Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

10/06/2017

De nouveaux vitraux pour Sylvanès!

paroles du sud,marc ayral,vitraux


Au doigt et à l’œil, à la lumière et au son. Tel a été le chemin qui a mené Jean François Ferraton à la création des nouveaux vitraux de l’abbatiale de Sylvanès.

paroles du sud,marc ayral,vitraux

Aux côtés du Maire, Michel Wolkowicki et du maître verrier Philippe Brissy, l’artiste avec passion et précision a donné aux invités de cette pré-inauguration le sens de ses créations. L’histoire de ce projet qui a débuté en décembre 2016, par la création d’un comité de pilotage qui a travaillé en étroite collaboration avec les Monuments historiques et Arts Plastiques de la DRAC Occitanie qui, au final, a choisi, avec une forte majorité le projet de l’artiste Lyonnais Jean-François Ferraton, associé à l’atelier du maître verrier Philippe Brissy. Au total 36 m2 de verre monobloc. Fini le plomb enserrant de minces parties de verre.

paroles du sud,marc ayral,vitraux

Ainsi, Jean-François Ferraton a imaginé des vitraux incolores et partiellement opalescents, thermoformés et dont les motifs sont inspirés par l’acoustique exceptionnelle de l’abbaye. Après la pose des premiers vitraux de la nef cette semaine et la présentation de ce samedi 10 juin, le chantier se poursuivra en plusieurs étapes : septembre 2017 pour le chœur et enfin avril 2018 pour une inauguration complète ! A voir à toutes saisons, lumières et couleurs extérieures apportant des ambiances variées!

30/11/2013

Sylvanès, une convention pour des vitraux de Kim En Joong

sylvanès,paroles du sud,marc ayral,kim en joong,vitraux

Salle capitulaire de l’Abbaye de Sylvanès. Une fin d’après-midi automnale, vendredi 29 novembre. Le maire, Michel Wolkowitsky, la présidente de l’association des amis de l’Abbaye, Christine Rouquairol, le délégué de l’Aveyron de la fondation du patrimoine, Raymond Vernet, l’architecte des bâtiments de France, Louis Causse. Manque à l’appel André Gouzes en déplacement à Paris et bien sûr celui par qui revivront les vitraux de Sylvanès Kim En Jong, l’artiste et dominicain. Il aura, grâce, au soutien d’une donation exceptionnelle déposée entre les mains du président de la Fondation du patrimoine, à créer des vitraux qui ré-enchanteront la lumière de ce lieu exceptionnel de l’art cistercien. Peu d’artiste pouvait prétendre à l’accomplissement de cette fusion entre rayons de lumière et pierres de taille presque millénaire. Un temps, Pierre Soulages, ami de Sylvanès avait été pressenti, puis son art s’exerça à Conques. Le choix éclairé –le mot est de circonstance -du conseil municipal de Sylvanès, et de l’association des amis de Sylvanès sera finalement de confier au Père Kim cette œuvre qui se concrétisera pour l’été 2014. Artiste, fondant son art sur les racines de la calligraphe coréenne, Kim En Jong, faut-il le rappeler, n’en ai pas à son coup d’essai. Il a son actif de nombreuses œuvres composées sur les vitraux de nombreux lieux en France et en Europe tels que l’Abbaye de Fontfroide à Narbonne, la cathédrale St Julien à Brioude ou la chapelle Ste Sabine à Rome. Mais avant que le Père Kim puisse travailler pour ce lieu d’exception, il fallait que les 3 partenaires signent la convention qui les liera, permettant ainsi le financement de l’ouvrage. Ce fut fait, marquant encore la volonté rare de cette micro-commune de s’élever pour le bien patrimonial commun.