Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

23/08/2009

La St Louis : "LA" fête de Sète, "LA" fête des Joutes!

st-louis-sète-paroles du sud1.jpg
La Fête de la St Louis à Sète, c'est comme la Féria de Béziers ou de Nîmes, les fêtes de Bayonne : Traditions, musiques, nuits sans fin ou jours sans début comme on veut. Bar à quai...Bandas, hautbois languedociens, quartiers en joie et en bouillonement, le cadre royal (photo ci-dessus) où se massent 15.000 spectateurs de la veille -pour réserver sa place- au lendemain vers 20h00 -21h00, selon la longeur des passes, l'adresse, la robustesse, la ruse des jouteurs. Si vous passez par le Pays de Thau ce lundi 24 août, vous devez sans faute allez voir le "GRAND TOURNOI DE JOUTE DE LA ST LOUIS DE SETE". Véritable championnat du monde  de Joutes nautiques. C'est là qu'il faudra être. Sétois contre frontignanais (on dit les ventres bleus, mézois, contre agathois (venus par la plage...) et tous les autres venus de si loin... : Bouzigues, Balaruc, Palavas, le Grau du Roi, Béziers, Valras, Marseillan.
st-louis-2008-sète-paroles du sud0.jpg
Les sétois doivent gagner sinon en général ils rentrent au travail le lendemain avec comme une arête de daurade en travers du gosier! Alors leur espoir se tourne souvent depuis bientôt dix ans vers leur super champion : Aurélien Evangelisti 6 fois vainqueur.
 
aurélien evangelisti.jpg
Force et puissance et Sébastien Abellan style et classe (1 fois vainqueur), le jouteur fin et tactique. En face d'eux, il y a les frontignanais et les autres. Mais comme je suis sétois et chauvin, aujourd'hui, j'ai oublié leurs noms. Vous n'avez qu'à aller voir. Soutenez les sétois, discrètement d'abord, parce si vous êtes dans la tribune "Est" vous ne tiendrez pas 30 secondes, c'est celle des "Ventres Bleus". Ils n'aiment pas la provocation. A moins que vous ayez chaud et que vous souhaitiez absolument goûter l'eau du canal? A vous de voir. En tout cas, soyez là!
Marc Ayral

16/09/2006

Abellan pouponnant!

medium_PICT0016.JPGRude dans les combats "tintainesques", Sébastien Abellan l'est! Fin jouteur à la technique encensée par ses pairs, Sébastien Abellan sait aussi utiliser d'autres techniques que l'on qualifie de maternelles. Son épouse Cécile sait passer le bébé à son jouteur de mari lorsque l'homme en blanc doit assumer son rôle de père. medium_120.jpgVainqueur de nombreux tournois, magnifique vainqueur du prestigieux tournoi de la St Louis 2003, récent vainqueur de la terreur des tintaines en la personne d'Aurélien Evangelisti, à deux reprises et notamment lors de la finale du championnat de France, le néo champion de France, Sébastien n'en n'est pas moins un pouponneur de première! Son fils Matis, 2 mois le constate au quotidien et commence, par "osmose" comme disait Gainsbourg, à fabriquer la force qui lui sera nécessaire pour prendre la suite de son glorieux devancier.

Marc Ayral ©