Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/05/2007

Sarkozy, président : Eh oui! Hé...Las!

medium_Sarkozy_paroles_de_balaruc.jpgC’est fini ! Le résultat est tombé. On appelle cela le verdict des urnes.

Près de 2 ans à militer pour une « Autre Politique ». Près de 2 ans à argumenter pour une France mettant en priorité les dossiers de l’Education, de la recherche, du pouvoir d’achat, de la réforme des institutions de France et d’Europe, de la rénovation du dialogue social, de la parité, du non-cumul des mandats, etc. Prés de 2 ans pour essayer de convaincre que la France devait s’engager dans la voie de la 2ème Gauche. Celle de Jaurès, Blum, Mendès-France, Rocard et Delors et aujourd’hui de Ségolène Royal et de Dominique Strauss-Khan. Englués dans les vieux débats éculés de la Gauche nous n’avons pas su proposer aux français une autre vision de la France. Nicolas Sarkozy a donc gagné.

Félicitations à ses militants assidus de Midiblog et en particulier à RF et Mathieu. Nicolas Sarkozy a réussi car il a perçu que la société française se « droitisait » et a donc affirmé haut et fort, fait rare, ses options conservatrices. Durant la campagne, il a su aussi faire oublier le bilan calamiteux du gouvernement dont il était le N°2. Quel extraordinaire tour de passe-passe ! A lui maintenant d’appliquer son programme, tout son programme. A nous, démocratiquement, de nous y opposer. Espérons, pour la France et les français, qu’il ne provoquera pas les cataclysmes sociaux que son volontarisme droitier pourrait laisser imaginer. Les français ont choisi. La démocratie est belle n’en doutons pas. Aujourd’hui, elle est quelque peu amère. Mais le militant que je suis reprend son ouvrage. Le chemin ne sera pas si long ; 3 ou 4 ans pour reconstruire une Gauche nouvelle. Avec, derrière elle, finalement pas si loin de 50% des français, Ségolène Royal a un rôle éminent à jouer pour que la Gauche revienne, vite !

Merci à tous les blogueurs qui ont participé au débat des présidentielles : Les Lolos, Alex , Mami, Pierrot, Marc, Geneviève, Ulysse, La Calmette et d’autres que j'oublie et qui m’excuseront de ne pas les citer.

Merci aussi à Midiblog à commencer par Michel Pelamourgue et à Nicolas Bradignans pour son initiative de publication des notes politiques dans ML les 2 vendredis d’avant les 1er et 2nd tour.

A bientôt sur Paroles de Balaruc pour les législatives et les municipales !

medium_DSCN9459.JPGCliquez sur ce lien pour obtenir les résultats de Balaruc

Marc Ayral ©

06/05/2007

6 mai : Un choix simple et clair.

medium_segolene_royal_debat_du_02-05-07.jpg


medium_file_231412_619401.2.jpgEh bien voilà tout est dit ! Les arguments échangés, les petites phrases lâchées ! Projet contre projet, donc ! En effet, la confrontation a bien eu lieu !

Loin du débat policé de 95 entre Jospin et Chirac, le débat Royal-Sarkozy ne s’est pas déroulé à fleuret moucheté. Ségolène Royal est apparue comme combattante de son Pacte Présidentiel et a mis à plusieurs reprises sur la défensive Nicolas Sarkozy. Il faut reconnaître qu’il n’a pas perdu son sang froid. Ses options restent bien ancrées à Droite. Aucun infléchissement. Les choses sont claires maintenant. Sur la sécurité, sur l’éducation, sur les 35h, sur la fonction publique sur l’environnement, sur l’énergie, sur l’Europe. Tous les sujets apparaissent clivés. Contrairement à ce qu’a dit Nicolas Sarkozy, Ségolène Royal a indiqué sur chacun des thèmes ce qu’elle souhaitait faire.

Deux conceptions du pouvoir : L’une rénovée, basée sur la concertation, le dialogue social, la participation citoyenne, l’autre classique, typique de la Vème République, construite sur le pouvoir d’un homme, le Président de la République. Chacun est au clair. Les français peuvent choisir en toute connaissance de cause la France qu’il souhaite pour les 5 ans à venir.

