Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

28/04/2005

La porte de l’église

medium_blvx-eveque-beni-porte.jpgMichel Escriva, prêtre de la paroisse de Balaruc, avait invité, ce samedi, Monseigneur Guy Thomazeau à bénir la nouvelle porte de l’église de la commune balnéaire.

A 18h00, l’évêque du diocèse de Montpellier, coiffé de la mitre, après avoir salué et remercié de son soutien le maire, Didier Sauvaire, gravit les marches du perron de l’église, et, face aux 200 fidèles, n’ayant pu entrer dans l’église, exprima sa joie d’avoir à bénir la porte de l’église. A près la bénédiction, les trois coups symbolisant l’ouverture de la « maison de Dieu », la messe débuta dans une joie et une ferveur partagée par toute la communauté catholique balarucoise. Mgr Thomazeau dans débuta son sermon par : « l’espoir que les fidèles est un cœur aussi lumineux que la clarté de cette église » Il prolongea son homélie dans un propos sur ce qui est « l’essentiel » de la vie : « Bien des choses attirent hommes et femmes au futile à un matérialisme devenu une contagion envahissante qui privent l’humanité de sa liberté. Alors le bonheur n’est pas dans le temps qu’on consacre à ses activités. Le bonheur est dans le temps que chacun consacre au temps qu’il donne à l’autre et à la connaissance de Jésus Christ »
Sourire, regard clair, geste d’ouverture et de paix, Mgr Thomazeau, a donné aux croyants présents l’occasion de la prière et de la réflexion. Au sortir de la messe, la communion de tous les catholiques balarucois autour de leur prêtre et de leur évêque s’exprimait sans détour, comme Claude : « Michel et l’évêque ont donné à cette bénédiction une dimension spirituelle forte en toute simplicité, c’est aussi cela « l’essentiel ».

Marc Ayral ©