Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

03/02/2008

Max Serres et ses colistiers se sont présentés aux balarucois.

Max Serres a présenté sa liste hier soir (vendredi 1er février) devant 250 personnes réunies à la salle polyvalente.

Cette réunion a donné l'occasion à chaque membre de la liste de se présenter tour à tour et d'exprimer sa motivation à s'engager aux côtés du maire sortant. Sur 19 colistiers, on peut compter 6 femmes et 13 hommes, dont 7 sortants et 12 nouveaux candidats. La liste "Ensemble pour Balaruc" conserve évidemment ses principaux "ténors" le maire, bien sûr et l'inénarrable Roland Etre qui en grand forme a dressé le bilan de sa délégation aux écoles et à la vie scolaire. Les sensibilités politique sont diffuses parmi les sortants on connaît les sensibilités de Gauche de Fabienne Batinelli et Roland Etre, à l'opposé Norbert Chaplin n'a jamais caché son engagement à droite. Max Serres, plus inclassable, malgré son amitié pour l'ancien député communiste François Liberti, n'a jamais manifesté d'opinion tranché par rapport à la politique nationale. Son engagement il le répète souvent il est "pour Balaruc".
Un invité "surprise" Jean-François Durantin, tête de liste de l’opposition en 2001, mais qui ne se présentera pas lors du prochain scrutin a souhaité prendre la parole en fin de réunion pour poser une question, ce que Max Serres a bien voulu lui concéder. Mais voyant que la question se transformait en tribune, le public y a mis fin dans la confusion et le brouhaha .
Une présentation de liste qui jusque là avait permis au principaux adjoints sortants de présenter le bilan de la mandature et à Max Serres de gronder "ceux qui dans la commune veulent empêcher, je ne sais pour quelles raisons, la réalisation du lotissement des Vignés."


Prochaine réunion publique de la liste « Ensemble pour Balaruc » qui consistera à présenter le projet pour le prochain mandat, jeudi 6 mars 2008 18h30 à la salle polyvalente.

Marc Ayral

11/11/2007

Cérémonie du 11 novembre

33c4f17d24066575f564dd97093abf35.jpg

La cérémonie du 11 Novembre à donné l’occasion au Maire, Max Serres de lire le message d’Alain Marleix, secrétaire d’état chargé des anciens combattants à l'occasion de l'anniversaire de l'Armistice de la 1ère guerre mondiale. « Le 11 novembre 1918, la France et l'Allemagne mettaient fin à une guerre dont l'appellation qui lui est restée - "la Grande Guerre" - traduit bien la force de l'empreinte qu'elle a laissée dans la mémoire collective des Français. Grande par son ampleur, elle qui, dans l'esprit des mobilisés, devait durer l'espace d'une saison, et se poursuivit pendant quatre longues et terribles années.
Grande par la violence des combats, qui embrasèrent l'Europe dans l'affrontement d'armées venues de toutes les parties du monde…Oeuvrons sans relâche pour les idéaux de liberté, d'égalité et de fraternité, garants de la paix entre les nations. »
Exceptionnellement animée par Roland Etre, adjoint au maire, en l’absence de Jules Crine, président du Souvenir français, la cérémonie a donné l’occasion aux élèves de Jean-Paul Lauret de lire de beaux poèmes patriotiques.

Marc Ayral

24/06/2007

Balaruc : Lancement de la pré-campagne des Municipales

Ca y est le village des remparts -Balaruc- entrent dans la pré-campagne des élections municipales.

Les prétendants déclarés : L'association Agir pour l'Avenir de l'Umpiste Richard Garcia, Jean-François Durantin l'ex-candidat de 2001 et son association Balaruc Autrement et la liste dont on dit qu'elle est la plus avancée dans la démarche, celle d'Alain Herrada -viticulteur- et homme de Gauche.

Côté municipalité sortante : Il semble probable que Max Serres va se représenter pour la 4ème fois, le flou demeure parmi ses adjoints ou amis : Roland Etre, actuel adjoint au maire, est prêt à engager une réflexion et des contacts avec des femmes et des hommes de Gauche : Est-ce pour se regrouper sous la bannière du maire sortant ou partir de manière autonome en rassemblant sur des valeurs sociales et écologistes? Les semaines à venir nous le diront. Son ami, Henri Tadéo, ex président du comité de soutien à Max Serres, ancien directeur de l'agence GDF installée sur la commune, semble aussi souhaiter qu'un rassemblement progressiste se constitue. Des contacts informels sont pris. Nous verrons le fruits de ceux-ci sous peu!

Quid de la sympathisante socialiste Fabienne Batinelli? Du maire-adjoint -sarkozyste- Norbert Chaplin?

Enfin, Alain Barry, ancien candidat en 2001 sur la liste de Jean-François Durantin, président de l'association des propriétaires des "Vignés" hésite à se lancer dans l'aventure, il consulte aussi : des rencontres avec Alain Herrada et Richard Garcia ont eu lieu. L'ancien président du Rotary de Thau jouera certainement un rôle durant ses échéances électorales locales.

L'été, les festivités, les repas entre amis autour d'une grillade seront à n'en pas douter des moments qui permettront aux idées de s'échanger aux tactiques de se dessiner. Septembre et surtout octobre seront propices à l'ouverture d'une campagne qui s'annonce passionnante.

Marc Ayral