Personne, sain d’esprit, ne pourra dire "Et si j’avais su". Le coup est lâché, la cible sera atteinte dimanche à 20h. Les sondages sont défavorables à Ségolène, c’est un fait ! Mais les Français ont démontré qu’ils n’aimaient guère qu’on leur dicte leur choix. Le formidable enthousiasme du 1er Mai de Charlety aura avant le débat cristallisé l’électorat de Gauche au sens large.
Reste à savoir ce que fera celui de François Bayrou et celui de Jean-Marie Le Pen ? La partie n’est pas jouée jusqu’au coup de sifflet final. Ségolène a encore deux jours d’un match âpre. Le résultat sera serré car les Français sauront au final se souvenir des 5 ans qu’ils viennent de vivre : Précarité, chômage, exclusion, paupérisation, baisse du pouvoir d’achat, Europe en panne…Je vous le re-dis le choix est simple, clair, net et précis. Aux français de dire, aux français de parler en toute démocratie. Le reste nous le vivrons TOUS ENSEMBLE, quoi qu’il arrive.

« Toute la Famille Ayral appelle à voter et à faire voter Ségolène Royal »

Marc Ayral ©

02/05/2007

Témoignage d'Elodie, 16 ans!

A propos de la note "la Famille Ayral appelle à voter Ségolène Royal", une jeune femme de 16 ans, Elodie, à laisser le commentaire suivant. Je vous le livre in extenso, comme un témoignage, certes subjectif mais dont le ressenti exprime une crainte réelle:

"Comment un tel homme (ndlr : Nicolas Sarkozy) pourrait-il devenir le futur président de la France, le pays de la liberté, de l'égalité et de la fraternité?
N'oublions pas qu'il a aussi dit pendant son meeting de Bercy qu'il voulait "formater les francais" et il s'est fait acclamer!!
Honte à la France, si aprés LE PEN (ndlr : au 2ème tour en 2002), nous avons Sarko président!!
Je n'est que 16 ans et ...Pitié, aller voter car on veut pas d'un Sarko totalitaire qui ce fait soutenir par des vieux tel que Henry Salvador ou Johnny Halidays, c' est pas ça la France de demain!!
Nous voulons une France métissée, c'est ça notre avenir!!"
Elodie.

Marc Ayral ©

30/04/2007

Après le "nettoyage au Karcher", Sarkozy veut "liquider Mai 68"!

Nicolas Sarkozy prône le retour à l'avant Mai 68. Ordre, citoyen infantilisé, déférence au chef, mise au pas des syndicalistes. Out, défora, basta, dehors la liberté, vive la brutalité... Stigmatisant de manière outrancière la voie ouverte par Mai 68 il a dénoncé dimanche dernier cette révolution culturelle en indiquant fidèle à son habitude que le seul moyen était de "liquider Mai 68". Il est vrai que la semaine passée, à Montpellier, le leader charismatique de Mai 68, Dany Cohn-Bendit avait appelé François Bayrou et Ségolène Royal au dialogue pour entreprendre une "révolution démocratique" d'un autre type que "l'ordre nouveau" que semble proposer Nicolas Sarkozy. Quand on dit que la Droite est réactionnaire, pour le coup là on est dans le mille. Lui qui parle sans cesse à propos de François Bayrou de retour de la IVème République, il veut emmener le peuple français vers les pires heures de la Vème du SAC et des barbouzes. On croyait, qui plus est, que son soi disant respect pour la personne de Ségolène Royal était partagé par son entourage. On a aussi entendu hier de la bouche de MAM -comme par hasard, une femme- "Mme Royal change d'idée comme de jupes". C'est tellement plus facile de confier les bons mots sexistes à une femme. Ou encore Mme Boutin, ignoble: " Mme Royal fait commerce de sa personne" Parallèle odieux avec l'expression liée à la prostitution. Honte à ce modèle de société construit sur la calomnie. Oui, j'avais 11 ans en 68, mon père cheminot, a fait 1 mois de grève, je ne voue pas à Mai 68 tous les bienfaits...Mais j'en connais les apports indiscutables en matière de liberté d'expression, de Culture et sur le plan social n'en déplaise à M. Sarkozy. En restant lucide je dis que Nicolas Sarkozy s'érige en victime pour mieux faire passer sa purge tatchérienne. Si d'aventure, Dimanche!...Ce que je ne crois pas bien sûr!

Marc Ayral ©