément Mao-Takacs, dans l’esprit du Bel Canto mais aussi en « contraste » avec les morceaux « très sucrés et délicats » du programme, ces morceaux exprimaient un chant perceptible puis peu à peu « englouti » dans l’obscurité grandissante du début du XX° siècle avec Il Raggio verde de M.Castel-Nuovo Tedesco.
Le public conquis a fait revenir trois fois les musiciens, qui ont interprété le célèbre « O mio babbino caro » de G.Puccini. Les talentueux artistes joueront ce même programme lors de leur tournée dans les plus grandes salles d’Europe à la saison prochaine.

16/08/2013

Sylvanès : 15 Août, un nouveau talent, Omo Bello !

paroles du sud,marc ayral,sylvanès,omo bello

Comme le disait en introduction Michel Wolkowitsky le concert du 15 août est « un des moments forts du Festival de Sylvanès ». Avec la Messe de Sainte Cécile de Joseph Haydn, l’Académie de Chœur, l’Ensemble Contrepoint et les solistes Omo Bello, Géraldine Mélac, Patrick Garayt et Jean-Louis Serre placés sous la direction de Michel Piquemal ont eu la joie d’interpréter une œuvre ample. Cette messe solennelle à l’italienne aura donné l’occasion d’écouter toute la beauté des voix des chanteurs présents sous les voûtes millénaire de l’abbatiale sylanésienne. Particulièrement remarquée la prestation d’Omo Bello la soprano franco nigériane, élève de Michel Wolkowitsky, marque l’aboutissement de la recherche et de l’ouverture de Sylvanès à de nouveaux talents. Omo Bello, reconnue à plusieurs reprises, a reçu cette année le prestigieux prix italien « Arca d’Oro ». Parrainée par la Fondation de France et plusieurs Fondations privées Omo Bello ouvre une carrière prometteuse. Déjà, en 2014, elle aura une belle succession de rôles majeurs tels que : Donna Anna dans Don Giovanni de Mozart pour l’Opéra de Tours et de Reims, l’Elvira dans l’Italiana in Algeri de Rossini au théâtre des Champs Elysée, sans oublier en juin la Traviata à l’Opéra de Montpellier. Ce 15 août, aux côtés de Michel Piquema,l elle a donné l’occasion de faire montre de la subtilité de sa voix, aux notes chaudes et nuancées. Sa prestance et son aisance face au public n’auront pas échappé aux 800 spectateurs présents. Sylvanès, dans sa vocation, aura à nouveau permis de découvrir une grande voix. Comme il y a 20 ans ce fut le cas pour Nathalie Dessay.